Samian fait face à la musique

May
May

le 02/05/2010 à 07:17

Écrit par Philippe Renault
Samedi, 01 mai 2010 15:54

Le deuxième album de Samian, intitulé Face à la musique, confirme une chose : le jeune rappeur est toujours en mission.



Samian avait frappé un grand coup avec Face à soi-même en 2007. Non seulement devenait-il le premier rappeur à s’exprimer tant en français qu’en algonquin, mais surtout il dénonçait haut et fort les difficultés et fléaux qui affligent les communautés autochtones, tout en étant soutenu par Loco Locass.

De toute évidence, le rappeur originaire de la communauté de Pikogan, en Abitibi-Témiscamingue, n’avait pas encore fait le tour de la question, d’où le titre de sa nouvelle œuvre directement en lien avec sa précédente.

«Face à la musique est un titre qui peut avoir plusieurs sens. Il y a un lien avec mon premier disque. Il y a certains sujets que j’avais mal développés et je voulais y revenir. Aussi, il y a le fait que je doive assumer les conséquences de mes propos. Je sais que je peux déranger», évoque-t-il.

Cela fait dire à Samuel Tremblay de son vrai nom qu’il est «encore plus en mission» qu’à ses débuts.


Image

Samian tenait à approfondir l’aspect musical de ses compositions pour l’album Face à la musique. Photo Alain Décarie

«Avec mon premier album, j’ai tout appris, à tous les égards. Et au cours des deux dernières années, les journalistes ne me parlaient jamais de musique, mais seulement de ma mission. Ça m’a nourri de parler juste de cela et ça paraît sur mon deuxième. Mai là, j’ai hâte qu’un journaliste dise ce qu’il pense de ma musique. C’est beau, être autochtone, les paroles et la politique, mais je suis un artiste!», lâche-t-il au représentant de Rue Frontenac à l’occasion d’une rencontre dans un café du Plateau Mont-Royal.

Un artiste d’abord

Message entendu, parlons musique! Parce qu’à cet égard, on note une progression impressionnante, entre autres grâce à une plus grande profondeur dans l’instrumentation.

«Nous avons beaucoup axé l’album sur l’aspect musical. On retrouve du vrai drum, du violon, de la flûte, de la guitare, de la basse. Les textes ont évolué, mais la musique aussi. En trois ans de tournées, j’ai acquis de l’expérience», résume-t-il.

Ce dernier a pu compter une fois de plus sur de nombreux collaborateurs, dont Anodajay et Chafiik (Loco Locass). On peut même entendre la voix de Florent Vollant sur la reprise de Tshinanu, de Kashtin.

Image


«J’ai envie de faire des tounes sur les Tibétains et la Palestine. J’aimerais à l’avenir faire quelque chose de plus global et élargir mes horizons», explique Samian. Photo Alain Décarie

«Ça faisait longtemps que Florent Vollant et moi avions parlé de reprendre une chanson de Kashtin. C’est lui qui a choisi Tshinanu. Il avait envie de la refaire, 20 ans plus tard. C’est l’une de ses plus engagées en plus. Et Chafiik a fait les beats. Avant même mon premier album, il m’avait dit que si je reprenais Kashtin, il y participerait», raconte-t-il.

Nouvelles inspirations

Samian est aujourd’hui prêt à aborder de nouveaux sujets. Pas question d’adoucir pour autant. Il veut seulement ouvrir ses horizons. Ses nombreux voyages récents y jouent pour beaucoup. Il revient d’ailleurs tout juste d’une tournée en Chine, pays où la liberté d’expression est toujours aussi bafouée.

«En Chine, on n’a pas droit à la liberté d’expression. C’est dur, surtout lorsqu’en entrevue, je parlais de la situation des Amérindiens ici mais que je ne pouvais pas faire référence aux Tibétains qui vivent la même chose», soutient celui qui chante dans six langues sur Face à la musique.

«J’ai envie de faire des tounes sur les Tibétains et la Palestine. J’aimerais à l’avenir faire quelque chose de plus global et élargir mes horizons. Des peuples opprimés qui se font détruire leur culture, il y en a partout. Certains se battent à coups de mitraillettes. Ça m’inspire, et j’ai envie de les défendre.»Pas de doute, la mission du guerrier n’est pas terminée.
http://www.ruefrontenac.com/spectacles/musique/21904-samian-face-a-la-musique

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.