Contes, légendes et récits de Lanaudière,

Contes, légendes et récits de Lanaudière de Réjean Olivier compte 704 pages plus un encart photos de 24 pages et est actuellement disponible en librairie.

aux Éditions Trois-Pistoles

Anthologie préparée et présentée par l’éminent bibliophile Réjean Olivier, Contes, légendes et récits de Lanaudière constitue le 12e titre de la collection Contes, légendes et récits du Québec et d’ailleurs.

Le pays de Lanaudière, qui occupa longtemps une position stratégique dans la colonisation de la vallée du Saint-Laurent, est certes l’un des plus riches du Québec par l’histoire et la culture qui en ont marqué l’évolution depuis ses commencements. Les Amérindiens, premiers occupants des lieux, ne firent pas la vie facile aux arrivants français mais la paix conclue, le pays de Lanaudière se peupla rapidement, donnant naissance à plusieurs des plus belles seigneuries du Québec et devenant le paradis des entrepreneurs, des maisons d’enseignement, des historiens, des romanciers et des poètes.

C’est à Réjean Olivier, un passionné d’histoire, personnage pivot de la vie culturelle de son coin de pays, éminent bibliophile, bibliothécaire, éditeur et lui-même auteur, il a notamment publié le Dictionnaire des auteurs de Lanaudière, qu’a été confiée la tâche de préparer l’ouvrage, tâche dont il s’est acquitté avec le doigté d’un véritable chef d’orchestre. Dans Contes, légendes et récits de Lanaudière, Réjean Olivier nous fait redécouvrir la fabuleuse histoire de cette région luxuriante qu’est Lanaudière : des guerres franco-iroquoises à l’établissement du sieur de La Vérendrye à l’île aux Vaches, de l’accueil des réfugiés acadiens à l’intégration des seigneurs anglais, de Madeleine de Repentigny à Louis Cyr, du meurtrier Tom Nulty à la culture du tabac.

Réjean Olivier donne ainsi la parole à des conteurs aussi colorés que les ceintures fléchées qui ont fait la gloire de Lanaudière, dont les Adélard Lambert, Louis-Joseph Doucet, Marcel Dugas, Robert de Roquebrune, Honoré Beaugrand et Rita Lasnier. Somme toute, une œuvre rien de moins que monumentale

http://www.editiontrois-pistoles.com/