Pensionnats autochtones : 3000 enfants morts, selon une enquête

may49
may49
Modérateur

le 19/02/2013 à 07:17

lundi 18 février 2013 à 12 h 49

Au moins 3000 enfants sont morts alors qu'ils se trouvaient dans des pensionnats autochtones au Canada, selon une enquête inédite dont La Presse Canadienne a obtenu copie.

Bien qu'il était connu depuis longtemps que de jeunes autochtones étaient morts dans ces pensionnats, il s'agit de la première fois que ces décès sont quantifiés à la suite d'une analyse systématique d'archives des gouvernements, d'écoles et d'autres sources.

« Il s'agit de chiffres réels et confirmés », a déclaré à La Presse Canadienne le gestionnaire de recherche Alex Maass, du Missing Children Project, depuis Vancouver.

lire la suite sur le site
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/02/18/001-pensionnats-autochtones-deces-etude.shtml
may49
may49
Modérateur

le 21/02/2013 à 07:28

Zone Yukon
Pensionnats autochtones dans le Nord : des dossiers incomplets sur les morts


mercredi 20 février 2013 à 11 h 18

La mortalité à l'intérieur des pensionnats autochtones a également frappé les établissements du nord du Canada, mais il est difficile de savoir à quel point, soutient une chercheuse de la Commission de vérité et réconciliation.

Après avoir dévoilé qu'au moins 3000 enfants avaient péri, surtout à cause de la tuberculose, dans les pensionnats au cours de leur existence, la chercheuse Alex Masss souligne qu'au moins 300 jeunes ont connu un tel sort dans l'ensemble des pensionnats du Nord canadien, dont 45 au Yukon.

lire la suite sur le site
http://www.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2013/02/20/002-morts-enfants-pensionnats-autochtones-nord.shtml
may49
may49
Modérateur

le 26/02/2013 à 08:22

Atleo: des enfants autochtones sont sortis de leurs résidences par milliers

lundi 25 février 2013 à 17h24.

OTTAWA - Un sous-financement systématique des services d'aide à l'enfance sur les réserves autochtones signifie que les enfants y revivent le cauchemar des pensionnats qui a tant fait honte au Canada, soutient le chef national de l'Assemblée des Premières Nations.

Témoignant devant le Tribunal canadien des droits de la personne, lundi, Shawn Atleo a affirmé que plusieurs réserves ne disposaient pas des ressources nécessaires pour assurer la sécurité des enfants dans leur foyer en cas de crise. Ils sont alors transférés plutôt par milliers dans le réseau de la protection de la jeunesse, à l'extérieur du foyer familial.

lire la suite sur le site
http://www.985fm.ca/national/nouvelles/atleo-des-enfants-autochtones-sont-sortis-de-leur-218727.html

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.