HISTOIRE DES CATAWBA, Prononcer ka-TAW-ba)

 Les guerriers  Iroquois étaient souvent obligés de battre en   retraite  face aux   guerriers  Catawba qui fuyaient vers la Pennsylvanie. Les Seneca n'ont pas toujours gagné . Avec l'afflux soudain de tant de nouveaux ennemis Natifs, les Catawba se sont tournés vers les Anglais. Ils ont trouvé ce qu'ils recherchaient... des armes à feu. Les colons ont également trouvé ce qu'ils recherchaient... un allié.
La guerre entre les Iroquois et les Catawba a continué avec très peu d'interruptions pendant presque 100 ans. Puisque les deux tribus étaient les alliés des britanniques, les Anglais ont voulu faire cesser cette guerre. Les Iroquois, cependant, ont vu les choses différemment. Ils étaient des alliés de New York. Si ceci leur a  permis d’être automatiquement  des alliés avec la Virginie, le Caroline, avec leurs alliés Natifs  c’était  différent. Avec l'encouragement des britannique, les Catawba ont fait la paix avec les Iroquois en 1706. Ce n’était que provisoire. Les Catawba ont toujours détesté les
Lieu de Vie

Fleuve  Catawba près de la frontière du nord et Du sud de la Caroline se prolongeant à l'ouest au large du  fleuve,  frontière avec le cherokee.

Population

Avant  le contact, les catawba étaient probablement deux tribus séparées : le catawba proprement dit et les Iswa. Ensemble, ils ont pu  avoisiner  10.000 personnes, mais quand les premières évaluations britanniques ont été faites en 1692, leur population était de 5.000. Pendant les 70 années les catawba ont été  absorbé par d'autres tribus Sioux de la région. Leur population déclina   rapidement avec la combinaison de la maladie, de la  guerre, et de l’alcool. En 1728 ils avaient 400 guerriers et une population d’environ  1.400 personnes. Ils ont perdu la moitié de ces derniers lors d’une  épidémie de variole en 1738. Une génération plus tard (1759-60), la variole a encore tuée  la moitié laissant un total de 400 personnes. Le recensement de 1826 des catawba  ne donnait plus que seulement 110 personnes. Actuellement, environ 1.200 descendants vivent à proximité de Rock Hill, SC. Sur les  Listes tribales un  total de  2.600 adhésions. Les Catawba sont identifiés comme tribu par le gouvernement fédéral et état de la Caroline Du sud.

Noms

 Catawba veut dire les "personnes du fleuve," et ont seulement hérité l'utilisation commune dans le Carolines après 1715. Le nom employé par eux-mêmes était Iyeye (les gens) ou  Nieye(real). Les premiers articles  espagnols   parlent d’eux comme Iswa (également écrit : Esaw, Isaw, Issa, et Ysa). Au 17èmes siècle les  colons de la Virginie  ont employé une variation de ceci : Usheree(ou Ushery, Usi). En outre appelé : Anitagua (cherokee), Cuttawa, Flathead, Oyadagahroene (Iroquois), Tadirighrone (Iroquois), et Tetes-Plattes (français).

Langue

Le Sioux. Le catawba est la plus aberrant de toutes les langues connues  Sioux.  Ellel est connu  seulement  à Woccon. En fait, le catawba est si différent que les savants n'ont pas identifié son rapport avec la famille de la langue  Sioux avant 1800.

Les Tribus Secondaires

À l'origine composé de deux tribus séparées qui ont fusionné en tant que catawba : les Catawba proprement dit et les  Iswa. En  1760 les Catawba sont censés avoir  absorbé au moins   20 autres tribus Sioux dans la région. À l'origine il y avait beaucoup de villages, mais peu de noms ont survécu. En 1728 il y avait six villages, tous sur le fleuve  Catawba, le plus nordique était Nauvasa. En 1781 Newton et Turkey Head Turquie  étaient les colonies  principales,  sur le fleuve  Catawba.

