Une aide fédérale de 5,6 M$ pour mieux intégrer les jeunes Autochtones à Thunder Bay

may49
may49
Modérateur

le 29/08/2018 à 07:47

Publié le mardi 28 août 2018 à 18 h 30

Les fonds fédéraux annoncés mardi visent à financer un projet de prévention de la criminalité dans la foulée de recommandations du coroner à la suite de son enquête qui visait à faire la lumière sur le décès de sept jeunes Autochtones à Thunder Bay.

La Municipalité veut mettre en œuvre un programme d’intégration des jeunes, dont le financement proviendra de la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC).

"La mort de sept jeunes Autochtones à Thunder Bay est une tragédie et, collectivement, nous nous devons de ne jamais les oublier et de voir à ce que cela ne se répète pas", a déclaré la ministre Patricia Hajdu, dans un communiqué.

Ce programme d’une durée de cinq ans ciblera les jeunes de 12 à 24 ans, et il mettra l’accent sur les jeunes Autochtones qui poursuivent leurs études à Thunder Bay.

Avec l’aide fédérale, la Ville de Thunder Bay veut éviter d’autres tragédies comme celles de ces sept jeunes Autochtones morts dans des circonstances nébuleuses et qui avaient quitté leur communauté pour venir étudier à Thunder Bay. Photo : Radio-Canada/CBC, Fifth Estate
Partager

Aller directement aux commentaires
7

Les fonds fédéraux annoncés mardi visent à financer un projet de prévention de la criminalité dans la foulée de recommandations du coroner à la suite de son enquête qui visait à faire la lumière sur le décès de sept jeunes Autochtones à Thunder Bay.

La Municipalité veut mettre en œuvre un programme d’intégration des jeunes, dont le financement proviendra de la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC).

"La mort de sept jeunes Autochtones à Thunder Bay est une tragédie et, collectivement, nous nous devons de ne jamais les oublier et de voir à ce que cela ne se répète pas", a déclaré la ministre Patricia Hajdu, dans un communiqué.

Ce programme d’une durée de cinq ans ciblera les jeunes de 12 à 24 ans, et il mettra l’accent sur les jeunes Autochtones qui poursuivent leurs études à Thunder Bay.
Des élèves se promènent dans les couloirs de l'école secondaire Dennis Franklin Cromarty, située à Thunder Bay.
Selon Sécurité publique et Protection civile Canada, les élèves autochtones seront plus d’un millier à fréquenter l’école à Thunder Bay pendant la durée du programme. Photo : Radio-Canada/Stéphany Laperrière

Dans un communiqué, le maire de Thunder Bay a salué l’initiative.

Merci de nous avoir fait confiance avec ce financement afin d’offrir des possibilités sociales, récréatives et culturelles pour améliorer la vie des jeunes à Thunder Bay.
Keith Hobbs, maire de Thunder Bay

Le secrétaire parlementaire auprès de la ministre des Services autochtones et député de Thunder Bay-Rainy River, Don Rusnak, a pour sa part indiqué "que ce programme aidera considérablement les nouveaux arrivants [...] afin qu’ils acquièrent de l’assurance et qu’ils puissent compter sur l’appui de jeunes de leur âge et d’un encadrement par mentorat."
À lire aussi :

Les Autochtones davantage victimes de racisme à Thunder Bay, selon un comité de la Ville
Peu d'efforts pour aider les jeunes Autochtones de Thunder Bay, selon les avocats des victimes

La mort des sept jeunes Autochtones avait donné lieu à une série de recommandations par un jury à la suite d’une vaste enquête du coroner en juin 2016.

lire la suite et voir les photos

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.