Les Amérindiens d'Old Crow

Les Amérindiens d'Old Crow

Old Crow (Yukon), Nom traditionnel : Te-Trhim- Gevtik, Traduction : "Corneille qui marche" / un chef indien

Située à 120 km au nord du cercle polaire arctique sur une terrasse plate, à 5 m au-dessus du niveau normal de la rivière Porcupine.

Old Crow est une collectivité principalement autochtone. Les membres de la Première nation Vuntut Gwitchin forment près de 90 % de sa population. La population de Old Crow était de 265 en 2003. Au cours de la dernière décennie, elle a oscillé entre 260 et 300. Elle est actuellement de 300 personnes.

Old Crow est la collectivité se trouvant le plus au nord du Yukon. C'est la seule collectivité qui n'est pas accessible par la route. Certaines années, on construit une route temporaire qui est praticable l'hiver. La collectivité se trouve sur les rives de la rivière Porcupine, au nord du cercle polaire arctique, à environ 800 kilomètres au nord de Whitehorse. Old Crow est le foyer de la Première nation Vuntut Gwitchin.
Selon des témoignages archéologiques, la région de Old Crow serait le site des premiers établissements humains en Amérique du Nord. On peut faire remonter à 15 000 ans les traces de présence humaine dans la région. La collectivité de Old Crow a commencé à être habitée toute l'année dans les années 1950, avec la construction d'une école et d'un magasin. Avant cela, ce site était un point de rassemblement pour la chasse et le commerce le long de la rivière Porcupine.

Old Crow se trouve pratiquement à la porte du parc national Vuntut qui a été créé en 1995 à la suite de la signature de l'accord sur les revendications territoriales des Vuntut Gwitchin.

Le parc et la zone spéciale de gestion comprennent une bonne partie de la plaine Old Crow, un marais connaissant une renommée mondiale. Ils sont gérés conjointement par le gouvernement et la Première nation Vuntut Gwitchin.
La Première nation Vuntut Gwitchin fait partie du peuple gwitchin dont le territoire traditionnel s'étend à travers certaines parties de l'Alaska, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Bien que les membres de la Première nation Vuntut Gwitchin aient un mode de vie traditionnel dépendant considérablement de la harde de caribous de la Porcupine, ils enseignent ou ils étudient au palier supérieur, s'engagent activement dans des organismes dirigeants du Yukon et voyagent beaucoup pour le travail et le plaisir. Ils sont à l'aise dans les deux mondes.
Les Vuntut Gwitchin du nord du Yukon appartiennent à la famille linguistique athapascane et leur domaine traditionnel, qu'ils partagent avec d'autres groupes gwitchin, s'étend de l'intérieur de l'Alaska aux Territoires du Nord-Ouest. L'un des plus anciens sites archéologiques d'Amérique du Nord, les grottes de la Bluefish, est situé dans le territoire traditionnel des Vuntut Gwitchin. Selon des découvertes archéologiques, les ancêtres des Gwitchin habitent cette région depuis au moins 15 000 ans. Les Gwitchin comportent de nombreuses sous-divisions. Les gens de Old Crow sont connus comme les Vuntut Gwitchin, tandis que leurs parents proches, qui vivaient dans la région de Blackstone, s'appellent les Tukudh (Dagoo) et les gens de la région de la rivière Peel sont connus sous le nom de Tetlit Gwitchin. Ils ont également des parents proches dans les villages de Fort Yukon et de Arctic, en Alaska, et ont leur rend fréquemment visite.

Les Vuntut Gwitchin suivaient un mode de vie nomade et chassaient le caribou, leur principale source d'alimentation. La harde de caribous de la Porcupine est, encore aujourd'hui, la principale denrée de consommation courante pour les Gwitchin. Par le passé, ils dépendaient aussi énormément de la population de rats musqués qu'ils continuent à chasser sur la plaine Old Crow. Avant de s'installer au village de Old Crow, un lieu traditionnel de chasse et de pêche, les Vuntut Gwitchin vivaient à Fort Yukon, aux maisons Johnson et LaPierre et au village Whitestone, entre autres. En 1867, ils se sont établis à Rampart House, un poste de traite, lors de l'établissement de la frontière entre les États-Unis et le Canada.

