Plantes médicinales indigènes: dossier à suivre

May
May

le 12/04/2009 à 06:47

Publié le 11 avril 2009

ANNY SCHNEIDER
La Voix de l'Est


L'auteure, herboriste, est résidente de Shefford

Heureusement que les municipalités de Granby et Shefford du moins, ont acquis pour leurs communautés, quelques centaines d'hectares de vraies forêts, bien autre chose que des parcs à chiens, comme l'affirment certains!

J'ai lu avec attention l'article du 2 avril écrit par Michel Laliberté qui y rapportait les propos du biologiste Stéphane Demers sur la culture de plantes sauvages indigènes.




J'ai moi-même donné un atelier l'été passé dans la dynamique municipalité du Ste-Camille, où il exerce son métier pour la coopérative Clé des champs, à ne pas confondre, avec le plus grand négociant québécois en plantes médicinales du même nom, situé dans les Laurentides.

En tant qu'herboriste spécialisée dans les plantes sauvages mais aussi conseillère en PSN, ou Produits de Santé Naturels en magasin depuis 25 ans, j'aurais quelques précisions à ajouter sur les plantes citées et ciblées pour leur rentabilité.

L'asaret du Canada ou Gingembre sauvage, longtemps utilisé comme abortif ou vomitif par les indigènes, est maintenant lorgné pour ses qualités gastronomiques par les grands chefs et les parfumeurs. Il est en voie de disparition et ses colonies rétrécissent d'année en année. Ne plus le cueillir en nature, sauf en cas d'empoisonnement. Sa culture est trop difficile pour le prix (entre 7 et 9 $ le kilo).

L'actée à grappes: totalement absente de la nature locale. Elle est très demandée pour ses effets anti-inflammatoires, elle se cultive facilement et de plus en plus demandée comme substitut aux hormones animales ou de synthèse, excellente contre les bouffées de chaleur.

Pauvre ginseng canadien! Éradiqué il y a déjà deux siècles par les indigènes eux-mêmes sous les ordres du Père Jésuite Lafiteau qui le vendait aux Chinois, il a maintenant presque disparu: j'en ai trouvé quelques rares plants sur les monts Shefford et Sutton. Il ne faut y toucher sous aucun prétexte, sauf pour le ressemer à proximité. Culture très difficile qui demande des dollars, des experts, de bonnes graines ou plants sains.

Hydraste du Canada: aucune colonie dans nos forêts locales, on la trouve seulement au sud de l'Ontario. Elle ne pousse que dans les vieilles forêts ou se cultive en lisière ou sous ombrière. Puissant antibiotique et viricide, elle est très prisée par les herboristes et les vétérinaires. Elle a beaucoup de potentiel commercial et médicinal, mais sa croissance est très lente.

La Sanguinaire du Canada servait aux peintures de guerre des autochtones, et ils l'utilisaient aussi après pour éviter que leurs plaies ne s'infectent. Sa fleur est magnifique et sa racine rouge sang est amère mais très bactéricide.

Hélas! La dernière talle locale vient de disparaître sous les bulldozers près de la Denison Ouest dans le récent carnage qui a même pulvérisé les beaux rochers près du coin du boulevard Bouchard. Que voulez-vous? Pas de petits profits, dans le grand monde immobilier du dollar au pied carré!

Avec un ridicule 0,5 % du budget national global, le ministère des Ressources naturelles n'a que peu de pouvoir et de poids dans ces dossiers. Bravo tout de même à Québec pour la récente augmentation des surfaces de territoires protégés, même si c'est surtout dans le Nord, c'est toujours ça que les forestières ne ratiboiseront pas!

Sachant que 85 % des forêts ont été coupées et que le même pourcentage de celles qui restent au sud sont privées, il est temps de se réveiller et de préserver les rares surfaces boisées qui restent.

Heureusement que les municipalités de Granby et Shefford du moins, ont au moins acquis pour leurs communautés, quelques centaines d'hectares de vraies forêts, bien autre chose que des parcs à chiens, comme l'affirment certains!

Diversifier les cultures et protéger la nature, simples questions de bon sens et de survie à moyen terme, pour ce peuple comme pour toute la planète. Dieu merci, je ne suis pas seule à le penser!

Infos: plantesmédicinales.qc.ca, floraquebeca.qc.ca, guidedesherboristes.org


http://www.cyberpresse.ca/la-voix-de-lest/200904/11/01-845750-plantes-medicinales-indigenes-dossier-a-suivre.php

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.