Préservation des langues

Les langues sont une richesse, mais n'ont pas de prix.
23 langues se sont éteintes depuis le 1er janvier,
1 va disparaître d'ici le 31 décembre.
Effrayant. Êtes-vous sûr?
Absolument...
Combien?

 Des faits ...

“Les communautés autochtones et leurs langues sont globalement menacées”.

Symposium International sur les Langues Autochtones|
2005|

“Les langues autochtones du Canada sont parmi les plus menacées du monde.”

UNESCO|
Atlas des langues menacées de disparition|
1996|

“Les machines à écrire et ordinateurs ne contiennent plus la première colonne syllabique et j'ai dû m'y adapter. Il est regrettable que notre écriture traditionnelle ait ainsi disparu. Comme j'aimerais qu'elle soit rétablie !”

Taamusi Qumaq|
Introduction to his dictionary in syllabic|
1990|

“Les peuples autochtones ont le droit de revivifier, d'utiliser, de développer et de transmettre aux générations futures leur histoire, leur langue, leurs traditions orales, leur philosophie, leur système d'écriture et leur littérature, ainsi que de choisir ou de conserver leurs propres dénominations pour les communautés, les lieux et les personnes.”

Nations Unies|
Déclaration des Droits des Peuples Autochtones|
Projet, Article 14|
1994-95|

... aux actes

Ainsi - et sauf erreur de notre part - nous notons que :

a) les langues autochtones sont partout menacées ;
b) la technologie les intègre mal, voire pas du tout ;
c) la technologie pénètre de plus en plus nos sociétés ; et
d) cet accroissement se fait plus intense et plus rapide.

Poussés par notre intuition scientifique, passons voir de l'observation à la formulation d'hypothèse :

“Les langues autochtones seront de plus en plus menacées, et le seront aussi de plus en plus vite.”

Nous devons agir, et nous agissons !

Nous prenons ces faits très au sérieux. Des faits aux actes... Voici la vue d'ensemble de ce que nous avons fait, faisons et ferons :

@ Préservation et revitalisation des langues : nous aidons les communautés et nations à protéger leur langue, par une méthode originale, fruit de 4 années de recherche, alliant coaching, culture, langue et technologie. Nous lisons vos pensées : oui, notre méthode est particulièrement bien adaptée aux projets à petit budget...

@ Entrée des langues autochtones dans l'informatique:

Langue

Clavier
matériel

Clavier
logiciel
Translittérateur
Blackfoot
Fait
En cours
Prévu 2009
Cherokee
Fait
En cours
Prévu 2010
Cree
Fait
En cours
Prévu 2009
Dene
En cours
En cours
Prévu 2009
Inuktitut
Fait
Fait
Fait
Ojibwe
En cours
En cours
Prévu 2010

@ Récupération d'un dictionnaire autochtone monolingue pour lequel le traitement de texte, la fonte, le format et l'encodage de fichiers étaient perdus (nous avons récupéré 99,97% de l'ouvrage : 21.239 entrés ; mais rassurez-vous pour les 0,03% manquants : ils ont été récupérés manuellement !)

@ Transcodage d'une base de données sur les arts autochtones pour laquelle la fonte n'était plus disponible (nous avons récupéré 100% du contenu lié aux 1.261 œuvres : 18.392 mots)

@ Création d'un dictionnaire inuktitut trilingue à partir de deux dictionnaires bilingues (fusion automatique, semi-automatique, et manuelle, donnant un ouvrage de 26.041 entrées)

@ Translittération d'un livre autochtone (en cours... mais nous savons d'ores et déjà que nous traiterons cet ouvrage avec un taux de réussite de 100%)

Le NunaBlog vous en dira plus. Si vous voulez en savoir plus, et, pourquoi pas... vous joindre à nos projets, contactez-nous.

Information données par Nunasoft voir le site  pour plus d'informations:

http://www.nunasoft.com/index.php?language=fr