La Première nation Vuntut Gwitchin comptait 756 membres inscrits en 2004. Certains membres de la Première nation peuvent vivre et travailler à l'extérieur de la collectivité durant l'année. La Première nation gère la plupart des services à Old Crow et s'efforce activement de protéger le mode de vie traditionnel de ses membres.

De même que trois autres Premières nations, les Vuntut Gwitchin ont signé leurs ententes sur les revendications territoriales et sur l'autonomie gouvernementale en 1993. Ses ententes sont entrées en vigueur en 1995. L'entente conclue par la Première nation Vuntut Gwitchin respecte la structure établie dans l'Accord-cadre définitif mais comporte certaines clauses qui leur sont propres. En particulier, leur accord aide à préserver l'habitat de la harde de caribous de la Porcupine grâce à l'établissement du parc national Vuntut. Ce parc est géré conjointement par la Première nation Vuntut Gwitchin et Parcs Canada. La Vuntut Development Corporation investit dans une gamme d'entreprises commerciales, de la ligne aérienne yukonnaise Air North à une gamme d'entreprises de services locaux.
L'administration du gouvernement de la Première nation occupe de nouveaux bureaux modernes (l'édifice Abel-Chitzé) et les employés bénéficient, entre autres, de l'accès au service Internet haute vitesse. L'établissement récent d'un bureau entièrement équipé de matériel de film et de montage vidéo a permis à la Première nation de produire des vidéos et de former des gens dans le domaine de la production. Deux vidéos ont été produites et présentées sur les ondes du Réseau de télévision des peuples autochtones. Jusqu'à maintenant, la Première nation a participé à trois festivals de films et elle prévoit participer à d'autres festivals pour promouvoir les vidéos.
 

 
http://www.yukoncommunities.yk.ca/fr/communities/oldcrow/

Si vous regardez la carte du Yukon  Canada, vous verez qu'Old Crow est  la seule communauté étant située dans le territoire nordique du Yukon. Situé sur les bords  du fleuve Porcupine, Old Crow est isolée de  tout. 

les communautés, et est accessible seulement en l'avion; ou si vous aimez  l’ aventure, Old Crow   est également accessible en  canoë par le  fleuve Porcupine  et  le fleuve  Eagle   outre  la route du nord de Dempster. On dit que c’est une aventure ahurissante.
Comme beaucoup d'autres endroits au Canada,  le nom d’Old Crow dérive  d'un chef indien, "Deetru` K`avihdik", qui signifie : "La corneille qui peut  marcher". Après sa mort en 1870, son  nom a été donné au  fleuve,  montagne et à cet endroit en son honneur, comme étant la communauté d’Old Crow.

Nous nous appelons les'" Vuntut Gwitchin"  signifiant « les gens des lacs ". Nous sommes seulement un groupe de la nation des Gwich'in,  à travers le nord en Alaska, aux Etats-Unis et sur  les territoires du nord-ouest du Canada. Le nom "Vuntut Gwitchin" dérive de notre saison annuelle de piégeage des rats musqués, où nous  nous déplaçons de 27 milles approximativement au   nord d’Old Crow, du mois d'avril à juin.  Le territoire de Old Crow est couvet par des petits et grands lacs, ce qui donne notre nom. Chaque famille dans Old Crow à son propre secteur de piégeage, pour  chaque famille c’est "leur" ou "mon pays". C’est un territoire qui a été transmis de  génération en génération.

La première langue des Vuntut Gwitchin est le  "Gwich'in", vous en serez  un peu plus dans notre Language .  (sera traduit plus loin)

Les  ressources principales des Vuntut Gwitchin sont la  chasse, et  la pêche. Le caribou, le porc-épic  fourni notre source principale de viande et de peau pour les bottes, mocassins, mitts, équipements traditionnels, et d'autres choses décoratives, pour des générations. Tout le  caribou est employé par nous.

Pour finir, la population d’Old Crow est d’approximativement trois cents personnes. Nous vivons dans des maisons de rondins,  vous les  verrez par les photos que nous fournissons dans notre page Web. Nous avons un magasin qui fournit notre épicerie et ce dont nous s avons besoin, un détachement le la Police Monté Canadienne (ils sont au nombre de 3), une station de soins,  un Bed n' Breakfast, le premier bureau des nations, une arène de patinage, un centre de la jeunesse, et un centre social, où nous tenons nos potlatches, danses et divertissements pour la communauté.
 