Culture

La patrie originale des catawba avant contact est incertaine. L'expédition de De Soto's est apparemment passée par leurs terres en 1540 mais n'a pas mentionné de nom qui peut être rattaché à eux avec certitude. Pardo a rencontré les Ysa (ou Iswa) entre 1566-67 mais n'indique rien au sujet des catawba. L'évidence archéologique indique que les tribus Sioux ont habité en Caroline pendant de nombreuses années avant  tout contact, et les catawba en faisaient certainement   parti. D'autre part, il y a une tradition  qui dit qu’ils sont  venus du nord, (peut-être de la vallée supérieure de l'Ohio  ou peut être du  Canada), ils ont été  conduits au sud  par  les Seneca au début des guerres des castors. D’après cette théorie, ils sont censés être arrivés en Caroline aux  environs de  1650. Leur langue et leur  résistance contre les  Iroquois tend à soutenir cette thèse, les traits culturels des catawba, notamment l’aplatissement de la  tête des enfants masculins en bas âge, plaide  en cette faveur pour  une  résidence en Ohio. Quoi qu'il  ait pu arrivé, les Catawba  se sont  certainement établis le long du fleuve  Catawba à la frontière du nord de la Caroline en 1650.
Ils ont vécu dans des villages, dans  des maisons circulaires  recouvertes d’écorces, et des structures consacrées aux temples ont été employées pour des rassemblements publics et des cérémonies religieuses. En  Agriculture,  les hommes et les femmes  se partageaient  la responsabilité,  deux récoltes tous les ans qui étaient complétées par la chasse et la pêche. Les Iroquois ont appelé les Catawba "flatheads" (les têtes plates) parce qu'ils,  pratiquaient comme plusieurs   autres tribus Sioux du secteur,  l'aplatissement des fronts des enfants en bas âge  mâles. Sans compter que les Iroquois, étaient les ennemis traditionnels des catawba  inclus les cherokee,  shawnee,  Delaware, et plusieurs membres Algonquin de Great Lakes allié avec les Français. Les guerriers  catawba avaient une réputation et un aspect effrayant : la coiffure en queue de cheval avec un cercle noir sur un oeil, peinture distinctive de guerre  et sur l'autre un cercle blanc avec le reste du visage  peint en noir, Ajouté  leurs fronts aplatis, certains de leurs ennemis devaient  être morts d'effroi.
 Peuples fiers et  ennemi dangereux, les catawba se sont immédiatement attachés aux intérêts des colons anglais après le  début des colonies en Caroline  en 1660. Leur fidélité fut tangente brièvement en 1715.  Ils ont combattu d'autres  Natives Américains  pour le compte des   Anglais et ont protégé les colonies de la Caroline contre l'envahissement des français et de l’espagnol. Ils ont également aidé les colons à trouver des esclaves. Il était courant en Caroline Du sud que les  nouveaux esclaves  soient présentés de force devant un guerrier de catawba  en peinture de guerre  pour  les décourager des tentatives d'évasion. Jusqu'à un certain  degré, leur service a été apprécié. Il est difficile de penser que d’autres a groupe de Natives américain indigène pour lequel la Caroline Du sud a essayé d'établir une réserve ainsi ils pourraient rester. En 1720 les Catawba ont  commencé à adopter les  manières des colons anglais mais perdait leur propre culture. Pour la plupart, ils sont restés très traditionnels  pour la religion jusqu'en 1883. Dans les années suivantes  les missionnaires mormons  les ont convertis presque tous. Actuellement, la majeure partie des Catawba appartiennent à la Church of Jesus Christ of the Latter Day Saints (à l’eglise de Jésus le Christ des derniers jours saints).

