Shishmaref: le sort d'un village isolé de l'Alaska montre que nous ne sommes vraiment pas prêts à faire face au réchauffement climatique

may49
may49
Modérateur

le 22/12/2014 à 06:47

21/12/2014 14h16 CET

Un mercredi de la fin du mois d’août, le jour de la rentrée des classes à l’école de Shishmaref. Le bâtiment bleu pâle n’a pas encore ouvert ses portes. Dans la cuisine, le nouveau directeur beurre à la hâte les tartines des enfants pour le petit déjeuner, tandis que les enseignants font des ajustements de dernière minute dans les salles de classe, qui vont de la maternelle au lycée. Pendant ce temps, les élèves patientent anxieusement sous le porche, cols remontés pour se protéger de la fraîcheur du petit matin. Ce tableau ferait presque oublier que beaucoup pensaient, il y a encore quelques années, que Shishmaref n’existerait plus.

Ce village reculé de 563 habitants, à cinquante kilomètres du cercle polaire, est ouvert sur la Mer des Tchouktches au nord et sur la baie de Sarichef au sud. Le pergélisol sur lequel il repose fond à vue d’œil. Depuis quelques dizaines d’années, les rivages de l’île subissent l’érosion des marées et se détachent par blocs gigantesques quand la tempête fait rage.

Les habitants de Shishmaref, dont la plupart sont des Inupiaks, ont d’abord éloigné les maisons des falaises et construit des digues au nord de l’île pour enrayer ce phénomène mais, en juillet 2002, il est apparu que la seule solution viable sur le long terme était d’abandonner le village et de l’installer ailleurs. Mais trouver un autre site s’est avéré bien plus compliqué que l’organisation d’un référendum sur le sujet et, douze ans plus tard, Shishmaref est toujours debout, prêt pour une nouvelle année scolaire.

La situation est pourtant des plus précaires. L’une des premières choses que l’on voit en arrivant au village, c’est une construction en bois à moitié effondrée, dont l’un des angles repose sur la plage, à quelques mètres à peine des vagues qui viennent lécher le rivage.

lire la suite sur le site
http://www.huffingtonpost.fr/2014/12/21/alaska-rechauffement-climatique-shishmaref_n_6362050.html

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.