Blocus de la route 138 à Mani-Utenam

Bonjour.

Pour votre information, le porte-parole est le Vice-Chef de la communauté :
http://www.newswire.ca/fr/story/1053511/blocus-de-la-route-138-a-mani-utenam
Merci de votre attention.

Suzanne Bourdon

conseillère

CARDINAL COMMUNICATION

www.cardinalcommunication.com

 

Blocus de la route 138 à Mani-Utenam

LES GOUVERNEMENTS DOIVENT RECONNAÎTRE LES DROITS DES INNUS DE UASHAT MAK MANI-UTENAM

UASHAT MAK MANI-UTENAM, QC, le 16 oct. 2012 /CNW Telbec/ - Le conseil de bande des Innus de Uashat mak Mani-Utenam (ITUM) n'est nullement surpris du plus récent débordement de colère de la part de sa communauté étant donné le manque de progrès dans les relations entre les gouvernements du Québec et du Canada et les Innus de Uashat mak Mani-Utenam (les Uashaunnuat). Les Innus de Uashat mak Mani-Utenam et même toute la grande nation innue au Québec et au Labrador peuvent témoigner de la violation de leurs droits par les gouvernements et de la destruction de leur territoire traditionnel par Hydro-Québec, les compagnies minières comme IOC, et les compagnies forestières.

ITUM ne fera jamais de compromis lorsqu'il sera question de la protection du territoire et des droits des Innus de Uashat mak Mani-Utenam. ITUM s'oppose à tout projet de développement sur le territoire traditionnel des Uashaunnuat sans leur consentement. Au fil des ans, les Uashaunnuat et ITUM ont intenté de nombreuses poursuites au Québec et au Labrador afin de faire respecter ce principe ainsi que les droits des Innus de Uashat mak Mani-Utenam. En fait, ITUM conteste activement encore aujourd'hui le projet de la Romaine devant les tribunaux depuis 2008. Par ailleurs, ITUM a récemment décidé d'accélérer les procédures en injonction interlocutoire à l'encontre d'Hydro-Québec pour empêcher la construction des lignes de transport du projet de la Romaine. En même temps, ITUM a décidé d'intenter des procédures judiciaires à l'encontre des opérations d'IOC.

ITUM considère qu'il n'est pas surprenant que les membres de la communauté perdent patience et s'élèvent contre la destruction de leur territoire et de la continuation des projets de développement sans le consentement des Uashaunnuat. ITUM exige depuis longtemps la reconnaissance du statut des Uashaunnuat comme nation, y compris le pouvoir de gérer leur territoire traditionnel. Le Sommet territorial organisé dernièrement à Uashat mak Mani-Utenam a confirmé cette volonté ferme des Uashaunnuat.

Les gouvernements du Québec et du Canada auraient pu éviter la présente situation s'ils n'avaient pas ignoré depuis la Confédération le titre indien et autres droits ancestraux des Uashaunnuat. Dans l'immédiat, le conseil prône la médiation afin de résoudre la présente crise et dénonce toute tentative de prendre d'assaut les manifestants et tout recours à la violence contre les manifestants.

SOURCE : INNU TAKUAIKAN UASHAT MAK MANI-UTENAM (ITUM)

Renseignements :

Source :
Conseil de bande ITUM

Renseignements :
Mike McKenzie
Vice-Chef du Conseil de bande ITUM
418-961-9647

 

voir aussi dans le forum à actualité

http://www.lebatondeparole.com/forum/actualite/sept-iles-les-innus-bloquent-encore-la-138.html