Rencontre inter-Nations sur le territoire‏

LES ATIKAMEKW, LES ANISHINABE ET LES INNUS SE MOBILISENT POUR DES ACTIONS COMMUNES CONCERNANT LE TERRITOIRE

 

Opitciwan, le 31 mai 2012 –Après trois jour d’une rencontre pouvant être qualifiée « d’historique », les Chefs et représentants d’une dizaine de communautés atikamekw, anishinabe et innu, se sont entendus pour unir leurs efforts dans la défense de leurs droits liés au territoire. « Nous avons décidé d’entreprendre des actions communes afin de faire respecter nos droits fondamentaux sur nos territoires ancestraux, lesquels ont été trop longtemps exploités sans notre consentement », a déclaré le Chef d’Opitciwan (hôte de l’événement), Christian Awashish.

 

Les communautés s’étaient réunies afin de discuter en priorité de l’impact politique et juridique du territoire d’application de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois sur leurs terres ancestrales respectives. « Nous avons tous été affectés d’une manière ou d’une autre, en raison des décisions prises par les gouvernements fédéral et provincial », a expliqué le Chef Awashish. Celui-ci précise par ailleurs que les nations signataires des conventions, à savoir les Cris, les Inuits et les Naskapis, ne sont aucunement blâmées pour cette situation. « Le problème a été créé par les gouvernements et c’est aux gouvernements à le résoudre », insiste Christian Awashish.

 

Au-delà de cette question de chevauchement avec les territoires conventionnés, les représentants des trois nations ont aussi abordé des dossiers se rapportant aux revendications territoriales globales, au Plan Nord du gouvernement québécois, ainsi que des différents politiques de développement des ressources naturelles des gouvernements du Canada et du Québec.

 

« Désormais, nous ne sommes plus seuls dans nos batailles. Nous avons renoué nos liens historiques de nation à nation autrefois effectués par nos ancêtres dans un esprit de partage, de cohabitation et de respect mutuel conforme à nos valeurs. »

 

Les communautés présentes à cette rencontre sont : Opitciwan (Atikamekw), Wemotaci (Atikamekw), Lac-Simon (Algonquin), Pikogan (Algonquin), Kitcsisakik (Algonquin), Uashat mak Mani-Utenam (Innu), Ekuanitshit (Innu), Matimekosh-Lac John (Innu) et Mashteuiatsh (Innu). Était aussi présent le Chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL), Ghislain Picard.

 

 

-30-

 

Pour informations :

Rémi Clary, coordonnateur chevauchement

Conseil des Atikamekw d’Opitciwan



--Pièce jointe du message transmise--

T�l. : (819) 974-8837 poste 339

 

communiqu-du-10-06-2012.pdf communiqu-du-10-06-2012.pdf