A Voir et Découvrir pour vos Voyages Dans le Monde Autochtone

 Nombreux lieux ou événements spéciaux  à découvrir en France , Canada et Ailleurs

May

 

LA FERME DES  BISONS
à Lapenne Ariège France
tél : 05 61 67 60 74
  
Une visite insolite guidée par l'éleveur en 4x4, tracteur et remorque. Sur cette ferme d'élevage, bisons,yacks,daims,watusis,vaches écossaises et élans du cap s'ébattent en semi leberté. Dépaysement assuré.
        
LA MAISON DES LOUPS
à ORLU (ARIEGE )FRANCE
  
tel : 05 6164 02 66
  
Des meutes de loups d'Europe et d'Amérique du Nord vivent ici en pleine forêt, aux pieds de la réserve d'Orlu. Trois fois par jour, pendant le nourrissage, vous pouvez comprendre comment fonctionne la meute, qu'ele en est la hiérarchie,condition de leur survie dans le monde sauvage.
  
LES AIGLES DE LORDAT
à LORDAT (Ariége) France
  
tel : 05 61 01 34 22
  
Dans l'ancien chateau-fort, des oiseaux de proies, principalement européens,aigles,vautours,milans,faucons,chouettes et hiboux evoluent dans les airs guidés par un spectacle de toute beauté dans un cadre impressionant.
  
Recogne 6600 Bastogne  Belgique
  
Non loin de la "Ferme des Bisons" s'élève un monument aux Indiens des Etats-Unis qui ont participé à le seconde guerre mondiale. Une fresque, dans un musée tout proche,  retrace l'épopée indienne.
  
Monument indien de Recogne

 
Au moment de la célébration du 50ème anniversaire de la Bataille des Ardennes, une idée fut avancée : associer étroitement aux cérémonies des représentants de la nation indienne. Dans toutes les armées, les combattants des premières lignes se recrutent essentiellement parmi les hommes pauvres. Aux Etats-Unis, on n’est pas étonné de trouver nombre de Noirs et d’Indiens dans les troupes de choc (ce en quoi les films historiques ne sont pas toujours fidèles). Plusieurs centaines d’Indiens trouvèrent la mort en décembre 1944 et il était juste qu’un monument leur rende hommage.
 

  

 
SAINT FELICIEN QUEBEC
 
 
 
 
Le campement amérindien

Le campement Amérindien est un site historique très important dans les Sentiers de la nature.  Il rappelle à nos mémoires que les Européens sont arrivés dans un           « Nouveau Monde » déjà habité par plusieurs Nations Amérindiennes depuis des milliers d’années. Il y a plusieurs Nations Amérindiennes et chacune à sa propre langue et sa propre culture. Dans la région du Lac St-Jean, les Amérindiens font principalement partie de la Nation Montagnaise. 

Le campement reconstitué est un campement d'été Montagnais qui était un peuple nomade.  Plus particulièrement, on est chez la tribu des Kakouchaks, qui signifie «porc-épic». La vie des Montagnais était rythmée par les saisons (5 saisons chez les Montagnais) et ils vivaient en lien étroit avec la nature. Pour eux, les animaux avaient une âme et ils craignaient de les offenser.

Le camp est fait de tipis construits avec des écorces de bouleaux comme ce l’était à l’époque. On peut aussi y retrouver une grande tente de toile avec un poêle à l’intérieur. Cette tente est représentative des campements qu’utilisent maintenant les Montagnais.

Les Montagnais survivaient avec ce que la nature leur offrait. Ils fabriquaient leurs canots, leurs habitations, leurs objets utilitaires ou décoratifs, leurs vêtements à partir des arbres coupés, des animaux tués, des plantes ramassées. Rien n’était laissé de côté dans ce qu’ils prélevaient de la nature.  Très habiles, les Montagnais fabriquaient des objets utilitaires richement décorés comme des vêtements, des mocassins (sorte de souliers) ou des naganes (porte-bébés). De plus, certains étaient et sont encore, d’habiles sculpteurs par exemple, sur bois ou sur bois de cervidés.

Les Premières Nations sont des peuples à respecter et ils ont encore beaucoup à apprendre à notre culture occidentale

http://www.borealie.org/page.php/fr/1/93.html

http://www.borealie.org/page.php/fr/1/4.html