Biennale du livre d'histoire de Pontivy : les Amériques sur un plateau

may49
may49
Modérateur

le 03/04/2018 à 06:44

La biennale du livre d’histoire de Pontivy accueillera, de vendredi à dimanche, trente auteurs et une foule d’animations. Car l'événement n’est pas réservé aux historiens ou aux érudits : il y aura aussi des concerts, des ateliers de maquillage, de fabrication d’attrape-rêves, des contes améridiens, une exposition autour d’un tipi et même... un pow wow.

Le Nouveau monde, qui a fait rêver des générations, sera au cœur de la biennale du livre d’histoire de Pontivy.

Les vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 avril, une trentaine d’auteurs, historiens, conférenciers, dessinateurs, universitaires et deux Amérindiens venus du Canada feront revivre les Amériques, au palais des congrès.
Goncourt et bandes dessinées

Kris et Kevin Bazot, dessinateurs de bandes dessinées, les écrivains Alexis Jenni, prix Goncourt 2011, Norman Ginzberg, Frédéric Couderc, les Bretons Hervé Jaouen et Fabienne Juhel...

Tous écrivent et parlent de l’Amérique du Nord et du sud, jusqu'à la Grande guerre.

Des siècles d’histoire(s), des pirates des Caraïbes aux explorateurs du Mississipi, de l’Argentine à Geronimo, de Tocqueville aux Incas…
Pow wow et attrape-rêves

La biennale, ce ne sont pas que des livres et des rencontres avec leurs auteurs : le palais des congrès et l’espace Kenere seront aussi le théâtre de conférences, de projections de films, d’expositions, et même d'un pow-wow !

Ateliers de maquillage, de fabrication d’attrape-rêves, contes amérindiens, exposition autour d’un tipi...

Du rêve et de l’évasion pour toutes les générations.

Vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 avril, biennale du livre d’histoire à Pontivy.

Programme complet sur www.pontivy.fr/biennale-2018/

Parmi les conférences : « Les musiques d’Amérique », samedi à 10 h, « La piraterie antillaise et la flibuste », samedi à 15 h, « Le western et la représentation de l’Amérindien au cinéma », dimanche à 14 h, « La civilisation Maya », dimanche à 14 h 30…

source
may49
may49
Modérateur

le 07/04/2018 à 08:04

Pontivy. À la biennale, un week-end à voir, à écouter et à découvrir

Deux Amérindiens venus du Canada présenteront un pow wow, une démonstration de chants et de danses traditionnels.

Par Ouest-France

Modifié le 07/04/2018 à 07h09

La biennale du livre d’histoire s’est ouverte, hier avec les prix. BD, chants traditionnels ou musiques vont rythmer le week-end.

Musiques afro-américaines

Conférence. Isabelle Leymarie a enseigné dans de nombreuses universités américaines. Auteur d’une dizaine d’ouvrages sur les musiques des Caraïbes, le jazz, les musiques latines, elle est la spécialiste des musiques afro-américaines. Venez la rencontrer à l’occasion de la biennale du livre d’Histoire.Samedi, à 10 h, Espace Kenere, 34, bis rue du Général-de-Gaulle, Pontivy. Gratuit. Contact : 02 97 39 00 61, mediatheque.kenere@pontivy.fr
Les tables rondes du samedi

À 14 h, « Amérindiens et Européens, l’impensable rencontre ». À 15 h, « La piraterie antillaise et la flibuste ». À 15 h 30, combattre aux côtés des Indiens pendant la guerre de sept ans ». À 16 h 30, « Exploration d’Amérique du nord ».

La BD à l’honneur

Samedi, à 15 h, un café littéraire réunit Jeronaton, Kevin Bazot, Kris et Fabien Grolleau.Les tables rondes et conférences du dimanche« Le western et la représentation de l’Amérindien au cinéma », à 14 h, « Les Français dans la guerre de Sécession » à 14 h 15, « La civilisation Maya » à 14 h 30, « Géronimo, mémoires d’un résistant apache » à 15 h 30.

