Femmes autochtones disparues ou assassinées : le dossier

Un dossier très complet de Radio Canada, mis à jour régulièrement

 



Elles étaient mères, filles, sœurs, tantes, ou nièces, toutes victimes d'un mal. Un mal dont on convient de l'existence, mais pas de la nature.

Les femmes autochtones sont trois fois plus à risque de violence que les autres Canadiennes et surreprésentées parmi les femmes disparues et assassinées au pays. En 2014, on apprend que leur nombre - 1186 en 30 ans - dépasse les estimations précédentes, qui avoisinaient plutôt les 600.

De nombreuses voix ont longtemps réclamé une commission d'enquête nationale sur ce qu'elles considèrent être un phénomène sociologique, mais que le gouvernement Harper voyait plutôt comme des crimes, qu'une enquête publique ne résoudra pas.

Le 8 décembre 2015, ces voix auront finalement été entendues par le nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau, qui avait promis de tenir une commission d'enquête en campagne électorale. Le premier ministre a décidé de lancer une consultation auprès des familles et des proches des femmes autochtones avant de définir le mandat de la commission.

voir sur le site
http://ici.radio-canada.ca/sujet/femmes-autochtones-assassinees-disparues