Les Heyokas

On m'a demandé derniérement qui etait les "Heyoka" ou "clowns sacrès" ou encore "contraire"

voila un début d'explication :

Les Heyokas ou "envers" sont des hommes qui font voeux de vivre dans l'apparence le contraire des autres et ce jusqu'à ce qu'un événement majeur, qu'eux seuls connaissent, les délivre. Par exemple ils se lavent avec la terre et se sèchent avec de l'eau, ils disent  Au revoir en arrivant et Bonjour en partant.

Les contraires
(Terre Humaine/Plon) Tahca Ushte (Cerf Boiteux, arrière-petit-fils homonyme du chef lakota miniconjou du XIXe siècle) raconte :

Dans notre langue, on appelle un clown heyoka. Il est l'homme qui fait tout à l'envers, met le haut en bas, les choses sens dessus dessous, dit oui pour non. N'importe qui peut être changé en heyoka, que cela lui plaise ou non. Il suffit de rêver aux oiseaux du tonnerre, à la foudre, et en se réveillant le matin, on est devenu un heyoka. Être contraire apporte l'honneur mais aussi la honte. On devient possesseur d'un pouvoir, mais il faut en payer le prix.

Un heyoka se comporte bizarrement. Il dit oui quand il veut dire non. Il monte son cheval à l'envers. Il porte ses mocassins ou ses bottes en se trompant de pied. S'il arrive, c'est pour partir. S'il fait chaud, il frissonne, s'enfouit sous les couvertures, fait un grand feu et déclare qu'il meurt de froid. L'hiver, quand vraiment il gèle et que la tempête fait rage, le heyoka transpire ; il enfile un maillot de bain et déclare qu'il va nager pour se rafraîchir.

Deux heyokas étaient assis sur un rocher au bord d'un lac. Il se mit à pleuvoir. « Dépêchons-nous de nous mettre à l'abri ». Et ils sautèrent ensemble dans le lac.

Un contraire s'appelait L'Aplatisseur. On le voyait toujours muni d'un marteau, essayant d'aplatir des objets ronds ou incurvés, comme des assiettes à soupe, les balles, les anneaux, les roues de charrettes, les oeufs. Ma grand-mère avait une lampe à pétrole avec un grand verre cylindrique ; il l'a aplati.
Il n'est pas facile d'être un heyoka. Mais il est encore moins facile d'en avoir un dans sa famille !

Les heyokas préservent les hommes de la foudre et des orages et leurs facéties, qui font rire, sont sacrées.
http://perso.wanadoo.fr/aetius/amerika/Sioux2.htm

 

Selon la tradition des Sioux, ces créatures fabuleuses détiennent le plus grand des pouvoirs, celui de la foudre, et nul œil humain n’a jamais pu les voir. Elles n’apparaissent que dans les visions des Saints Hommes. Néanmoins, tout individu qui rêve du tonnerre ou des éclairs, ou de tout autres symboles qui leur sont attachés, se retrouve investi des pouvoirs des Oiseaux-Tonnerre (Wakinyans), les Grands Etres Ailés. Il devient, à partir de ce moment, un Heyoka, un « rêveur de tonnerre ». Ce dernier n’est pas un Homme-Médecine ordinaire. C’est un « contraire », un clown sacré qui fait tout à l’envers, La raison de cet étrange comportement dérive certainement de la croyance universelle qui veut que l’univers des esprits soit situé « à l’envers du nôtre ». Voilà aussi pourquoi on parle du double spirituel comme du « reflet dans un miroir » où l’image du corps physique se retrouve inversée. Ainsi, en faisant le contraire de ce que font tous les autres (ou, pour employer une expression de chez nous, en agissant « en dépit du bon sens », le « mauvais sens » étant celui qui mène au pays des morts), le Heyoka ne fait qu’exprimer la relation étroite qu’il entretient avec l’Autre Monde - un monde où, comme nous l’avons vu, les lois mêmes de la physique s’inversent. Par ailleurs, les Wakinyans étant à la source de son pouvoir, celui-ci ne connaîtrait pratiquement aucune limite. Certains indiens n’hésitant pas à prétendre que les Heyokas sont plus puissants qu’une bombe atomique ! S’ils disent vrai, il est heureux que ces « rêveurs de tonnerre » fassent preuve d’infiniment plus de sagesse que les savants occidentaux dont les rêves de puissance se sont transformés en véritables cauchemars….

Comme nous le montre l’exemple des Heyokas, l’interprétation des songes influence directement la vocation du futur chaman.
http://membres.lycos.fr/tau_ceti/reveternite.html


 Les heyokas ont fait des danses. Comme ils ont rêvé du tonnerre, ils font tout à l'envers. Ce sont des clowns. Ils représentent le côté imprévisible de la vie. Ils ont le visage recouvert par un bandana noir et arrivent en poussant des cris glaçants. Ils font rire!   la danse où les heyokas tournent autour de la marmite contenant la viande d'un chiot. Ils plongent les mains dans l'eau bouillante pour attraper des morceaux. La danse s'achève par le partage de la viande de chien, considérée comme sacrée. (cela est un exemple de danse)

 

livre
Rêveurs-de-tonnerre à la rencontre des Sioux Lakotas  
  Portraits, scènes de la vie familiale et sociale, paysages ou évocations de la vie traditionnelle et spirituelle des Sioux : les photographies de Maurice Rebeix dessinent une ligne de sens; elles nous parlent de la survie d'un peuple fier dont les héros ont pour nom Sitting Bull ou Crazy Horse, d'un peuple envers lequel l'histoire a particulièrement été cruelle, mais qui envers et contre tout a maintenu vivantes sa culture et ses traditions. Les voix indiennes qui accompagnent les photographies expriment ce qu'est être Sioux : une certaine vision du monde. Ces mots et ces images résonnent longtemps dans l'esprit du lecteur, et l'emmènent au plus près de l'âme des Lakotas.

