Le Mamilossa arrive sur nos rivières

May
May

le 11/03/2010 à 07:06

articles de Nathalie Villeneuve
Article mis en ligne le 10 mars 2010

Image
L’aéroglisseur Mamilossa, un des 18 brise-glaces de la flotte de la Garde côtière canadienne. (Photo: courtoisie)

En abénakis, «mamilossa» signifie «qui marche de la berge jusque sur l’eau». L’arrivée imminente à Laval du brise-glace amphibie qui porte ce nom signifie aussi l’arrivée du printemps.

Le Mamilossa est l’aéroglisseur de la Garde côtière canadienne qui effectue les opérations de déglaçage printanier, en amont et sur les berges du Saint-Laurent, là où les brise-glaces classiques ne peuvent aller.

Le véhicule devait commencer ses manœuvres sur les rivières des Prairies et des Mille Îles le ou vers le 9 mars.
Prévenir les inondations
L’opération est routinière. Il s’agit de dégager de leurs glaces l’entrée des rivières afin de prévenir les embâcles et les inondations.
Seulement, le nouvel aéroglisseur, qui s’est ajouté à la flotte de la Garde côtière l’année dernière, «fait vraiment un bruit d’avion», dit Nathalie Letendre, conseillère en communications de Pêches et Océans Canada.

C’est pourquoi l’organisme fédéral publie un avis afin d’atténuer la surprise des riverains. «Nous publions l’avis également pour des raisons de sécurité», ajoute-t-elle.
Quitter la glace
«Les personnes qui on laissé du matériel sur la glace doivent le rapporter sur la rive», conseille Pêches et Océans Canada.
Les promeneurs, pêcheurs et motoneigistes sont aussi prévenus: des mouvements de glace peuvent se produire quand l’aéroglisseur s’affaire tout près. Il est recommandé de ne pas demeurer sur la glace en présence du brise-glace.
Dégel hâtif
Cette année, le Mamilossa arrive une dizaine de jours avant l’année dernière. Le dégel est un peu hâtif, mais «on est dans la période», évalue Mme Letendre.
Du côté de Laval-Ouest, où la pêche blanche a la cote, les amateurs ont déjà plié bagage, constate le lieutenant Michel Dalbec, du poste de quartier 4. «La glace a fondu extrêmement vite, dit le lieutenant. Les dernières [cabanes] sont parties en fin de semaine.»

Tout porte à croire que le printemps 2010 sera sans histoire, pour les riverains lavallois. Le bulletin des glaces de la Garde côtière canadienne faisait état, le 10 mars, d’un peu de glace mince sur le St-Laurent, en aval de l’île Jésus.

Hydro Météo, une firme spécialisée dans la prévision des crues, observait, la veille, que «la fonte s’effectue toujours très lentement» sur les rivières qui baignent Laval.@TB:>Un brise-glace polyvalent
Le Mamilossa s’est joint à la flotte de la Garde côtière en mars 2009. Le nouveau véhicule amphibie à coussin d’air est équipé d’une grue extra-forte. Il peut aussi bien être utilisé pour des recherches ou des sauvetages que pour briser la glace dans des zones que les brise-glaces classiques ne peuvent pas atteindre.

http://www.courrierlaval.com/article-439214-Le-Mamilossa-arrive-sur-nos-rivieres.html

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.