Allers-retours à New-York

L’émigration centre-bretonne vers New-York est relatée dans « La grande traversée », film diffusé dimanche à 16 h. La projection sera suivie d’une rencontre avec son réalisateur, Philippe Orreindy, et la romancière Fabienne Juhel, auteur de la nouvelle Aller-retour, de Gourin à Trois-Rivières.Samedi, à 17 h 30, un autre film débat : « La Grande guerre des Harlem Hellfighters ».
Petits et grands à la mode des Indiens des Amériques

Samedi et dimanche, petits et grands seront invités à (re) découvrir les Indiens des Amériques. Deux Amérindiens venus du Canada présenteront un pow wow, une démonstration de chants et de danses traditionnels, à 11 h 30, 14 h et 16 h 30.À 16 h, Sharon Evans présente des contes et chants amérindiens. De 10 à 19 h, des ateliers de maquillage et de fabrication d’attrape-rêves sont proposés.Deux Amérindiens venus du Canada présenteront un pow wow, une démonstration de chants et de danses traditionnels.

Pontivy

source
may49
may49
Modérateur

le 09/04/2018 à 06:51

Pontivy. Ils ont rencontré les descendants de Geronimo

Ouest-France

Modifié le 08/04/2018 à 09h37

Publié le 08/04/2018 à 09h37

Lisa Lugrin et Clément Xavier publient une bande dessinée, "Geronimo, mémoires d’un résistant apache", après deux mois d’enquête aux États-Unis. Ce dimanche, ils sont à la biennale du livre d’histoire de Pontivy.

Pas spécalement passionnés par les Amérindiens, c’est au détour d’un livre que Lisa Lugrin et Clément Xavier ont croisé Geronimo. « En lisant ses "Mémoires", qu’il avait dictées à un Américain en 1904, juste avant sa mort, nous avons eu envie d’en savoir plus sur ce résistant apache. »

Les deux dessinateurs, qui se sont rencontrés à l’école de la bande dessinée d’Angoulême, sont touchés par la similitude entre les Amérindiens et les gens du voyage, avec lesquels ils ont l’habitude de travailler autour d’ateliers de dessin.

« Entre autres parce qu’ils sont nomades, eux aussi. Ce sont deux cultures assez proches. »
Une rencontre avec son arrière-petit-fils

De l’Arizona à l’Oklahoma, le couple, qui vit à Marseille, a passé deux mois aux États-Unis, en 2014, sur les traces de Geronimo.

« Nous sommes partis avec une base de soixante pages, où il manquait tout un pan de sa vie que nous voulions compléter. Nous avons eu la chance de rencontrer plusieurs de ses descendants, dont Joseph, son arrière-petit-fils. »

Leur bande dessinée, riche de photos prises sur place, est née de ces deux mois de reportage, et de deux années de travail.

« Nous avons pu parler de son enfance, de son attachement très fort à sa famille. »

Geronimo, mémoires d’un résistant apache s’est déjà vendu à 6 000 exemplaires.

Lisa Lugrin et Clément Xavier travaillent à un 3e album, « qui parlera des habitants de Guantanamo, à Cuba ». Les Amériques sous un autre angle.

Ce dimanche, de 10 h à 18 h, la biennale du livre d’histoire se poursuit, au palais des congrès de Pontivy. Entrée gratuite.

Les tables rondes et conférences du dimanche : « Le western et la représentation de l’Amérindien au cinéma », à 14 h, « Les Français dans la guerre de Sécession » à 14 h 15, « La civilisation Maya » à 14 h 30, « Geronimo, mémoires d’un résistant apache » à 15 h 30.

À 16 h, diffusion du film sur l’émigration centre-bretonne vers New-York : « La grande traversée », suivie d’une rencontre avec son réalisateur, Philippe Orreindy, et la romancière Fabienne Juhel, auteur de la nouvelle Aller-retour, de Gourin à Trois-Rivières.

Toute la journée, animations pour petits et grands : pow wow à 11 h 30, 14 h et 16 h 30. À 16 h, contes et chants amérindiens. De 10 à 19 h, ateliers de maquillage et de fabrication d’attrape-rêves.

source

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.