Écoutez Gwitchin d'Alaska Fiddler, par Stevens  un exemple de la musique jouée pour nos danses. Exige r MP3.

Listen to Alaskan Gwitchin Fiddler, Bill Stevens 

Appréciez le reste de nos pages Web et peut-être nous vous verrons.

Massi Cho" and "Gwiinzii Edik'anaantii"
Traduction

Nous vous remercions et prenez bien soin de vous “

 

Traduit de l’anglais
Voir leur site pour les photos et de nombreux renseignements
http://www.oldcrow.ca/

LA LANGUE

La langue  Gwich'in Athapaskan est  également connu des Loucheux, Kutchin et Tukudh. Elle est employée dans le Yukon du  nord, l'Alaska du nord-est et par les gens du nord-est de N.W.T. la communauté de Gwich'in de Old Crow s'appellent le Van Tat-Gwich'in – les personnes qui vivent parmi les lacs (IE, Crow Flats(mocassins))"(la langue se refere aux Kutchin, ou aux Tukudh.) Les collonie sont : fort Yukon, Chalkyitsik, Birch-Creek, Venetie et Arctic Village. D'autres utilisateur de la langue vivent dans  les territoires du nord ouest  : Aklavik, Inuvik, Arctic Red River et Fort McPherson.

. On  enseigne la langue  Gwich'in dans l'école e de Zzeh Gittlit à Old Crow depuis le début des années 70. Les classes de Gwich'in sont fréquentées par pratiquement tous les étudiants pendant l'année.

Le premier système d'écriture pour la langue  Gwich'in ou d Tukudh a été créé par Archdeacon, Robert McDonald (1829-1913), une église de missionnaire de l'Angleterre qui a commencé à fonctionner pour le peuple  Gwich'in en 1860. Avec l'aide du peuple  Gwich'in, McDonald a traduit la bible entière, le livre de la prière commune, et un livre des hymnes de Takudh. Ces livres  sont toujours employés aujourd'hui par les personnes entre deux âges et plus âgées qui ont appris à lire et écrire l'alphabet de McDonald. La majeure partie des personnes plus jeunes ont plus de difficultés  parce que les symboles employés par McDonald étaient contradictoires.

Aujourd'hui les jeunes peuvent compter sur un système moderne d'écriture qui  est plus exact et uniforme  qui a été développé par Richard Mueller, un linguiste et traducteur de la bible. L'alphabet de Mueller pour  les Loucheux d'Alaska a été adapté par le centre de langue maternelle du Yukon depuis les mi années 70 pour utiliser en ecriture les dialectes canadiens de la langue.

Exemples
Cliquez sur des liens ci-dessous pour entendre des dossiers de langue de Gwitchin d'échantillon. Exige le joueur MP3.
Comment allez vous ?.................
Neenjit dàgòonch'uu?
Je vais très bien..................................Sheenjit gwiinzii.

Que dites vous ?.................................Nanh yu'?

Moi aussi, très bien....... Shint'eh sheenjit gwiinzii. .
 comment va t- il/elle  ?...............
Veenjit dàgòonch'uu?.?
Il/elle va très bien.........................
Veenjit gwiinzii. .
Je vis à Old Crew                          
Old Crow gwihch'ii.

Qui est ce ?............................. Jii jùu t'iinch'uu?

C’est ma mére.............Jii shihanh t'iinch'uu.
 C’est mon pére...................Jii shiti' t'iinch'uu. .
C’est ma grand-mere....
Jii shitsuu t'iinch'uu.
C’est mon grand pére........ Jii shitsii t'iinch'uu.  

pour completer

 

Set 1 (55KB)............ Set 2 (57KB) 

 

traduit de l'anglais  : http://www.oldcrow.ca/language.htm

 

 en anglais : http://ca.epodunk.com/profiles/yukon-territory/old-crow/2003211.html

 

en français : http://fr.wikipedia.org/wiki/Old_Crow