Histoire

Bien que le secteur ait été visité par De Soto en 1540. L'expédition de Pardo pendant 1566-67 fut la première à mentionner les Iswa, une branche de ce qui deviendrait plus tard les catawba. Le contact par des colons Anglais de la Virginie avec l'Ushery a eu lieu en 1653.  Une hostilité avec les Cherokee voisin existait   avant les Européens. Quand un grand nombre de réfugies shawnee sont arrivé en Caroline Du sud après  leur fuite devant les  Iroquois en 1660, les cherokee leur ont donné la permission  de servir d’intermédiaire  entre eux et les catawba. Les Catawba et les shawnee (ou Savannah) étaient prêt pour la guerre. _ Presque en même temps, les Yuchi pénétraient sur leurs terres dans le  bassin de Cumberland  et les Catawba les  combattirent aussi.
Pire encore, les Iroquois n'avaient pas oublié les Shawnee. les Seneca partis en guerre , parfois accompagnées des alliés  Delaware, suivirent le "chemin de guerriers" de  l’ouest de New York  voyageant en bas du fleuve  Susquehanna en Pennsylvanie  puis dans les collines des Appalaches en Caroline Du sud. Les incursions des Iroquois contre les shawnee  ont frappé les Catawba et d'autres tribus voisines. Les combat n'étaient  Iroquois et étaient trop têtu et fier pour se  soumettre. Par la suite, la paix a été rompue, et les incursions des Seneca ont repris. Contre les Yuchi et les shawnee les Catawba cela s'arranga. Bien armé, les Catawba ont gardé leurs distances avec les  Yuchi et les a par la suite conduits dans le  sud-ouest à   la Creek Confédération. Une victoire des Catawba sur les shawnee en 1707 a forcé la plupart des shawnee de la Caroline du nord  à partir en Pennsylvanie où ils ont trouvé refuge parmi les Delaware et les Iroquois (tout étrange qu'il semble). Les Savannah  restant  ont battu  retraite à l'ouest  sous la protection des Creek. En attendant,  les Catawba  qui se défendaient des Iroquois et des shawnee,  ont rendu  service aux Anglais contre la nouvelle présence française sur le Golfe du Mexique. Les guerriers Catawba en 1703 ont attaqué l'avant-poste français à Mobile Bay. Cinq ans après, ils ont rejoint les cherokees et les Alibamu en combattant à Mobile, les premiers Français intermédiaire pour le commerce dans le secteur. Cependant, ces efforts ne sont pas passés inaperçus pour les Français, et peu après, les Catawba ont commencé à recevoir des visites régulières par  des alliés de guerre des Français près de Detroit. En  1711 les Tuscarora ayant supporté les abus des colons du nord de la Caroline  provoquèrent  un soulèvement général. Rejoint par d'autres tribus, la guerre des Tuscarora (1711-13)  s’étendit  au delà  de la Caroline du nord  ceux ci ayant demandé l’aide de la Caroline du sud.
Tandis que les Iroquois menaçaient et  que la Virginie temporisait, la Caroline Du sud a envoyé une force de 30 milices et 500  Catawba  et  Yamasee. Ils sont entrés en Caroline du nord et ont battu les  Tuscarora lors de deux batailles en 1712. Après une trêve, l'armée de la Caroline de Sud a accepté de retourner chez elle, mais les problèmes ont surgi quand la Caroline du nord a refusé de payer leurs dépenses. La solution de la Caroline de Sud était de capturer plusieurs centaines de Tuscarora et de les vendre comme esclaves. Pour des raisons évidentes, la trêve fut rompue. L'année suivante le Caroliniens Du sud sont retourné, cette fois avec plus de 1 000 Catawba et Yamasee, et les Tuscarora ont été rapidement écrasés. Beaucoup de prisonniers ont été torturés à  mort, alors que 400 étaient vendus comme esclaves. En 1714 les Tuscarora furent laissés en masse par les Oneida à New York, en 1722 ils étaient devenu les  sixième membre de la ligue des Iroquois. Ils n'ont jamais oublié  le rôle que les Catawba ont joué dans leur défaite, et les Iroquois ont  eu une autre bonne raison de punir les "Flatheads".
Après que les Tuscarora soient partis, les Catawba et les Yamasee  ont  pratiqués les  mêmes abus ce qui a forcé les Tuscarora à les  combattre. Les commerçants britanniques ont par habitude pris les épouses et les enfants des guerriers  Catawba et les ont vendus comme esclaves pour payer les dettes (habituellement du whisky). Pour cette raison, les Catawba ont rejoint le soulèvement général en 1715 en  Caroline (guerre des Yamasee). Plusieurs forts britanniques sont tombés au début, mais les colons ont brutalement réprimé la révolte. Les survivants ont été forcés de faire la paix en 1717, mais  beaucoup de petites tribus de la Caroline ont disparu complètement au court de  ce conflit, elles ne seront pas répertoriées (See Siouan du sud-est). Les catawba, n'étaient en quelques sorte que l'un de ces derniers. Ils ont absorbé plusieurs des réfugiés et, peut-être en raison des services passés et des réclamations légitimes,  ils furent  bientôt  dans les bonnes grâces de la Caroline Du sud.
