Shi-shi-etko

Les Éditions des Plaines nous offrent Shi-shi-etko, un émouvant récit pour la jeunesse qui traite des pensionnats indiens

 

 

La loi l’exige : dans quatre jours à peine, la jeune Shi-shi-etko devra quitter sa famille et tout ce qui lui est cher pour aller à « l'école résidentielle », au pensionnat indien. Ces journées précédant son départ, elle observe et savoure chaque détail de son univers : la lumière chatoyante du soleil, les herbes hautes, les pierres luisantes, les têtards du ruisseau, le chant que son grand-père fredonnait en pagayant. Sa mère, son père et sa grand-mère lui transmettent tour à tour des valeurs identitaires dont ils veulent qu'elle se souvienne. Et elle se fait une promesse, celle de se souvenir.

Kim LaFave s'est appuyé sur des photographies d'archives et des discussions avec des aînés pour créer les illustrations aux somptueux coloris qui enrichissent cet émouvant récit poétique. Le lecteur fera connaissance avec une enfant qui trouve du réconfort dans tout ce qui l'entoure à la veille d'une grande déchirure, déchirure attribuable au système des pensionnats indiens dont les peuples autochtones ont souffert pendant plusieurs générations.

La version anglaise de ce livre a été finaliste de plusieurs prix littéraires dont le TD Canadian Children’s Literature Award (2006).

Nicola I. Campbell est Salish de l'Intérieur et Métisse. Ayant grandi dans la vallée Nicola en Colombie-Britannique, elle vit aujourd’hui avec son jeune fils à Vancouver. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts de la University of British Columbia. Plusieurs membres de sa famille, y compris son grand-père et sa mère, ont vécu dans un pensionnat indien.

Éditions des Plaines, 32 pages. À partir de 4 ans.

Trouvez ce livre chez votre libraire habituel ou commandez-le chez Livres, Disques, Etc. au www.livres-disques.ca.