Les Aztèques décimés par des salmonelles

may49
may49
Modérateur

le 23/01/2018 à 07:04

22 janvier 2018, 14h42

Décimés au XVIe siècle, les Aztèques ont été contaminés par une bactérie qui aurait pu être transportée par les colons espagnols... C'est l'analyse de l'ADN de leurs dents qui le dit.

Les Aztèques auraient payé un très lourd tribut à une infection causée par des salmonelles. Les épidémies de «cocoliztli» («peste» en langue aztèque) ont fait des millions de victimes au XVI e siècle chez les peuples amérindiens, mais la réelle cause médicale n'est pas encore connue avec certitude. Dans une étude publiée la semaine dernière, des chercheurs allemands ont donc avancé une nouvelle hypothèse pour expliquer ces épidémies de fièvre mortelle : Salmonella enterica paratyphi C, une bactérie qui aurait pu être transportée en Amérique du Sud par les colons espagnols, les conquistadors.
Grâce à l'analyse de l'ADN des dents

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques se sont livrés à l'analyse ADN des dents de 29 squelettes retrouvés dans un charnier du sud du Mexique, enterrés là dans la précipitation en 1545, au plus fort de la propagation de la maladie. La salmonelle est un candidat sérieux pour expliquer ces vagues de fièvre typhoïde qui ont emporté près de 90 % de la population autochtone à la période de la Renaissance, ce qui a contribué à la fin de l'empire aztèque.

Transmise par des aliments contaminés, cette fièvre provoque des maux de tête et des douleurs thoraciques, Aujourd'hui encore, 222 000 personnes en meurent chaque année dans le monde, principalement en Afrique, selon l'Organisation mondiale de la santé.

source

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.