Pensionnats autochtones : 10 ans après les excuses de Harper

may49
may49
Modérateur

le 12/06/2018 à 06:38

Publié le lundi 11 juin 2018

Il y a 10 ans, le premier ministre Stephen Harper présentait devant la Chambre des communes les excuses officielles du gouvernement et du peuple canadiens aux Autochtones, pour les mauvais traitements subis dans des pensionnats fédéraux. Ce faisant, il admettait que cette politique d'assimilation était erronée, qu'elle a fait beaucoup de mal et qu'elle a causé des dommages importants à la culture, la langue et au patrimoine autochtone.

Le député libéral de Winnipeg Centre Robert-Falcon Ouellette se rappelle bien le 11 juin 2008.

Je faisais mon doctorat à l'Université Laval à Québec. Tout le monde a arrêté son travail pour écouter parce que c'était un moment historique. On ne pensait pas que le gouvernement fédéral, à l'époque, surtout conservateur, allait prendre le temps de faire des excuses.
Robert-Falcon Ouellette, député libéral de Winnipeg Centre

Depuis, plusieurs dossiers ont évolué. Robert-Falcon Ouellette rappelle les 94 recommandations de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, ou encore l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Toutefois, le député demeure réaliste.

Il reste beaucoup à faire.
Robert-Falcon Ouellette, député libéral de Winnipeg Centre

À lire aussi :

Le Canada demande pardon aux Autochtones
Toutes ces fois où le Canada s’est excusé
Trudeau déçu du refus du Vatican de s'excuser pour les pensionnats autochtones

En complément

Site web des Affaires autochtones et du Nord Canada
Discours présenté par le Premier ministre Harper relativement aux pensionnats indiens

lire la suite et écouter

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.