la sauge

quel est la diference entre la sauge officinale est la sauge sauvage SAUGE 
Salvia officinalis Labiées

 

Il faut remonter à plusieurs siècles avant notre ère pour retrouver les premières traces de

la sauge. Les Romains, qui en faisaient grand usage lui ont donné son nom générique, du

verbe salvere, être en bonne santé. Un dicton arabe la vante dans ces termesPourquoi un

homme devrait-il mourir, quand il y a de la sauge dans son jardin
Outre ses applications culinaires, la sauge était considérée jadis pour être efficace pour

apaiser les gens nerveux et les hystériques.
Elle est originaire d'Espagne et de Yougoslavie occidentale et s'est largement répandue sur

le pourtour méditérrannéen ; elle affectionne les sols alcalins et bien drainés. Ses

feuilles hautement aromatiques, affectées à de nombreux usages, en font un arbuste tout à

fait décoratif.
Il existe de nombreuses variétés de sauge qui diffèrent par la couleur de leurs feuilles ou

de leurs fleurs.

 

IDENTIFICATION

Hauteur : 30 à 75 cm de hauteur pour une envergure similaire
Racine : fibreuses, largement étalées
Tige : robuste, brune et ligneuse à la base ; les jeunes rameaux sont quadrangulaires,

verts, mous, très ramifiés
Feuilles : grisâtres, oblongues é extré,mité arrondie, très ridées, molles dessus, de 3 à

5,6 cm de long, opposées
Fleurs : bleu purpurin vif, à tube bilabié, longues de 2,5 cm environ, en verticilles

étagées à l'extrémité des pousses et formant des épis lâches ; en juillet-août
Graines : très petites, noires

 

CULTURE

Bien que méditérannéenne, la sauge se cultive en pleine terre sous les climats

tempérés-froids ; elle survit aux hivers rigoureux à la seule condition d'être installée en

sol bien drainé et d'avoir pu profiter du soleil pendant toute la saison estivale.
On la multipliera de préférence au printemps, par semis ou marcottage en place, ou par

bouturage : laisser les boutures reprendre sous abri et les installer en place en octobre.
On essaiera de renouveler la plantation tous les trois ans pour assurer un bon rendement.
Eliminer les fleurs fanées encourage les pousses.
Il existe des variétés à feuillage coloré : Salvia o."purpurascens" a des feuilles pourpres

foncé ; Salvia o. "icterina" des feuilles panachées de jaune et Salvia o."tricolor" un

feuillage veiné de blanc-crème et de rose, devenant rouge par la suite.


USAGES

Culinaires : feuilles fraîches ou séchées à utiliser avec viandes et gibier, en farces,

marinades, salades, avec les saucisses, les fromages, les poissons gras, en bouquet garni.

Domestiques : on utilisait autrefois les fleurs pour colorer les aliments.

Cosmétiques : en décoction foncer et renforcer la teinte des cheveux et encourager la pousse

; pour blanchir les dents et fortifier les gencives.

http://muriel.bernard.free.fr/herbe19bis.html


Traditions AMÉRINDIENNES

 

CÉRÉMONIE DE LA FUMÉE
 
La tradition indigène nous a enseignée qu'a fin qu'une personne puisse être guérie ou puisse

en guérir une autre, cette dernière devait être "nettoyée" de tous mauvais sentiments,

pensées négatives, mauvais esprits ou énergies négatives. Cette personne devait être

nettoyée physiquement et spirituellement.
Ainsi le pouvoir guérisseur agit clairement sans être dérivée par les "choses" négatives qui

pourraient être dans le guérisseur ou dans le patient.
La tradition dit que toutes les cérémonies de la tribu ou cérémonies privées, doivent être

amorcées avec le coeur pur afin de pouvoir prier, chanter et marcher d'une manière sacrée et

de recevoir l'aide des esprits pour entrer dans le royaume sacré.
Les anciens, à travers le monde, utilisaient les herbes afin d'accomplir cette tâche.
Une des cérémonies la plus connue est " La CÉRÉMONIE DE LA FUMÉE " elle consiste à attirer

de la fumée avec ses mains et à la frotter sur le corps.
Pour exécuter la CÉRÉMONIE DE LA FUMÉE, il faut brûler de la sauge (séchés), se frotter les

mains dans la fumée, puis ramenez cette fumée vers sois, la respirer et la frotter sur soi ;

spécialement aux endroits où l'on ressent un besoin de guérison. Il faut prier tous au long

de la cérémonie de nettoyage. Les pouvoirs invisibles de la sauge nettoieront votre esprit.
Parfois un des participants enfume une ou plusieurs autres personnes en utilisant les mains

ou encore mieux une plume. Elle brossera alors doucement la fumée au-dessus de la ou des

personnes. Si cette personne perçoit les auras, elle enfumera particulièrement les zones

troubles ou tachetées du corps spirituel ; car la sauge aide à refermer les trous

énergétiques et contribue ainsi à la guérison de l'esprit.


LA SAUGE
La
plupart des variétés de sauge peuvent être utilisées pour cette cérémonie.
Le nom botanique de la sauge véritable est : SALVIA (Salvia Officinalis = sauge de jardin,

ou Salvia Apiana = sauge blanche). Salvia vient du latin "Salvare" (pour guérir).
Dans la CÉRÉMONIE DE LA FUMÉE la sauge est brûlée pour chasser les mauvais esprits,

mauvaises influences ou sentiments. Elle crée une zone neutre empêchant "l'esprit mauvais"

d'entrer à l'endroit où la CÉRÉMONIE a lieu.

Certaines nations enveloppent leurs pipes dans la sauge, car cette dernière purifie les

objets qui en sont enveloppés.
La sauge est aussi utilisée comme astringent pour les poumons la poitrine et la gorge.
http://www.collier-universel.com/crcc/encens/sauge.html