En dépit de l’incorporation d'autres tribus, la population des Catawba était en un fort déclin. Seulement 1.400  en 1728 après 70 ans de  guerre,  whisky et  maladie. Un coup terrible est venu en 1738 où une moitié  a finie  d’être tuée par une  épidémie grave de variole. Une paix a été conclue avec l'Ohio Wyandot (alliés français) en 1733 ce qui  a apporté du soulagement, mais en dépit de toutes les tentatives par le gouvernement britannique et de protestations par les gouverneurs méridionaux, la guerre fut  prolongée avec la ligue des Iroquois jusqu'en 1752.  Les Catawba  avaient  seulement 120 guerriers sur une population de 700. Les Catawba avaient échappé à la domination des Iroquois mais l’avait payé chèrement. La paix avec les Iroquois a été confirmée à Albany en 1759, mais les shawnee sont restés des ennemis dangereux.
Les Catawba ont été employés en tant que scouts par l'armée britannique pendant les premières années de la guerre française et Indien (1755-63), mais une deuxième épidémie de variole (1759-60) a pris de nouveau la moitié d'entre eux laissant les survivants démoralisés. Avec seulement 60 guerriers, les Catawba servirent pour  la  surveillance contre leurs vieux ennemis pendant la guerre cherokee (1760-61), mais ce fut leur dernière contribution importante. En 1758 ils avaient abandonné leurs dernières villes en Caroline du nord et vivaient maintenant  entièrement en Caroline Du sud. Par le traité de  Pine Hill  (1760) et d'Augusta (1763), une réserve  de quinze milles places  a été établie pour eux le long du fleuve  Catawba près de la frontière de la Caroline du nord, mais le meurtre du dernier catawba important du chef  Haiglar (ou Hagler) par les shawnee en 1763 a été  généralement considéré comme la fin de la puissance des catawba.
Dés le commencement, la réserve des Catawba a souffert de l'empiétement par les colons blancs. Entre 1761 et 1765, beaucoup ont simplement ignoré les frontières et se sont déplacés dans celle ci. Une protestation des Catawba auprès de  la Caroline Du sud en 1763  fut  une promesse d'expulser les transgresseurs, mais rien n'a jamais été  fait. En dépit de ceci les Catawba ont  soutenu la cause américaine pendant la  révolution comme surveillants. Quand une armée britannique a envahi la Caroline Du sud, les Catawba se sont  retiré au nord en Virginie mais sont revenus   après la bataille de Guilford Court House  (1781). Avec le gouvernement de la Caroline du Sud peu disposé à se déplacer contre ses citoyens blancs, les terres des Catawba ont  continué à se rétrécir.  En 1826 pratiquement toute la réserve avait été vendue ou louée aux blancs.  Dans les derniers mille carrés, 110 Catawba ont vécu dans la pauvreté.
En 1840 les Catawba ont  vendu leur terre à la Caroline Du sud au Traité de  Indian Ford. C'était un état, non fédéral, ce  traité  était probablement une violation de la Loi de Nonintercourse. Les Catawba se sont  déplacé au nord de la frontière, mais la Caroline du nord a refusé de leur fournir des  terres, ainsi beaucoup ont été forcés de repartir. Outrage après leurs  différents, les cherokee du nord de la Caroline ont  généreusement invité les Catawba à  les rejoindre. Beaucoup acceptèrent, mais ceci n'a pas duré. En 1847 de nombreux Catawba avaient laissé les cherokees et étaient revenu en  Caroline Du sud. Tout ce qui  restait pour eux c’était  600 acres de leur vieille réserve, et évidemment ceci ne pourrait pas leur suffire. La possibilité de se déplacer chez les Choctaw de l'Oklahoma a été explorée mais finalement a été rejeté  en 1853. Les résidants de la Caroline Du sud, les soldats  Catawba ont combattu pour la confédération pendant la guerre civile, mais le recensement de 1910  localisa que  124 Catawba. Bien que reconnu par la  Caroline du sud, les Catawba n'ont reçu l'identification fédérale qu'en 1941. En 1959 ils ont fait une  pétition au congrès pour  terminer leur statut tribal, et de landholdings tribales a été distribués en 1962.  Le recensement de cette année là  a donné une population de plus de 600 âmes. Après, beaucoup de  Catawba ont émigré chez les Choctaw dans l'Oklahoma du sud-est. Après qu'un changement  en 1973, le conseil tribal des Catawba a été réorganisé et identifié par l'état de la Caroline Du sud. En 1994, les Catawba ont gagné l'identification fédérale après une  longue bataille auprès de la cour.

