MANON BARBEAU S’ADRESSE AUX PARTICIPANTS DU WAPIKONI MOBILE

WM_petit.jpg

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE


MANON BARBEAU S’ADRESSE AUX PARTICIPANTS DU WAPIKONI MOBILE

Montréal, le 21 juillet 2011 – Dans une lettre ouverte envoyée aux médias hier, la directrice générale du Wapikoni mobile, Manon Barbeau, s’est adressée avec beaucoup d’émotion aux participants et aux bénéficiaires de ce projet « À moins d’un miracle, les studios ambulants du Wapikoni ne rouleront pas vers vous cette année et ça me fait de la peine » peut-on y lire.

Cette annonce survient après que le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences Canada ait décidé de mettre fin à sa contribution financière de 490 000 $, soit la moitié du budget de l’organisme, le forçant à mettre un terme aux activités des roulottes dans la plupart des communautés desservies par les studios ambulants.

Le fait que le Wapikoni mobile n’ait pas encore reçu de lettre officielle de refus de la part de la ministre de Ressources humaines et Développement des compétence Canada, Diane Finley, laisse entrevoir une lueur d’espoir. « Il ne serait peut-être pas encore trop tard pour renverser la décision » déclare Mme Barbeau. Dans cette même optique, la Gand Chef Eva Ottawa, de la Nation Atikamekw, membre fondateur du Wapikoni mobile, a contacté le ministre des Affaires autochtones, John Duncan. Au Québec, les ministres Denis Lebel et Christian Paradis ont, eux aussi, été informés. « On sait aussi que des partenaires de certains ministères, au fédéral comme au provincial, sont des alliés indéfectibles du Wapikoni mobile et cherchent avec nous des solutions pour assurer la pérennité du projet » a tenu à rappeler Mme Barbeau.

C’est sur une note d’espoir et en soulignant les réalisations faites par les jeunes du Wapikoni que Manon Barbeau conclut sa lettre : « On ne vous laisse pas tomber. Le Wapikoni mobile roulera encore vers vous, avec une belle roulotte toute neuve. En attendant, vos films se promènent dans le monde et représentent les Premières Nations du Québec. Vous avez de quoi être fiers : vous avez contribué à la création d’un patrimoine culturel unique au monde, infiniment précieux, et qui passera sans doute à l’histoire. Ne lâchez pas, le monde a besoin de vous entendre. »

À propos du Wapikoni mobile

Le Wapikoni mobile est un projet d’intervention sociale unique en son genre, favorisant le développement des compétences professionnelles par la vidéo et la musique. Depuis 2004, 2 000 jeunes ont participé aux activités des studios ambulants. Quelque 450 films ont été réalisés et 44 prix ont été remportés dans des festivals nationaux et internationaux.

Pour lire la lettre de Manon Barbeau : http://wapikoni.tv/blog/category/nouveautes

-30-

Source : Pierre Laberge

T. (514) 496-4476

Cell: (514) 217-8733

p.laberge@wapikoni.ca

MANON BARBEAU S’ADRESSE AUX PARTICIPANTS DU W