L’enfant mort à Little Grand Rapids n’était pas sous la garde des services à l’enfant et à la famille

may49
may49
Modérateur

le 29/08/2018 à 07:39

Publié aujourd'hui à 3 h 26

La ministre des Familles du Manitoba, Heather Stefanson, a déclaré, mardi, que l'enfant décédé jeudi dernier sur le territoire de la Première Nation de Little Grand Rapids, n'était pas sous la protection des services à l'enfant et à la famille.

Étant donné qu'une enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) est en cours, la ministre Stefanson a refusé d’en dire davantage. Elle affirme néanmoins poser toutes les questions nécessaires dans ce dossier difficile.

D’après la GRC, le garçon de trois ans était inconscient lorsqu’il a été amené, jeudi, au poste de soins infirmiers de Little Grand Rapids, un territoire situé à environ 265 km au nord-est de Winnipeg.

Il a ensuite été prononcé mort et le bureau du médecin légiste en chef a confirmé mardi qu'une autopsie avait été réalisée.
À lire aussi :

Un enfant mort d'un coup de feu dans la réserve Garden Hill, un autre jeune accusé
Des agences des services à l'enfant et à la famille présentent leurs arguments contre le Manitoba
Services aux enfants : le Manitoba redirige les allocations d’Ottawa

La situation avait été soumise pour examen au défenseur des enfants et de la jeunesse du Manitoba. Ainsley Krone, sa porte-parole, explique que le bureau du médecin légiste en chef informe le bureau du défenseur chaque fois qu’une personne de moins de 21 ans décède.

D'après Mme Krone, le bureau du défenseur est habilité à examiner un décès si les services à l'enfant et à la famille sont intervenus pour le défunt ou ses frères et sœurs, au cours des 12 derniers mois.

Les résultats de cet examen peuvent conduire le bureau du défenseur à mener une enquête. Ainsley Krone précise, cependant, que le défenseur attend la fin de la procédure pénale pour ce faire.

lire la suite

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.