PROJET DE MINE D’URANIUM DE STRATECO: MISTISSINI EXIGE UNE PAUSE ET RÉFLÉCHIT À UN MORATOIRE

PROJET DE MINE D’URANIUM DE STRATECO: MISTISSINI EXIGE UNE PAUSE ET RÉFLÉCHIT À UN MORATOIRE

Mistissini, Eeyou Istchee, le 1er février 2012 – Le Chef de la nation crie de Mistissini, Richard Shecapio, demande au gouvernement fédéral d’interrompre le processus d'exploration et d'exploitation d'uranium par Strateco, près des monts Otish, sur le territoire cri. « Nous voulons des actions réelles et concrètes de la part de Strateco pour ce qui est de l'information et de la consultation. Nous ne sommes vraiment pas satisfaits de la manière dont Strateco communique avec nous. Si rien ne change, nous réitérerons notre demande pour un moratoire sur l'exploration de l'uranium », a expliqué le Chef Shecapio.

Le 23 décembre, le Conseil de la nation crie et Ressources Strateco Inc ont conclu une « entente sur l’information et la communication » (EIC), une entente-cadre pour assurer une meilleure information et une meilleure consultation de la communauté. Cette EIC exprime la volonté de la communauté crie de Mistissini de recevoir des informationssupplémentaires concernant le projet Matoush. « Cet accord ne peut pas être interprété comme le soutien de la nation crie de Mistissini au projet Matouch. À ce propos, notre position n'a pas changé », a affirmé le Chef Shecapio.

Dans une lettre qu’il a envoyée à l'administrateur fédéral du régime de protection de l’environnement et du milieu social de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois (CBJNQ), le Chef Shecapio requiert que « le processus soit interrompu jusqu'à ce que la nation crie de Mistissini ait obtenu satisfaction quant à la mise en œuvre incontestable de ce processus ». Cette pause permettrait de communiquer de manière intensive et de mettre en place des activités de consultation pour une période de six mois. « Les dirigeants de la nation crie de Mistissini ne détermineront la satisfaction de la communauté envers la mise en œuvre de cette entente (EIC), et le degré global d’acceptabilité sociale de ce projet, qu’à l’issue de cette période de six mois », peut-on également lire dans cette lettre.

« À l'avenir, nous espérons que cet accord améliore la qualité des informationsutiles et pertinentes accessibles aux membres de la nation crie de Mistissini, afin de prendre une décision éclairée et de mesurer l'acceptabilité sociale du projet de Strateco», a conclu le Chef Shecapio.

- 30 -

SOURCE :                Eric Cardinal

1-866-638-5150

Cell. : 514-258-2315

eric@cardinalcommunication.com

Date de dernière mise à jour : 02/02/2012