Une course à deux à l'élection de Pessamit

may49
may49
Modérateur

le 28/08/2018 à 08:11

Publié aujourd'hui à 2 h 08

Le Conseil des Innus de Pessamit Photo : Radio-Canada/Benoît Jobin
Partager

Aller directement aux commentaires
0

À Pessamit, le chef sortant, René Simon, affrontera Jean-Marie Vollant lors des élections au conseil de bande.

Pas moins de 19 candidats se disputent par ailleurs les 6 sièges de conseillers.

Jérôme Bacon-St-Onge, qui a milité pour que se tienne cette élection, tentera de se faire élire au poste de conseiller.

Le scrutin se tiendra le 17 septembre dans la communauté de 2250 habitants. Le scrutin par anticipation aura lieu le lundi 10 septembre.
À lire aussi :

Le conseil des Innus de Pessamit refuse de tenir une élection
René Simon réélu à la tête de la communauté innue de Pessamit

lire la suite
may49
may49
Modérateur

le 31/08/2018 à 08:11

Qui remportera l'élection à Pessamit?

Publié le jeudi 30 août 2018 à 23 h 25

Sur fond de démêlés judiciaires, deux candidats s'affrontent en vue de l'élection au poste de chef du Conseil des Innus de Pessamit. Le chef sortant, René Simon, se mesure à Jean-Marie Vollant.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

C'est le 17 septembre que les électeurs choisiront leur nouveau Conseil de bande. Les électeurs croisés à Pessamit s'intéressent à cette élection. Ils souhaitent que leur communauté se développe.

"J'espère qu'il va y avoir tout du neuf là-dedans. Parce qu'avec ce qu'on a vécu, il n'y a pas eu tant de développement que ça", commente le résident Clément Rock.

"Ça va bien, bien je dirais que ça va bien. Regardez, il y a tout le temps de la job à Pessamit", expose pour sa part Jean-Christophe Picard.
René Simon

René Simon tente de se faire réélire pour une quatrième fois.

Il se base sur ses réalisations des dernières années pour appuyer sa candidature. Selon lui, l'économie va bien à Pessamit. Il y a des emplois, la construction de nouvelles infrastructures va bon train et d'importantes négociations ont été entreprises avec Hydro-Québec.
René Simon debout dans une rue de Pessamit
René Simon, candidat au poste de chef de Pessamit Photo : Radio-Canada/Benoît Jobin

On a corrigé la situation financière. On a fait pas mal de réformes : toute la question des salaires, les conditions de travail. Ça a tout été amélioré par nous autres en tant que Conseil de bande.
René Simon, candidat au poste de chef, Pessamit

René Simon a été élu en 2012, puis reporté au pouvoir en 2014 et en 2016. Il avait aussi dirigé le conseil 10 ans avant cette série de mandats.
Jean-Marie Vollant

Son opposant, Jean-Marie Vollant, appuie les démarches de Jérôme Bacon-St-Onge, l'homme qui conteste devant les tribunaux l'élection de 2016 et la réforme du code électoral.

Il s'agit d'une première tentative d'accéder au poste de chef pour Jean-Marie Vollant. Il a occupé différents postes au sein du Conseil de bande au cours de sa carrière. Il a aussi travaillé à d'autres endroits, à Sept-Îles par exemple.
Jean-Marie Vollant sur les berges du St-Laurent
Jean-Marie Vollant, candidat au poste de chef de Pessamit Photo : Radio-Canada/Benoît Jobin

Il faut composer avec ce qu'il y a et non pas détruire ce qui a été construit déjà. Mais, composer en essayant d'améliorer.
Jean-Marie Vollant, candidat au poste de chef de Pessamit

Jean-Marie Vollant est appuyé par six candidats aux postes de conseillers, un pour chaque siège, dont Jérôme Bacon-St-Onge.

De son côté, René Simon fait équipe avec les six conseillers sortants qui veulent tous rester en poste.

En tout, 19 personnes convoitent les six sièges de conseillers.

La Cour fédérale doit toujours se pencher sur la légitimité de la réforme du code électoral menée en 2015 à Pessamit. C'est l'ancien code, celui de 1994, qui est en vigueur pour la présente élection.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais
À lire aussi :

L’entrepreneuriat pour donner des ailes aux jeunes de Pessamit

lire la suite et voir les photos

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.