Des Latuquois fiers de leur histoire

# 19/10/2010 à 07:19 May

le 18 octobre 2010 à 08h32


Image
Les deux directeurs des livres du centenaire de La Tuque, Raoul Maillet et Denis Adams, ont fièrement présenté ce qu'ils appellent eux-mêmes leurs «bébés» samedi lors du lancement officiel des deux oeuvres commémoratives.

Photo: Gabriel Delisle


Gabriel Delisle
Le Nouvelliste


(La Tuque) Le président de la Société historique de La Tuque et du Haut-Saint-Maurice, Raoul Maillet, débordait d'enthousiasme samedi lors du lancement officiel des deux livres du centenaire de la ville devant près de 500 personnes réunies dans la grande salle du Complexe culturel Félix-Leclerc.

«Après quatre ans et demi de travail, mission accomplie!» affirme-t-il fièrement.

La Tuque ; un siècle d'histoire sous la direction de Raoul Maillet relate les faits marquants qui ont façonné la ville et qui ont marqué ses habitants.

Bien que le titre évoque une synthèse historique qui s'intéresse aux 100 dernières années, la société historique n'a pu garder sous silence l'histoire des premiers habitants du territoire du Haut-Saint-Maurice et de La Tuque, les Atikamekws.


Ainsi, le lecteur est invité à voyager de l'ère glaciaire qui a contribué à façonner la géographie de la région à aujourd'hui, en passant par l'occupation du territoire par les autochtones et les moments forts de La Tuque.

Ce livre compte pas moins de 1088 pages imprimées sur papier glacé.Tous les aspects de la société latuquoise y sont traités.

Des chapitres relatent l'histoire des institutions municipales, scolaires, religieuses, économiques, industrielles, culturelles et de santé qui a fait de La Tuque ce qu'elle est aujourd'hui. Une cinquantaine d'auteurs ont travaillé à la réalisation de ce livre commémoratif.

Le second livre à avoir été lancé est presque aussi volumineux que le premier. Alors que ce dernier s'intéresse à l'histoire générale de La Tuque, celui-ci se penche sur les familles qui habitent le Haut-Saint-Maurice.

Plus de 383 articles sont consacrés à autant de familles de La Tuque dans le livre de 928 pages intitulé Histoires de familles. Les membres de ces familles ont écrit leurs propres histoires de famille.

«Nous devons reconnaître, honorer et saluer nos pionniers», affirme celui qui a dirigé l'écriture d'Histoires de familles, Denis Adams. «Comment raconter l'histoire d'une ville sans s'intéresser à ses familles? C'est les familles qui font vivre la ville.»

Présent lors de la cérémonie, le maire de La Tuque, Normand Beaudoin, a salué tout le travail derrière la réalisation de ces deux ouvrages.

«Cela représente une somme de travail incroyable. Je souligne le courage de ceux qui l'ont réalisé», dit-il. «Le lancement de ces deux livres est le début de ce qui sera de magnifiques fêtes du centenaire de notre ville.»

Le député fédéral de Saint-Maurice-Champlain, Jean-Yves Laforest a lui aussi assisté au lancement. Il a évoqué l'importance de La Tuque dans le paysage régional.

«La Mauricie ne serait pas ce que l'on connaît aujourd'hui sans La Tuque. Elle a une importante place dans l'histoire de la région», croit-il.

Environ 1500 exemplaires de La Tuque; un siècle d'histoire ainsi que près de 1000 exemplaires d'Histoires de familles se sont déjà envolés. Il reste encore près d'un millier de chaque volume.

Ceux-ci seront en vente à la boutique du centenaire au coin des rues Scott et Saint-Antoine dès le premier novembre prochain.

http://www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/vie-regionale/haute-mauricie/201010/18/01-4333498-des-latuquois-fiers-de-leur-histoire.php

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.