Histoire des Paniers en lamelles de bois Tissées

Las Natifs de   la Nouvelle Angleterre méridionale a toujours été reconnus pour leurs paniers très décorés. En 1642 dans un tipi  les paniers servaient à conserver toutes sortes d’aliments et de produits ménagers. En 1674 un européen a décrit ces paniers  comme très beaux  décorés avec des oiseaux, des poissons et des fleurs  colorées (Gooking 1970)
Bien avant que les européens rentrent en contact avec eux, les Natifs faisaient des paniers à l’aide de  birchbark, jonc, cattail, cornbusk, sweetgrass, dogban et écorce de cèdre

Les Natifs ont commencé a fabrique des paniers en lames de bois au 16eme sicles. Dans la région du fleuve Delaware, ils ont pu apprendre la préparation des lattes pour  des paniers suédois (neige 1980) certains paniers ont été fait par les iroquois ce qui ai maintenant le New York  occidental au milieu de 16eme siècle.
Les natives du  nord- est faisaient leur paniers  à partir de châtaigniers (nigra de fraxinus) et de chênes.  En plus de ces lamelles, des sweetgrass tressées, de la corde tordue de Hongkong (une herbe importée  mais plus tard) étaient parfois tissées dedans. Quelques paniers ont été fait en chêne pour leur longévité et aspect soyeux. Les paniers de woodsplint venant des châtaignés (les meilleurs étant ceux qui se développent vigoureusement l’été créant des annaux de croissance qui sont  séparés en hiver). Quand ces couches poreuses des anneaux de châtaignés  sont pulvérisées, le bois se sépare en couches denses qui seront utilisées pour les paniers.

Pour obtenir ces lamelles il faut les laisser tremper dans de l’eau pendant un an. Une fois bien imbibées elles sont alors découpées dans le sens du bois en lanières et si le bois est trop épais il sera dédoublé sur la longueur du bois, on utile pour cela le genoux et la main. Ensuite ses lamelles sont séchées. Puis de nouveaux imbibés elles seront affinées équilibrées et taillées à la largeur voulue. Le Natifs utilisaient des couteaux incurvés utilisés pour la taille du bois. A l’origine ces couteaux étaient des incisives de castor pour la lame, mais au 16 eue siècle ils employèrent des lames de métal avec des manches en bois.

Nipmuc , Mohegan,Pequots, <Niantics, et Wanpanoags vivant dans la région  à l’est du fleuve Connecticut  ont utilisé par la suite un couteau  avec une lame et une poignée aux deux extrémités tenue avec les deux mains. Ainsi les lamelles de cette région avaient des bords carrés. D’autres groupes tel que les Shaghticokes , Mahicans, Paugussets et Tunxis qui vivaient dans la région orientale  utilisaient des couteaux incurvés, tenus d’une main, laissant les bords effilés.

Les paniers des tribus vivant d’un bord et de l’autre du fleuve Connecticut  ont également tissés d’autres manières ces paniers. Le Nipmut imitant les Pequots  des bandes étroites ajustées avec précision  et peint des « barres » donnant le même effet visuel. Des paniers de la région occidentale de la Nouvelle Angleterre méridionale  possèdent des incrustations de piques de porc-épic

 

La Fabrication  et la décoration des Paniers des autochtones Américains ont  différentes interprétations .Ce qui est clair toutefois c’est que les paniers ont beaucoup à dire sur la vie des autochtones et la lutte pour maintenir leur identité en Nouvelle Angleterre

Les paniers sont comme des enseignes ou les Natifs pouvaient  communiquer leurs sentiments sur  leur environnement et le changement dans leur existence, car les Natifs de la Nouvelle Angleterre méridionale ont partagé leur culture avec les peuples voisins. Les modèles et la conception des paniers pouvait leur permettre de communiquer tout en montrant leur différence, car  tout en vivant l’un à coté de l’autre ils avaient des conceptions totalement différentes

(Voir les différentes décoration de paniers) http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html


Les colorants


 Parfois Les fibres étaient tamponnées avec des colorants   à l’aide d’un chiffon enroulé sur un bâton  et seulement sur l’extérieur. Mais pour que les fibres soient entièrement imbibées  il fallait traiter les fibres avant le tissage. Les peintures et les colorants étaient alors mélangés avec l’eau, de l’huile ou de la chaux avec une brosse, brindilles marchées ou morceau de  pomme de terre ou de bois.
Bien que quelques Natifs   aient décorés leur panier avec des  tampons les Natifs  du sud -est de la nouvelle Angleterre peignaient leurs paniers à la main avec des couleurs spécifiques et des motifs géométriques ou floraux. Une femme Nipmuc  Sarah Maria Arnold Cisco  les peint avec une brosse faite maison  en poil de vache.
Les paniers Nipmuc sont habituellement peints avec une combinaison de brun, ou de bleu et orange, de rose ou de rouge. Les Pequots et les Nipmuc étaient les seuls à employer  des couleurs différentes. Les Nipmuc préparaient leurs teintures : la Poke berry donnait le bleu, la canneberge l’indigo, la walnut pour le  brun, l’écorce de noix pour le jaune  et le vert était obtenu en mélangent   l’écorce de noix avec la canneberge. Au 18eme siècle les teintures pour tissu   et les peintures industrielles ont remplacé les teintures traditionnelles car elles donnaient des couleurs semblables,

 

Conception
Des formes comme des courbes, des points, des triangles, des feuilles et des traits  ont été agréablement dessinés par les indigénes du nord est  en ce que nous appelons médaillons, fraises, des pans, des bâtons et des vases . La conception de ces paniers  représentait les communautés, les lieus, les territoires et l’histoire des Nipmuc.
Les artistes pouvaient ajouter  leur propre touche  parlant de la médecine, de l’artisanat, de la famille, de la nourriture ou de leur voyage.