 Chez Albin Michel de Maurice Rebeix. Texte de John et Archie Fire Lame Deer, Mary Brave Bird, Henry Crow Dog et Leonard crow Dog.

Le chaman partage son statut social avec le ou les « heyokas ». Le heyoka a un rôle très spécial… . Le but de cela est d’abord le divertissement, mais cela lui donne également un pouvoir de vision en l’avenir. Mais gare à ses prédictions, n’oublions pas qu’il dit le contraire de ce qu’il pense !
N’importe qui peut devenir heyoka du jour au lendemain dans un clan, il suffit de rêver d’un hibou. Le hibou vit la nuit et dort le jour, il peut voir dans l’obscurité, tout comme le heyoka peut voir dans les ténèbres de l’avenir. La personne concernée doit raconter son rêve au clan dans la journée sous peine d’être frappée de cécité. Le statut de heyoka, même s’il est respecté de tous, car le heyoka a un grand pouvoir, n’en possède pas moins des inconvénients. Le heyoka est la risée du clan, c’est celui qui fait rire et dont on se moque bien volontiers. Seule la vision en rêve de son propre animal totem met fin à la période heyoka d’un membre du clan, cela veut dire qu’il a accomplit sa tâche. Par contre, celui qui rêve du hibou lors du rite du Totem, se voit destiné à être heyoka toute sa vie.

Le Hibou
Le symbole et protecteur des heyokas ! Celui qui rêve du hibou lors de son rite du Totem  doit se préparer à vivre une existence peu commune. Toute sa vie, il sera un heyoka. En revanche, ces derniers possèdent un pouvoir de clairvoyance hors du commun, comme le hibou qui peut voir alors que tout autre être avance avec incertitude. Le Hibou est un grand protecteur.

(à confirmer)

 

 

Je crois que Black Elk était un "contraire" d'où la confusion dans ses livres quant à l'ouverture de la porte pour la sweat lodge, mais cela reste à confirmer

Black Elk, les voies sacrées d’un sioux lakota, Wallace Black Elk et William S. Lyon, édition Le Mail

 

D'autre part il me semble que dans d'autres tribus les heyokas ont un autre nom. Si l'un de vous a ce renseignement peut il me le faire savoir ?

 

c'est tout ce que j'ai en ma possession pour les "Heyoka" mais vous avez peut être d'autres documents concernant ceux ci pour completer ce dossier

 

Merci

May

Je vous ai trouvé quelques sites (en anglais) mais je vous les ai mis avec la traduction directe en français.

 

 

mythologie américaine indigène
http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.pantheon.org/articles/h/heyoka.html&prev=/search%3Fq%3Dheyoka%26start%3D10%26hl%3Dfr%26lr%3D%26ie%3DUTF-8%26oe%3DUTF-8%26sa%3DN

 

Clown". Heyoka INTÉRIEUR
http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.redelk.net/website/heyoka.htm&prev=/search%3Fq%3Dheyoka%26start%3D20%26hl%3Dfr%26lr%3D%26ie%3DUTF-8%26oe%3DUTF-8%26sa%3DN

Nous voilà plus avancé !!!!!!!!!!!!!!!!!

 

hello I am French and I seek information on the "heyokas"   which was the people celebres were it and if there were other that at the Sioux of it  and and which was their name .Can you help me?  thank you

May

 

Please contact the Prairie Edge Store in Rapid City,

   S.D.  They have books that can help you with your

   request.  Type in the store name in the search bar and a contact phone number will be available to call.  Thank you for visiting 500Nations.

 

 

Veuillez entrer en contact avec le magasin de Prairie Edge dans Rapid City, S.d.  Ils ont des livres qui peuvent vous aider .  Saisissez le nom de magasin dans la barre de recherche et un numéro de téléphone de contact sera disponible pour appeler.  Merci de visiter les 500Nations

 

May

Puisque nous parlons des Sioux je viens de trouver un livre en ligne  :

Le Livre des Plaines

(La vie des Indiens Sioux Lakotas, un peuple de nomade des Plaines)

[PDF] Un bref aperçu de la vie des Indiens Sioux Lakotas, un peuple de ...
Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat
Page 1. La vie d’un Indien est comme les ailes de l’air. Le faucon
sait comment attraper sa proie. L’Indien est comme lui. Le
...
http://www.mrugala.net/Histoire/Moderne/La%20vie%20des%20indiens%20des%20plaines.pdf

A lire

Le Sixième Grand-Père. Black Elk et la Grande Vision

Auteur : BLACK ELK Wallace & DeMALLIE Raymond J.
Editeur : LE ROCHER                  Collection : Nuage Rouge
Nombre de pages : 560                  Date de parution : 01 03 2000
Forme : Livre                   ISBN : 2 2680 3592 1
Domaines : Amérindiens

http://www.eklectic-librairie.com/Tabmat/ROC364.htm