traduit de l'anglais

http://www.dickshovel.com/Catawba.html

South Carolina SC - Indians, Native Americans - Catawba - [ Traduire cette page ]
Information about the Catawba, including their history and current status as well
as their dwellings, food, clothing, and tribal beliefs and practices.
www.sciway.net/hist/indians/catawba.html - 22k

Nom, Langue
  • Épellations alternatives: Catawba (cuh-TAW-buh) - Issa également appelé, Esaw
  • Significations possibles: Personnes De Fleuve
  • Famille de langue: Siouan
État Actuel
  • Actif - identification fédérale reçue par tribu en 1993 et identification d'état en 2003.
L'Information De Contact
  • Nation D'Indien De Catawba

Bleu En chef De Gilbert
Mâle En chef Vice George
Boîte De Poste 188
Catawba, Sc 29704
Téléphone: 803-366-4792
Fax: 803-366-9150
Contact d'Atlernate: Dewey Adams
803-985-3540
Email:
dewey@cipcards.com
Website

Endroit de Sc, Territoire
  • Traditionnel: Le long  du fleuve  Catawba dans les comtés de la Caroline du Sud du nord et - de l'York et du Lancaster
  • Aujourd'hui: La tribu occupe une réserve de 640-acre près de la colline de roche , comté de la Caroline du Sud - de l'York

Noms Relatifs de Sc

  • Comtés de fleuve de Catawba - York , de Chesterfield, et de Lancaster
  • Ville de comté de Catawba - d'York
  • Barrage de Catawba - extrémité du sud de comté de lac Wylie - d'York

Évaluations De Population

  • 1600s: 5.000
  • 1775: 400
  • les années 90: 1.400

Histoire

  • En 1566, le premier contact a été fait avec Européens.
  • En 1650, les Catawba et les Iswa sont unis.
  • Les Anglais ont commencé à coloniser le secteur qui est maintenant la Caroline du Sud en 1670s. Les Catawba s'ont alliés avec les nouveaux colons pour la protection contre leurs ennemis traditionnels -  cherokee , l'Iroquois, et  Shawnee.
  • De 1689-1763, les Catawba ont combattu avec les Anglais dans les guerres françaises et indiennes.
  • En 1700s, les Catawba ont absorbé beaucoup de plus petites tribus, qui avaient été devastées par les maladies et guerre d'Europeennes.
  • En 1711, ils ont combattu avec les Anglais contre les Tuscarora de la Caroline du Nord.
  • Joint aux autres tribus et fought.against indigènes les colons pendant le Yemassee font la guerre en 1715.
  • En 1763, une réservede 15-square-mile  en Caroline du Sud a été établie pour les Catawba.
  • Combat avec les colons contre les britannique et cherokee dans la guerre révolutionnaire en 1776.
  • La Caroline du Sud, en 1840, a promis de l'argent comptant aux Catawba et une nouvelle réserve en échange de la terre qu'ils ont occupée. La terre a été vendue mais l'état n'a pas tenu ses promesses. Les Catawba sont  déplacésen Caroline du Nord. Certains ont rejoint les cherokee .
  • Les Catawba sont revenu en Caroline du Sud et ont acheté 600 acres 600 à l'état en 1850.
  • En 1973, les Catawba sont réorganisés et ont formé une société sans but lucratif.
  • Le Catawba se voient  attribuer l'identification fédérale remplacée en 1993 et ont leurs accorde 144.000 acres de terre dans le comté d'York , et $50 millions.

Logements

  • Maisons - rondes, logements  couverts d'ecorces écorcer avec une cheminée au centre et ouverture dans le toit pour libérer la fumée. Les familles ont vécu dans un logement simple.
  • Villages - entourés par un palisade ou un mur en bois.Composé d'une grande maison carrée du conseil, d'une "loge de sueur" ou du sauna, de différentes maisons, et d'une plaza ouverte pour des réunions, des jeux, et des danses.

Nourriture

  • Culture - maïs, haricots, et courge
  • Pêche - variété de poissons d'eau douce
  • Chasse - cerf commun et  autre

Habillement

  • Hommes - tissus  faits en peau de daim. Quand ils sont allés faire la guerre, ils ont peint un cercle noir autour d'un oeil et un cercle blanc autour de l'autre.
  • Femmes - jupes au Genou de peau de daim
  • Pendant l'hiver et en voyageant, les hommes et les femmes ont porté le pantalon, les guêtres, et des capes faites en divers animaux.
  • Les hommes et les femmes ont porté des bijoux faits en coquilles, perles, et cuivre... pour des occasions spéciales ils ont peint leur peau.

Croyance et pratiques

  • Les Catawba ont  adoré un dieu connu sous le nom de He-Who-Never-Dies."  "-Qui-Ne-Meurt-Jamais."
  • La tribu a habituellement eu un ou plusieurs prêtres ou guérisseurs qui ont conduit des rituels religieux et des médecins des plantes.
  • Les Catawba  croyait que l'âme d'une personne qui avait été tuée  demandait une rétibution t afin de  reposer en paix. Si un membre de la tribu était tué, les hommes  partaient venger sa mort, et si  ils réussissaient , rapportaient un cuir chevelu comme vengeance.

Ressources

voir la suite sur le site :

http://www.sciway.net/hist/indians/catawba.html