Guyane : le combat de deux jeunes amérindiens contre la "Montagne d’or"

may49
may49
Modérateur

le 28/06/2018 à 07:33

INVITÉS RTL - Christophe et Amandine se battent contre un projet de mine d’or géante en Guyane. Un potentiel désastre écologique.

Marc-Olivier Fogiel

et La rédaction numérique de RTL
Partager l'article

publié le 27/06/2018 à 21:30

Le combat de David contre Goliath. Amandine Mawalum Galima et Christophe Yanuwana Pierre, sont les porte-paroles des Jeunesses autochtones de Guyane. Ils voyagent en métropole à l’initiative du député écologiste européen Yannick Jadot pour lancer un appel à l’aide. Ils se battent contre la Montagne d'or, un projet de mine d’or géante, qui devrait voir le jour en Guyane d’ici 2022. Un potentiel désastre écologique.

La Guyane contient 50 % de la biodiversité française, avec 1.700 espèces d’arbres, 710 espèces d’oiseaux ou encore 180 espèces de poissons d’eau douce, 197 espèces de mammifères terrestres, tous potentiellement menacés. "C’est la plus grande mine à ciel ouvert de France, que ce soit dans l’Hexagone ou en Guyane", déplore Amandine.

"Aujourd’hui après 30 ans d’orpaillage illégal, le grand fléau que connaît la Guyane, on a des centaines de kilomètres de cours d’eau pollués. Et à cela va s’ajouter le projet de Montagne d’or qui va utiliser du cyanure, des explosifs, des mécanismes de rétention de déchets. C’est une pollution des terres et de l’eau que cela va engendrer", alerte Christophe. "On n’espère pas faire reculer ce projet, on espère l’arrêter", termine Amandine.
La rédaction vous recommande

Guyane : Nicolas Hulot s'oppose au projet de la mine de la Montagne d'Or
Guyane : 65 chercheurs d'or interpellés, opération historique contre l'orpaillage illégal

lire la suite

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.