L'Attaque de 1763, de Montréal à Michillimakinac

Auteur : Alexander Henry

Traduit de l'anglais par Georges Brissette

 

Éditeur : Les cahiers du Septentrion, Québec

 

Récit, mémoires, aventures, Québec, Ontario, Montréal, fort Michillimakinac, Outaouais Terre-Neuve, voyages en canots d'écorce

Amérindiens, Premières Nations, Autochtones, Français, Anglais, Wawatam, Amherst

Britanniques venus faire fortune au Canada

 

 

Montréal, le 22 mai 2011

 

 

Après Voyage au Canada, Septentrion nous revient avec la traduction d'un autre livre qui ne fut à son époque publié qu'en anglais. Il s'agit d'un témoignage, un récit d'aventures vécues par un Anglais s'étant risqué, au lendemain de la Conquête, à l'intérieur des terres canadiennes dans le but d'y faire forture et sans se soucier au départ du fait que si son peuple était désormais maître des lieux (voulant faire fortune au Canada, il avait auparavant accompagné Amherst et les avait ravitaillé jusqu'à Montréal), il serait parfois le premier représentant à être aperçu par les gens qu'il côtoyait.

 

Le périple d'Alexander Henry se présente sous forme de nombreuses descriptions très précises et fort détaillées des lieux, mais surtout des Amérindiens, Français et Anglais qui ont bâti le pays. C'est une grande fresque racontant les coutumes, les jeux, la médecine, les rivières, les arbres... bref, les gens et le territoire sont ici inventoriés avec direction des cours d'eau et essences d'arbres ainsi que distances.

 

 

 

L'auteur a rédigé ce récit à l'âge de 70 ans mais il se souvenait très clairement, explique-t-on dans l'Introduction, de ces excitantes expériences et aventures vécues à un âge beaucoup moins avancé, tout particulièrement de l'attaque sur le fort Michillimakinac où il a eu l'immense fortune d'être protégé par le chef sauteux Wawatam, ce qui lui permit d'accompagner pendant une année les Indiens dans leurs déplacements sur leurs territoires de chasse et de pêche.

 

Le témoignage qu'il livre dans ses mémoires, publiés à New York en 1809, est considéré comme une des sources les plus importantes et fiables sur l'histoire et les moeurs des Indiens de l'époque. Georges Brissette nous offre ici la première traduction en français de ce passionnant récit.

 

voir un extrait sur le site

http://servicesmontreal.com/jacqueline/l.septentrion.attaque1763.html

Feuilleter ou acheter en ligne