Le cimetière de Bucquoy Road nous rappelle que des Indiens ont combattu durant la Grande Guerre

may49
may49
Modérateur

le 15/08/2017 à 07:38

Suite de notre série d’été à la découverte des cimetières militaires méconnus en Arrageois. Sur les pas, cette semaine, d’un des petits-fils du grand chef sioux, Sitting-Bull, blessé mortellement lors de la bataille de l’Artois, Standing Buffalo Joseph Arthur, enterré à Ficheux.

Par Nicolas André | Publié le 14/08/2017

Au bord de la route de Bucquoy, sur le territoire de la commune de Ficheux (à 9 km d’Arras), reposent 1 453 Britanniques, 447 Canadiens et un Indien tués en 1914-1918, mais également les sépultures de 136 Britanniques qui sont tombés au cours des combats autour d’Arras pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Une des sépultures canadiennes retiendra notre attention : celle de Standing Buffalo Joseph Arthur, un Sioux Lakota de Fort Qu’Appelle (Saskatchewan), fils de Julius Standing Buffalo et petit-fils de Sitting Bull. C’est un peu de l’histoire américaine et canadienne qui résonne là, sur la pierre, dans les allées où, en 2012, une cérémonie de purification dans le rite sioux, avait été organisée en présence de Marie-Josée Aymé, consul du Canada à Lille, de Jean-Claude Blouin, maire, de la mère de Yann Castelnot, président de l’Association de recherche des Anciens combattants amérindiens, et de Jean-Marc Tavernier.

Au cours de la Première Guerre mondiale, Standing Buffalo fut enrôlé dans le 78e bataillon d’infanterie canadienne sous le matricule 2413310.

Le 26 août 1918, Joseph Arthur Standing Buffalo est gravement blessé à la tête et au ventre, dans le secteur d’Arras. Il décède le 29 août.

Sa tombe est régulièrement visitée (plot IV, rangée B, tombe 34).

Son décès met en lumière l’apport des Indiens du Nouveau Monde durant la Grande Guerre. Ils étaient Sioux Dakota, Cris, et nombre d’entre eux furent notamment utilisés comme tireurs d’élite (on lira l’excellent roman de Joseph Boyden, Le Chemin des âmes, éd. Albin Michel – 2006).

Ils furent 7 000, enrôlés dans l’Armée canadienne pour les deux conflits mondiaux, et 500 y laissèrent la vie. Le village de Ficheux se trouvait sur la ligne de front en novembre 1916. En 1917, les troupes britanniques y préparèrent les Batailles d’Arras.
>> À savoir
Jean-Marc Tavernier. De son nom lakota, « Little Wambli Thunder Rock » a été enlevé bébé de sa tribu Pine Ridge, comme de nombreux autres indiens, par des missionnaires canadiens, et adopté illégalement en France. C’est un oncle amérindien qui a renoué des contacts avec lui et l’a initié à sa culture.

Le cimetière. Il s’étend sur 5 183 m². 1 901 sépultures y ont été transférées. À l’Armistice, il contenait 1 166 défunts, mais a été grandement étendu lorsque des sépultures ont été rapportées des champs de bataille environnants et des petits cimetières du secteur. · Le cimetière a été de nouveau utilisé en mai 1940 pour l’enterrement des troupes tuées lors de l’avancée allemande. Il comprend 136 tombes et commémorations de la Seconde Guerre mondiale ; 26 tombes de soldats inconnus et des monuments commémoratifs spéciaux pour 39 soldats dont les tombes ne peuvent être localisées dans le cimetière.
>> Un valeureux grand-père

Sitting Bull est né en 1831 dans le Dakota du Sud. Ce chef et homme de médecine des Lakotas Hunkpapas (Sioux) aura marqué les derniers sursauts de résistance face à l’armée des États-Unis.

Il contribue à la défaite de George Armstrong Custer à Little Bighorn, le 25 juin 1876. Il participera au Wild West Show de Buffalo Bill en 1885, aux États-Unis et au Canada. Il sera assassiné le 15 décembre 1890 dans la réserve de Standing Rock lors d’une arrestation mouvementée, motivée par ses prises de position pour l’émancipation amérindienne.
Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Guerre 14-18|Monuments et événements commémoratifs|Populations autochtones|Conflit armé|Bucquoy (62116, Pas-de-Calais)

lire la suite sur le site
http://www.lavoixdunord.fr/204221/article/2017-08-14/le-cimetiere-de-bucquoy-road-nous-rappelle-que-des-indiens-ont-combattu-durant

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.