UN STAGE DE DELTAPLANE ET DES SESSIONS DE RESSOURCEMENT EN FORÊT ORGANISÉS PAR LES SERVICES DE SANTÉ D’OPITCIWAN EN LIEN AVEC LE FILM TCIKITANAW

  

 

Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate


 

UN STAGE DE DELTAPLANE ET DES SESSIONS DE RESSOURCEMENT EN FORÊT ORGANISÉS PAR LES SERVICES DE SANTÉ D’OPITCIWAN EN LIEN AVEC LE FILM TCIKITANAW

 

Opitciwan, le 17 août 2011Du samedi 20 au lundi 29 août, se tiendra un stage de deltaplane organisé par les Services de santé d’Opitciwan en collaboration avec Daniel Léveillé, de l’école de deltaplane Air Libre. Ce stage, inspiré par le film Tcikitanaw, se déroulera au sommet de la plus haute montagne «Tcikitanaw» et s’adresse aux jeunes de 15 ans et plus. Daniel Leveillé, qui apparait dans le film, revient à Opitciwan accompagné de pilotes-tandem qui encadreront les jeunes et les initieront à ce sport auquel la montagne Tcikitanaw se prête parfaitement. « Le sommet de cette montagne est idéal pour le delta… Il est suffisamment plat pour permettre qu’on y décolle mais pour qu’on y atterrisse aussi » explique Martine Awashish, agente de prévention de la toxicomanie des Services de santé d’Opitciwan, très heureuse que le film réalisé entre 2007 et 2009 continue d’avoir des retombées sur la communauté en inspirant de tels projets. « Ce nouveau projet pour les jeunes renferme une belle symbolique, particulièrement forte et évocatrice pour les gens de la communauté… Ça va être l’occasion pour les jeunes de découvrir leur territoire en le survolant, en planant comme le ferait un aigle. C’est une activité qui revalorise le territoire en y donnant accès autrement » ajoute Anne Ardouin, la réalisatrice du film. Ce stage qui commence au même moment que débute le pow wow d’Opitciwan promet un joli spectacle aérien aux alentours de la communauté.

Autres retombées du film : lors des sessions de ressourcement en forêt pour adolescents, plusieurs extraits du film Tcikitanaw seront désormais diffusés afin d’amorcer des discussions avec les jeunes et les amener à s’exprimer sur leurs expériences au sein de la communauté. Les Services de santé d’Opitciwan, qui organisent ce projet depuis quelques années, espèrent que les témoignages de courage et de persévérance des jeunes recueillis dans le film amèneront les adolescents à réfléchir sur les divers enjeux auxquels ils font face. « C’est important qu’ils reçoivent les messages encourageants de jeunes adultes qui, comme eux, ont vécu des situations similaires durant leur adolescence et qui, aujourd’hui, portent un tout autre regard sur cette période de leur vie » a mentionné Martine Awashish.

À propos de Tcikitanaw

Tcikitanaw est un film de la réalisatrice Anne Ardouin qui retrace le parcours de jeunes adolescents devenus adultes dans la communauté d’Opitciwan. Sa réalisation a été mise de l’avant par les Services de santé d’Opitciwan afin de poursuivre le développement de nouveaux outils de dialogues intégrant la mise au point de valorisations territoriales pouvant conduire à une augmentation du bien-être de la vie dans le contexte de cette communauté autochtone.

Tcikitanaw a reçu le Prix Séquences - mention honorable - Festival Présence autochtone en 2010.

Si vous souhaitez diffuser le film Tcikitanaw, veuillez communiquer avec Martine Awashish aux Services de santé d’Opitciwan au 819 974-8822 ou avec Anne Ardouin, PROJETTO, au 514 267-6400.

-30-

Source : Virginie Michel

                Bureau : 514-868-0172 / Cellulaire : 514-922-2315

                virginie@cardinalcommunication.com 

 

Page FACEBOOK du film TCIKITANAW

http://www.facebook.com/pages/TCIKITANAW/87635728718

 

TCIKIT_cpActivitesetRetombees_11 08 17.pdf