DPAE Infos n°33 - Mai 2015‏

Att00001

 

•    DPAE présente : Soirée spéciale "Luttes amérindiennes au Brésil"
Le 23 mai 2015 au Cinéma La Clef, Paris

 

Alors que 1500 Amérindiens ont manifesté en masse le 17 avril dernier à Brasilia, au Brésil, contre une proposition visant à modifier la Constitution afin de donner au Congrès le pouvoir de décider sur la démarcation des territoires autochtones, De la Plume à l’Écran vous propose la projection de deux films brésiliens, en soutien aux luttes territoriales amérindiennes.

N'hésitez pas à diffuser l'information grâce au document pdf ci-joint !

Le retour de la terre tupinamba
Un film de Daniela Fernandes Alarcon
2015, Brésil, 25mn
VO.ST. FR



Les Tupinamba attendent depuis 10 ans la conclusion du processus de démarcation de leur terre et voient leurs droits systématiquement violés, tant par l’Etat brésilien que par les individus et les groupes opposés à la régularisation de leur territoire.

En réunissant des témoignages d’Amérindiens et des séquences filmées en mai 2014 dans la communauté de la Serra do Padeiro, à l’intérieur de la terre tupinambá de Olivença, ainsi que des images d’archives, le documentaire se focalise sur l’actuelle lutte pour la terre, en s’appuyant sur des éléments de l’histoire de l’expropriation et de la résistance des Tupinambá qui s’entrelace avec l’avancée de la frontière agricole à partir de la fin du XIXe siècle et l’ascension des colonels du cacao.

Avec le film, la réalisatrice souhaite rendre visible le conflit et contribuer à faire pression sur l’Etat brésilien pour qu’il finalise, d’urgence, le processus de démarcation de la terre tupinambá de Olivença, afin de garantir les droits des Amérindiens et des non-Amérindiens.

 

Les Indiens munduruku : Tissant la résistance
Un film de Nayana Fernandez
2015, Royaume Uni/Brésil, 26mn
VO.ST. FR

Le gouvernement brésilien envisage de construire un grand nombre de barrages hydroélectriques sur les rivières de l'Amazonie, détruisant la biodiversité et perturbant le mode de vie de milliers d'autochtones et de populations locales. Alors que les travaux du gigantesque barrage de Belo Monte sur le fleuve Xingu sont en plein essor, le gouvernement va de l'avant avec son prochain grand projet - une série de barrages sur le fleuve Tapajós. Mais plus de 12.000 Munduruku vivent dans cette région et se mobilisent.

Le documentaire montre la vie au sein d’une communauté munduruku, où les tâches traditionnelles sont pratiquées tous les jours et les enfants grandissent avec une liberté remarquable. Le film documente l’évolution de leur résistance, qui a toujours existé sous différentes formes, même chez les femmes qui jouent un rôle fondamental dans ce combat et s’insurgent contre les barrages hydroélectriques.

Ce documentaire a été produit indépendamment, avec l'appui de certaines organisations, des groupes de la région du Tapajos et des leaders munduruku. Toute la post-production a été réalisée grâce à un travail en collaboration et en solidarité avec la lutte du peuple munduruku.

 
Samedi 23 mai 2015 à 20h
Cinéma La Clef
34 rue Daubenton - Paris 5e
PAF : Tarif unique 5€

La séance sera suivie d'une rencontre avec Daniela Fernandes Alarcon
Daniela Fernandes Alarcon est anthropologue, diplômée d’une licence en communication sociale-journalisme (Université de São Paulo, Brésil) et d’un Master en Sciences sociales (Université de Brasilia, Brésil). Elle possède une expérience de recherche dans le Sud de l’Etat de Bahia au Brésil (plus particulièrement aux côtés des Tupinambá depuis 2010) et dans l’Ouest du Pará, toujours aux côtés de peuples autochtones et de communautés traditionnelles. Elle a coordonné un livre sur les impacts sociaux et environnementaux du complexe hydroélectrique de Tapajós, qui est sur le point d'être publié par l’International Rivers. Elle a récemment réussi le concours d’entrée afin de réaliser un doctorat en Anthropologie sociale (Musée National de l'Université Fédérale de Rio de Janeiro, Brésil).
En savoir plus sur le site de De la Plume à l'Ecran

Télécharger le descriptif de la soirée ici

----------------

•    DPAE partenaire : Panorama du cinéma colombien
Le samedi 6 juin 2015 au Cinéma La Clef, Paris

 


Pour la troisième année consécutive, le Panorama du cinéma colombien de Paris et Barcelone vous propose une expérience riche, intense et, surtout, rafraîchissante.
Le samedi 6 juin sera consacré à deux films à thématique amérindienne. De la Plume à l’Écran est partenaire et participera aux débats.
USHUI
Un film de Rafael Mojica Gil et Saúl Gil Nakogui
2013, Colombie, 43mn
VO.ST. FR

Teresa Mamatacán, jeune mère de Kemakumake qui est sur le point d’accoucher, tombe malade. Elle décide de se soigner selon les traditions, guidée par les Sagas mayores. Son mari invite son frère, le réalisateur du film, à filmer l’initiation de Teresa à l'« Ushui » (ou maison cérémoniale des femmes). La Loi de l’Origine, le rôle des femmes, les danses et chants sacrés, le tissage et la médecine font partie du savoir que les Sagas transmettent aux jeunes femmes.
 

REFLEJOS DE UN DESENCUENTRO (Reflets d'une mésentente)
Un film de Gabriela Díaz Montealegre
2014, Colombie, 73mn
VO.ST. FR

Le peuple autochtone Nukak est resté isolé plus longtemps qu’aucune autre tribu en Colombie. Reflejos de un desencuentro explore les relations entre personnes de différents milieux culturels, au sein d’un camp provisoire des Nukak, situé aux portes de l’Amazonie. A travers le suivi des activités de Marina, une infirmière, et  du “Prof”, le documentaire se penche sur les rencontres et les mésententes de la vie quotidienne. Malgré les difficultés, des liens peuvent être tissés, au-delà des frontières culturelles et des différences sociales.
 
 
Panorama du cinéma colombien
Du 3 au 9 juin 2015

Cinéma La Clef
34 rue Daubenton - Paris 5e


Retrouvez la revue de presse du Panorama en ligne!
http://www.panoramaducinemacolombien.com/#!beers/cqnr

----------------

•    Festival Ciné Alter'Natif 2015 : vos dons sont importants !

 


Vous souhaitez nous aider à faire de la 6e édition du Festival Ciné Alter'Natif un événement inoubliable ? Vos dons sont importants... Et grâce à Doneo et à HelloAsso, vous pouvez nous aider sans que ça ne vous coûte rien !

 

Via Doneo.org, vous pouvez acheter chez vos fournisseurs habituels (Amazon, La Redoute, FNAC, Etam, Hertz, Govoyages, Hotels.com, Sephora...), aux mêmes prix, mais en sélectionnant De la Plume à l'Ecran comme association parrainée, vous nous faites un don sans que ça ne vous coûte rien !
http://www.doneo.org/delaplumealecran

Via HelloAsso.com, vous pouvez regarder des publicités et ainsi générer des micro-dons, sans rien payer. Besoin d'une pause ? Rendez-vous sur la page dédiée à notre association et regardez un spot publicitaire d'une minute, chaque micro-don compte !
http://www.helloasso.com/associations/de-la-plume-a-l-ecran

 

Alors n'attendez plus, aidez-nous !
 

Date de dernière mise à jour : 13/05/2015