Wapikoni: Le Prix du public Astral est remis à Jérémy Vassiliou‏



COMMUNIQUÉ DE PRESSE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE


--------------------------------------------------------------------------------

LANCEMENT INTERNATIONAL 2011 DU WAPIKONI MOBILE

Présenté dans le cadre de la 40e édition du Festival du nouveau cinéma

 

LE PRIX DU PUBLIC ASTRAL EST REMIS À JÉRÉMY VASSILIOU POUR SON FILM « LA JOIE DE VIVRE »

Montréal, le 15 octobre 2011 – Dans le cadre du Festival du nouveau cinéma (FNC), le Wapikoni mobile célébrait hier soir son premier lancement international avec, entre autres, la projection des meilleurs films de l’année. Parmi les invités spéciaux, une trentaine de jeunes réalisateurs des Premières Nations du Québec et d’Amérique latine se sont déplacés de communautés éloignées pour partager leurs œuvres. Mentionnons également la présence de Ghislain Picard, Chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, qui est venu saluer et encourager le travail des jeunes artistes. Le rappeur anishnabe et porte-parole du Wapikoni mobile, Samian, s’est également joint à la soirée par vidéo. Il en a profité pour annoncer le spectacle-bénéfice qu’il donnera au profit du Wapikoni mobile avec Loco Locass, Florent Vollant, Elisapie Isaac, Richard Séguin et Anodajay le 29 novembre prochain au Club Soda.

Projection de 19 films : reflet d’une année fructueuse!

Suite à la projection des 19 courts métrages, un des moments forts de la soirée a été le Prix du public Astral, qui a été remis à Jérémy Vassiliou de la communauté innue de Uashat mak Mani-Utenam pour son film La joie de vivre. Dans ce court-métrage, Jérémy nous livre un message d’espoir en parlant de ce qui lui donne le goût de vivre. Le choix n’était pas évident, car cette année encore, les cinéastes et musiciens des Premières Nations ayant bénéficié du passage des studios ambulants dans leurs communautés ont permis une programmation de grande qualité. « Aujourd’hui, le Wapikoni est plus actif que jamais et la qualité du lancement 2011 le prouve! » explique Manon Barbeau, directrice générale et fondatrice du Wapikoni mobile. « Pour le lancement 2011, on a dû innover pour s’adapter aux défis qu’a connus le Wapikoni dernièrement », ajoute-t-elle. Ainsi, le public a pu découvrir cette année une sélection internationale comptant des œuvres de la Bolivie, du Pérou et du Chili, grâce à des partenariats établis avec les organismes Oxfam Québec, SUCO, CEFREC et la Télé Mapuche. Outre la projection des films, la soirée a également laissé une grande place à la parole des jeunes et à la musique avec notamment la participation du chanteur atikamekw Sakay Ottawa qui a clôturé la soirée avec ses chansons.

 

À la recherche de nouveaux partenaires

Autre nouveauté cette année, il s’agissait d’une soirée-bénéfice afin de sensibiliser le public à la nécessité de contribuer financièrement aux activités de l’organisme. « En ce moment, nous sommes plus que jamais à la recherche de partenaires financiers majeurs. Grâce à nos partenaires gouvernementaux, tant au fédéral qu’au provincial, à nos partenaires privés et à la mobilisation du public, le Wapikoni continue de rouler! Or, de nombreux projets se développent et nécessitent de nouveaux appuis financiers », explique Manon Barbeau. Elle invite le public à poser un geste facile et concret pour aider le Wapikoni : voter sur le site www.fondscommunautaireaviva.org pour financer le passage du Wapikoni mobile dans les communautés.

À propos du Wapikoni mobile

Créé en 2004 par la cinéaste Manon Barbeau et cofondé par le Conseil de la Nation Atikamekw et le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador, le Wapikoni mobile donne aux jeunes des Premières Nations l’occasion de s’exprimer au moyen de réalisations vidéo et musicales, de sortir de leur cadre de vie habituel et de rayonner partout dans le monde. Depuis sa genèse, ce studio mobile a rejoint plus de 2 000 jeunes, 19 communautés et 7 nations. Ces jeunes y ont réalisé 450 courts métrages, 350 musiques et ont remporté 47 prix prestigieux dans des festivals nationaux et internationaux. Une contribution exceptionnelle au Patrimoine mondial!

Pour plus d’information, visitez le site www.wapikoni.tv.

-30-

Source : Cardinal Communication

Virginie Michel

Cell: (514) 922-2315