Fabrication de Tinkling Cones (clochettes)

Tinkling Cones (Clochette) Traditions Passées et présentes

les mocassins Iroquois  

(Amer. Ind. Hiver d'Art 1995)

Au 1600's les Américains indigènes du nord-est avaient acquis une richesse, la connaissance pour travailler les feuilles de  métaux européens qui fut  combiné avec l'expérience  des indigénes du en cuivre indigène. Même les morceaux et les chutes les plus minuscules de cuivre et de laiton ont été réutilisés. Les Américains indigènes de la Nouvelle Angleterre ont maîtrisé les techniques du découpage, du perçage, ravage à l'eau-forte, formant, joignant, et décorant les feuilles de  métal  indigènes et européennes. En raison de la compétence exigée pour faire beaucoup des articles roulés et rivetés, et en raison de la similitude entre les articles faits par les groupes côtiers et intérieurs indigènes, il y a pu avoir des spécialistes indigènes en métal ouvré qui ont commercé à produire leur propres  articles  (Wray et Al 1987).

 

Danseurs en  robe à clochettes  de  la nation 'Oglala
powwows en 1992
( Amer. Ind. Automne d'Art 1994)

Fabrication du Tinkling cone
1. coupez un trapèze dans une feuille de métal
2. pliez les bords pour former un cone
3. à l’aide d’une pince retournez les deux cotés vers l’intérieur
4. lissez avec un bâton pointu

Finir la clochette voir dessin
http://www.nativetech.org/metal/tinkle/tinkle.html

(traduit de l'anglais)