Michèle Audette reçoit un doctorat honorifique

may49
may49
Modérateur

le 29/08/2018 à 07:21

Publié aujourd'hui à 2 h 31

Michèle Audette, qui a grandi notamment à Schefferville et Maliotenam, a reçu mardi soir un doctorat honorifique. L'Université de Montréal souligne ainsi son engagement social, en particulier pour la cause des femmes autochtones.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Âgée de 47 ans, Michèle Audette a été présidente de l'Association des femmes autochtones du Canada, sous-ministre au gouvernement du Québec, en plus d'avoir mis sur pied un programme de politiques publiques autochtones à l'École nationale de l'administration publique, entre autres.

Elle est présentement commissaire à l'enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

À travers un véritable parcours du combattant, c'est l'« amour pour les femmes, pour nos enfants, pour ma famille » et le « pardon » qui l'a motivée.

"J'aime ça me réveiller le matin en me disant : "Bon, c'est peut être frustrant ce qui se passe à l'enquête ou dans une loi qui est encore trop lourde pour nous, je me dis faut le faire. Ça vaut la peine", raconte-t-elle. Ce n'est peut-être pas moi qui va en bénéficier, mais je sais qu'avec mes cinq enfants, qui vont être parents éventuellement, déjà, mon plus vieux m'a donné une belle petite-fille, c'est pour eux qu'on fait ça."

Selon ses dires, outre sa maternité, son combat de longue date pour la liberté des métisses de choisir leur statut d'Indien, de même que l'avènement d'une enquête nationale après des années de refus gouvernemental figurent parmi ses plus grandes luttes.

"Je pense que je suis encore jeune. Il y en aura d'autres", ajoute-elle, un sourire dans la voix.
Michèle Audette
Michèle Audette a milité pour une enquête nationale sur les femmes et les filles disparues et assassinées. La photo date de 2014. Photo : Michèle Audette/NWAC

Parmi ses souhaits pour les Innus, elle dit vouloir encourager les jeunes qui hésiteraient à poursuivre leurs études.

J'ai vu à Maliotenam plusieurs finissantes et finissants, ce sont nos modèles et nos exemples à suivre. Vous m'inspirez et je vous dis merci.
Michèle Audette

À lire aussi :

Cindy Blackstock et Stanley Vollant reçoivent un doctorat honorifique de l'Université d'Ottawa
Enquête sur les femmes autochtones : 65 histoires d'injustices

lire la suite et voir les photos

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.