Légendes d’un peuple

may49
may49
Modérateur

le 22/06/2017 à 07:06

le 21 juin 2017

Champlain, Maisonneuve, d’Iberville, Jeanne Mance, Callières, Charles Le Moyne (fondateur de Longueuil); autant de personnages hors du commun de notre histoire qui reprennent vie à travers une des chansons des Légendes d’un peuple d’Alexandre Belliard.
Publicité

Un beau dimanche matin d’août 2011, Alexandre Belliard a donné un spectacle au parc Michel-Chartrand. Il chantait alors sa vie, comme tous les auteurs-compositeurs. Mais ce passionné d’histoire nous avait alors fait part de son projet de raconter la vie de personnages historiques qu’il admirait.

Il a plongé et s’y est consacré depuis plus de six ans. Il a maintenant plus de 85 chansons bien ciselées, dont 55 ont déjà été publiées. Le tout prend la forme d’une remarquable constellation de chansons sur l’histoire des francophones d’Amérique: Légendes d’un peuple.

Francophones d’Amérique

Au-delà des personnages fondateurs de l’Amérique francophone, Belliard s’est aussi attaché à mettre en lumière de «remarquables oubliés» qui ont contribué à faire l’Amérique.

De «remarquables oubliés» tels que Marie Rollet, épouse de Louis Hébert, cette «pionnière de nos pionnières», dont c’est le 400e anniversaire de l’arrivée (1617); des explorateurs et coureurs des bois, tels Cavelier de LaSalle, Étienne Brûlé et Radisson; des Amérindiens et des Métis franco-amérindiens, tels Membertou, Sacagawea et Toussaint Charbonneau (né à Boucherville), qui furent guides de l’expédition étatsunienne de Lewis et Clarke (1804-1806), ainsi que Louis Riel et sa grand-mère Marie-Anne Gaboury.

Il a aussi honoré d’une chanson des contemporains tels le Frère botaniste Marie-Victorin, Yvon Deschamps, René Lévesque, le poète Gaston Miron, le sculpteur Armand Vaillancourt, etc.

Belliard aime faire partager ses découvertes. Son art distille l’admiration et renoue avec les «neuves espérances» qui ont animé et animent les Francos d’Amérique. Il a le mérite de nous éloigner du cynisme ambiant.

Ces Légendes d’un peuple l’ont amené à chanter partout au Québec, ainsi qu’au Canada, aux États-Unis, en France, en Haïti. Il se prépare pour une tournée en Amérique latine en 2018.

Cette œuvre musicale se poursuit; il travaille à une chanson sur Pierre Boucher. La chanson célébrant Charles Le Moyne n’a pas été endisquée, mais il la chante en spectacle. Faudra l’inviter.

source
http://www.lecourrierdusud.ca/opinion/chronique/2017/6/21/legendes-d_un-peuple.html

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.