«Le Paradis du Nord»: encore meilleur

May
May

le 12/07/2010 à 06:52

Publié le 11 juillet 2010 à 14:08

Yvon Audet

Image
stephanegilbert_photographe@yahoo.ca

a 6e édition du «Paradis du Nord», que la Troupe À Coeur Ouvert présente, à La Sarre, depuis le 8 juillet, est encore meilleure que les précédentes avec ses quatre nouvelles scènes, les remaniements apportés à d'autres, les prouesses époustouflantes des gymnastes et un déroulement réglé au quart de tour.



Danielle Trottier, native de Dupuy, a écrit des textes très riches, et Jacques Marchand, de Rouyn-Noranda, a composé des pièces musicales rytmées et entraînantes pour les nouveaux tableaux. Daniel Morin a conçu une mise en scène dynamique pour chacun d'eux.

«Kijogong Aki Nibi» traite de la présence amérindienne et remplace «La roue qui tourne». Ce numéro touchant montre deux chamans qui révèlent aux enfants la valeur du Ciel, de la Terre et de l'Eau.

«De la 1ère à la 7e» rappelle la vie dans une école de rang, dans les années 40.

Axé sur l'électrification, «20 ans» nous ramène aux années 70 et inclut une chorégraphie endiablée sur une musique symbolique de l'époque.

«Octobre rouge» illustre avec humour l'importance de la chasse en région. Pendant que les hommes traquent leur gibier en forêt, leurs femmes trinquent dans un bar, ce qui donne un tableau amusant.

Améliorations

En plus des ajouts, la Troupe a amélioré quelques scènes existantes, dont «La 117», en y greffant plus de monde, ce qui les rend plus attrayantes.

Les gymnastes exécutent des acrobaties incroyables dans plusieurs numéros.

Défi relevé

Les applaudissements que les 75 comédiens-chanteurs-danseurs et gymnastes ont reçus, lors de la première, prouvent que la Troupe a de nouveau relevé le défi avec brio avec cette 6e édition de son méga spectacle.

20 ans

Celle-ci coïncide avec sa 20e saison de théâtre d'été. Elle a fêté ça, le 8 juillet. Donald Renault, Daniel Morin, Myriam Fontaine, Johanne Bouchard et Lise Bégin, qui ont monté sa 1ère pièce estivale, «Les nouilles ne sont pas toutes dans la soupe», à la salle des Chevaliers de Colomb, en 1990, ont coupé le gâteau géant préparé par la Boulangerie Lacroix-Normétal, puis les gens l'ont dégusté, pendant la pause.

voir les photos
http://lechoabitibien.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=149681&id=297&classif=Nouvelles


















May
May

le 12/07/2010 à 06:55

Un spectacle unique et grandiose»-Paul Labrecque

Yvon Audet
le 11 juillet 2010 à 14:15

Image
Notre cliché réunit les invités qui ont assisté à la 1ère de la 6e édition du Paradis du Nord : Randa Napky, directrice, puis Jocelyn Carrier, président, de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Paul Labrecque, président de la Société des Attraits Touristiques du Québec, Pierre-Paul Leduc, directeur général de la SATQ et de Festivals et Événements Québec, Camille Trudel, président de FEQ, puis Daniel Morin, directeur général et metteur en scène de la Troupe. Son président, Donald Renault (au fond, à gauche), complète la scène.(Photo: Yvon Audet)

«Le Paradis du Nord» est «un spectacle unique et grandiose qui vaut le déplacement», selon Paul Labrecque, président de la Société des Attractions Touristiques du Québec.



«Je n'étais jamais venu en Abitibi-Témiscamingue», a-t-il confié au Journal après la première de l'édition 2010 de la méga production, le 8 juillet. «J'ai découvert ici la force d'un peuple qui aime sa région et qui veut la faire connaître aux visiteurs.»

M. Labrecque faisait partie des invités de marque que la Troupe lasarroise a reçus à la première de la 6e saison du «Paradis du Nord». Camille Trudel, natif de Malartic et président de Festivals et Événements Québec, était également sur place.

«Un tel spectacle est la meilleure façon de faire revivre l'histoire de la région», a-t-il déclaré au Journal. «Il reflète bien son passé et il est excellent», a-t-il précisé. M Trudel a cité, à titre d'exemple, les deux scènes sur les mines. «Mon père y a travaillé pendant de nombreuses années et un de mes oncles est mort dans un accident de mine», a raconté le visiteur.

Jusqu'au 14 août

«Le Paradis du Nord» est présenté au Théâtre Desjardins du Colisée, de La Sarre, les jeudis, vendredis et samedis, à 20 h, jusqu'au 14 août. Les gens peuvent réserver leurs billets sur le site www.leparadisdunord.com.


http://lechoabitibien.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=149682&id=297&classif=Nouvelles

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.