l'histoire du pain banique

 

Un peu d'histoire

 Les amérindiens chasseurs cuisent un pain ,( la Banique) dont le procédé de la réalisation ignore totalement les étapes à suivre indiquées dans les traités de la cuisine conventionnelle. La pâte est faites d'un mélange de farine ,de levure ,de sel et de l'eau , qu'on enroule autour d'un bâton placé auprès du feu et que l'on tourne e retourne pour obtenir un pain croustillant. Cette même pâte , cuite à feu doux dans un poêlon, deviendra un pain dense mais délicieux. Pour les réjouissance, on la transformera en friandise en la jetant tout simplement dans la friture. On pourra,bien sûr lui ajouter du sucre,des raisins secs, des baies sauvages.

 Banique de pointe Bleu et son histoire

 Le nom (banique) à été donné au pain fabriqué par les amérindiens, puis à celui cuit pas les écossais, qui ont par la suite appelé (banock). Ce pain ,selon Jacques Rousseau , n'a besoin d'aucun four et ses seul ingrédients sont la farine,la levure chimique,le sel et l'eau (la pâte ,en rouler autour d'un bâton fixé auprès du feu et tournée périodiquement, donne le plus croustillant des pains) Le pain des voyageurs peut aussi être cuit d'un côter , on le retourne . Et quand les voyageurs et les amérindiens désiraient donné un air de fête à leur ordinaire ,ils jetaient la pâte de la banique dans la friture ,ce qui la transformais en Friandise

de nico-des-plains-indians

La meilleure de toutes les banniques est celle cuite dans le gros sable, sous un feu, sans ajout de quoi que ce soit. Le photo a été prise à Nutashkuant au tout début des années 80.