Un village disparu livre ses secrets

May
May

le 26/06/2010 à 06:45

vendredi 25 juin 2010 à 14 h 58

Image
Objets découverts lors de fouilles archéologiques à l'Île-du-Prince-Édouard (archives).

Les fouilles archéologiques à Low Point, à l'Île-du-Prince-Édouard, sont terminées. Après deux semaines de cueillette, l'équipe d'archéologues en sait maintenant beaucoup plus sur les habitants de l'ancien village acadien de Pointe-aux-Vieux.

Les archéologues peuvent affirmer hors de tout doute qu'il s'agit du premier lieu de peuplement acadien dans l'ouest de l'île et qu'environ 200 personnes y ont habité une cinquantaine d'années avant la Déportation.

L'archéologue responsable du projet, Helen Kristmanson, précise que les premiers colons français à cet endroit étaient Pierre Arsenault, Charles Arsenault et Emanuel Gallant.

Les archéologues ont trouvé des centaines d'objets: de la vaisselle, des bouteilles, un four à bois, de la céramique, des coquillages, des ossements d'animaux, etc.

L'émotion était palpable chez les descendants d'Acadiens qui ont participé à la dernière journée de fouilles. « C'est le seul lien direct que tu vas avoir avec des gens qui ont existé 250 ans passés », a déclaré Éric Tremblay, étudiant en archéologie.

Selon M. Tremblay, ces découvertes en disent long sur le génie des Acadiens qui ont habité ces lieux. Il explique qu'ils avaient bien choisi cet endroit, car il était à l'abri dans une baie, près de leurs alliés micmacs et près d'un lieu de pêche.

Le village de Pointe-aux-Vieux a été détruit en 1758 pendant la déportation des Acadiens. Les objets récupérés seront catalogués. Ils pourraient ensuite être exposés au Musée acadien de l'Île-du-Prince-Édouard.

audio-vidéo
Mathilde Forest Rivière dresse un bilan des fouilles effectuées à Low Point.

http://www.radio-canada.ca/regions/atlantique/2010/06/25/002-IPE-archeologie-village.shtml

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.