Auberge refuge du Trappeur: pour amateurs de nature

may49
may49
Modérateur

le 17/03/2018 à 06:56

Annie Girard
Samedi, 17 mars 2018 01:00 MISE à JOUR Samedi, 17 mars 2018 01:00

On séjourne à l’Auberge Refuge du trappeur, en Mauricie, pour profiter de la belle nature et en apprendre sur les coutumes amérindiennes. Sur place, chambres, repas et activités authentiques.

Fabienne Allix et André Roparz, deux Français d’origine, sont passionnés par la nature québécoise, ses paysages grandioses et sa faune généreuse. En 2012, ils acquièrent l’Auberge Refuge du trappeur à Saint-Mathieu-du-Parc à l’entrée du Parc national de la Mauricie. Passionnés par la culture amérindienne, ils partagent leurs connaissances avec leurs invités.

Les hébergements
La suite du Trappeur est chaleureuse avec ses murs et son plancher de bois.
Photo courtoisie, Annie Girard
La suite du Trappeur est chaleureuse avec ses murs et son plancher de bois.

L’établissement propose dix grandes chambres (de catégories standard et supérieure) confortables présentant parfois un seul grand lit avec un lit à une place ou alors deux lits à deux places. Le foyer dans la chambre Supérieure plaît assurément. Quant à la suite du Trappeur, elle possède un foyer électrique et une télévision, deux grands lits et un canapé-lit. L’atmosphère y est chaleureuse grâce au bois au plafond, aux murs et au sol. Les hébergements disposent tous d’une salle de bain privée. Les invités se réunissent pour discuter au salon commun en profitant d’un agréable feu, et de la télévision (la seule dans l’auberge avec celle de la Suite). La décoration (orignal, castor et tête d’ours « taxidermisés », peaux d’animaux, canot) crée une ambiance unique, conviviale et authentique.
On bavarde au salon commun
Photo courtoisie, Annie Girard
On bavarde au salon commun

Du bon manger !

On déjeune à la salle à manger du restaurant. L’assiette du trappeur est généreuse (œufs, bacon, jambon, pommes de terre, rôties). Crêpes ou bagels accompagnés de fruits sont aussi offerts. En soirée, le chef propose des mets amérindiens préparés selon les méthodes traditionnelles. La sagamité (soupe-repas composée de viande, courge, maïs et fèves rouges), le ragoût de cerf avec la bannique (pain), les viandes sauvages (bison, wapiti) ont la cote. La poutine du trappeur avec ses viandes sauvages comble les amateurs.
À savoir

Tarifs

Une nuit en occupation double à partir de 98 $. On compte 6,25 $ par personne pour le déjeuner.

Services

On loue raquettes et skis de fond sur place. En été, on dort dans l’un des tipis sur le terrain.

Activités sur place
Le site Mokotakan pour approfondir ses connaissances sur les Amérindiens.
Photo courtoisie, Annie Girard
Le site Mokotakan pour approfondir ses connaissances sur les Amérindiens.

Le site amérindien Mokotakan retrace la présence amérindienne grâce à la reconstitution de bâtiments des 11 nations autochtones du Québec. On en apprend sur les modes de vie, la culture, la spiritualité et l’histoire de ces peuples. On parfait ses connaissances au Musée de la Faune exposant 140 animaux taxidermisés de la faune canadienne. On enfourche la motoneige et parcourt le sentier balisé passant sur le terrain. On s’offre de l’artisanat amérindien (capteurs de rêves, mocassins, calumets...) à la boutique.

Activités tout près

Au Parc récréoforestier, on découvre les sentiers en raquettes. On chausse les patins au Domaine de la forêt perdue à Notre-Dame-du-Mont-Carmel et on s’aventure dans les sentiers glacés dans la forêt.

Coordonnées

Auberge Refuge du Trappeur

2120 chemin Saint-François

Saint-Mathieu-du-Parc (Québec)

G0X 1N0

Téléphone :

1 866 356-2600

Auberge Refuge du Trappeur

voir las photos sur le site

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.