 

Les médaillons
(Voir sur le site http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html )  sont 4 demi cercles  ou autres formes  placé autour d’un espace central ouvert. Les Nipmuc ainsi que d’autres tribus  ont une manière unique de faire ces médaillons. Beaucoup de médaillons représentent  des groupes de personnes ou la famille. Cette conception est la manière traditionnelle de dépeindre  ces sky-dome (coupoles) qui représentent « les quatre directions ou appellent le vent » (Tantequidgeon & Fawcett)


Les dômes ou coupoles
Ils sont fait avec des lignes incurvées simple représentant  probablement un tipi. Ces dômes sont souvent employés dans la conception des médaillons comme les tipi regroupés dans un village.
Voir dessin
http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html

 

Les points
Les cercles utilisés seul ou dans les lignes  représentent probablement des personnes, animaux ou forces spirituelles. Au centre d’un médaillon  il y a un espace « qui est l’esprit » qui  pourrait représenté une présence invisible, être représenté par un point  un cercle ou une combinaison de ces éléments  (Tantequidgeon & Fawcett)

Voir dessin http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html

 

Les Feuilles et les courbes
Elles ont été souvent employées  juste pour elle-même ou  avec des médaillons ou combinés avec des courbes, des plantes ou des ceps de vignes. Les feuilles peuvent être le symbole de la terre.
Dessin
http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html

 

Les Arabesques
Les lignes, les dômes, les lignes incurvés sont liées ensemble pour former une ligne. Au 18eme siècle  ces arabesques n’était pas seulement employées pour délimiter mais comme figure principale sur les paniers.
« Les arabesques suggèrent  que c’est le voyage de la vie  avec le long des ces arabesques les embûches » (Tantequidgeon & Fawcett)

Dessin  http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html

 

Les Palissades

Les chaînes ou les lignes  qui forment les dessins, étaient communes sur les paniers fait avant 1840. Les chaînes utilisées semblent représenter les frontières  entre les personnes ou les paysages. Cette conception  semble démontrer comment était leur territoire traditionnel. Sur un panier  Mohegan  à l’intérieur de la palissade  (dans les terres héréditaires) les villages sont représentés par des médaillons, tandis qu’en dehors  les villages sont représentés par des plantes. Le message était que les gens perdaient leur identité Mohegan quand ils laissaient leurs terres tribales (MacMullen). Sur un autre panier Mohegan  des médaillons ont été peints à l’intérieur et à l’extérieur du dessin, l’artisan a sans doute estimé que les Mohegan  étaient  des Mohegans là ou ils vivaient. (MacMullen)
Voir dessin :
http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html

 

 Le fraises
Les groupes de trois feuilles, sont  le  premier dessin  sur les paniers Nipmuc. Des médaillons et des palissades ont souvent été accompagnés de fraises. Dans des groupes  ou avec des ceps de vignes  elles ont probablement représentées  des personnes, des plantes ou des terres particulières.
Une barrière de fraises est  une référence à une barrière physique.
(Handsman  et MacMullen)

Voir dessin  http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html


Les Barres

Une série de lignes courtes parallèles a pu être à l’origine employée  pour imiter les bandes étroites employées par les fabricants de paniers Pequots ou  Nipmuc. Plus tard elles seront employées  couramment dans la conception des paniers.

Voir dessin : http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html

 

Les Vases
Employés uniquement par les Nipmuc, ils ont été peints pour la première fois au 18eme siècle.
 Les vases ont été peints sur les paniers par la famille  D’Arnold  qui vivait à Hassanamisco  près de Grafton, Massachusetts.  Les Nipmuc ont aussi commencé à employer couleurs différentes du bleu à la place du brun  soit parce que cela leur était demandé soit parce que c’était plus facile à obtenir. Cependant les conceptions les plus anciennes étaient encore peintes  et les peintures de  vases floraux eurent un grand succès auprès des européens. La signification chez les Nipmuc est l’arbre de vie  qui est représenté par les fleurs  courbées et  la croissance pour le médaillon dans le vase.
La tradition familiale  de peindre des vases sur les paniers  suggérerait l’importance  croissante des parents dans la famille Native américaine.
(Handsman et McMullen)
Voir dessin :
http://www.nativetech.org/basketry/splintindex.html

 

deux très beaux modèles de paniers  

http://www.randomhouse.com/knopf/authors/ulrich/desktopbasket.html