La Sûreté du Québec va retirer ses patrouilleurs de Lac-Simon

# 07/12/2016 à 05:50 may49 (Modérateur)

aujourd'hui à 3 h 14

La Sûreté du Québec (SQ) prend la décision de retirer ses patrouilleurs de la communauté de Lac-Simon. Selon nos informations, les agents de la SQ ne seront plus présents sur le territoire algonquin dès mercredi, sauf en cas d'urgence.
Avec les informations de Jean-Marc BelzileTwitterCourriel

Depuis le décès du policier Thierry Leroux, des patrouilleurs viennent fréquemment en renfort aux policiers autochtones en raison d'un manque de personnel au sein du corps policier de la communauté.

Or, la sortie de la chef de la communauté de Lac-Simon, lundi dernier, aurait irrité les dirigeants de la Sûreté du Québec. Adrienne Jérôme affirmait ne plus pouvoir faire confiance aux policiers de la Sûreté du Québec et disait ne plus souhaiter leur présence sur le territoire de Lac-Simon.

lire la suite sur le site
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1004326/la-surete-du-quebec-va-retirer-ses-patrouilleurs-de-lac-simon

# 08/12/2016 à 06:57 may49 (Modérateur)

Des agents de la Sûreté du Québec d'autres régions patrouilleront à Lac-Simon

aujourd'hui à 0 h 09

Il y aura finalement des patrouilleurs de la Sûreté du Québec (SQ) dans la communauté de Lac-Simon cette nuit. La SQ a toutefois dû faire appel aux services de policiers spécialisés de l'extérieur puisque les agents de l'Abitibi-Témiscamingue refusent de travailler sur le territoire de la communauté.

Le capitaine de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe et le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux ont réitéré, mercredi matin, que la SQ n'allait pas se retirer de Lac-Simon. Pourtant à Val-d'Or, les policiers continuaient d'affirmer le contraire.

La Sûreté du Québec a finalement trouvé une solution à cette impasse et fera patrouiller des agents de son service de police, provenant de l'extérieur de l'Abitibi-Témiscamingue. Cette décision a notamment été prise en raison d’un refus de la majorité des policiers de Val-d'Or et des autres villes de la région d’effectuer du temps supplémentaire pour travailler sur le territoire de la communauté de Lac-Simon.

Manque de communication

lire la suite sur le site
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1004533/des-agents-de-la-surete-du-quebec-dautres-regions-patrouilleront-a-lac-simon

# 08/12/2016 à 06:59 may49 (Modérateur)

La Sûreté du Québec reste à Lac-Simon, insiste son porte-parole

mercredi 7 décembre 2016 à 15 h 00 | Mis à jour le 7 décembre 2016 à 19 h 58

À Lac-Simon, il est « hors de question qu'il y ait un retrait unilatéral de la Sûreté du Québec », affirme le capitaine Guy Lapointe, porte-parole de la Sûreté du Québec. À l'instar du ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, le capitaine Lapointe dément formellement l'information ayant circulé voulant que la SQ ait l'intention de se retirer de Lac-Simon à la suite de propos tenus par la chef de la communauté. Malgré ces sorties, le syndicat des policiers de Lac-Simon soutient que la confusion persiste.

À lire aussi : La Sûreté du Québec veut retirer ses patrouilleurs de Lac-Simon

« Il n'est pas question d'un retrait unilatéral »

« Nous croyons toujours que la desserte par la Sûreté du Québec est une solution temporaire et qu'il est souhaitable que le Service de police de Lac-Simon retrouve son autonomie. Maintenant, il n'est pas question d'un retrait unilatéral. Ce sont des discussions qui sont en cours à différents niveaux et la Sûreté du Québec ne compte pas se retirer sans avoir la confirmation du chef de police de Lac-Simon qu'ils sont en mesure d'assurer la desserte », a précisé Guy Lapointe sur les ondes de l'émission Des matins en or.

lire la suite sur le site
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1004373/surete-du-quebec-lac-simon-guy-lapointe-martin-coiteux

# 08/12/2016 à 09:25 may49 (Modérateur)

Ils démentent le retrait de la SQ à Lac-Simon

Le ministre Coiteux et la SQ réagissent

le 7 décembre 2016

Contrairement à ce qui circule dans certains médias, la Sûreté du Québec ne retire pas ses policiers de la communauté de Lac-Simon.

C’est ce qu’affirment le porte-parole de la SQ Guy Lapointe et le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux en entrevue à Radio-Canada.

«Il est hors de question qu’il y ait un retrait unilatéral de la Sûreté du Québec. Nous croyons toujours que la desserte par la SQ est une solution temporaire et qu’il est souhaitable que le Service de police de Lac-Simon retrouve son autonomie, souligne le capitaine Lapointe.

Maintenant, il n’est pas question d’un retrait unilatéral. Il y a des discussions en cours à différents niveaux, mais la SQ ne compte pas se retirer sans la confirmation du chef de police de Lac-Simon qu’ils sont en mesure d’assurer la desserte», ajoute-t-il.

Le ministre Coiteux nie aussi l’information. «Il faut comprendre qu’il y a des discussions en cours pour, éventuellement, un retrait de la Sûreté du Québec parce que, ce qu’on souhaite, c’est que ce soit le corps policier autochtone qui prenne en charge la sécurité sur le territoire. Pour l’instant, le corps policier autochtone assure la sécurité durant la journée et la Sûreté du Québec l’assure la nuit. Et ça, ça continue», mentionne-t-il à Radio-Canada.

lire la suite sur le site
http://www.lafrontiere.ca/actualites/2016/12/7/ils-dementent-le-retrait-de-la-sq-a-lac-simon-.html

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.