Apppel aux dons

Bonjour à vous tous
comme je vous en avait parlé , Baton de Parole c'est joint à François Gerardin pour aider la communauté de Kitcisakik. A ce jour nous sommes en possession de tous les élèments et nous faisons appel à vous afin de les aider. Vous trouver ci joint tous les details  de cette opération.
Diffuser ce document le plus largement.
Je vous remercie par avance de votre soutien
Cordialement
May
 
S.O.S. Communauté Amérindienne de    Kitcisakik   (Québec)
        
 
 
À diffuser largement)
 
Kitcisakik est une petite communauté anicinape logée au cœur de la réserve faunique de La Vérendrye, à 470 km au nord de Montréal, en Abitibi-Témiscamingue. La communauté de Kitcisakik est l'une des bandes autochtones les plus pauvres de l’est du Canada. Elle ne dispose d'aucune infrastructure permanente et les 100 maisons qui y sont construites sont dépourvues de fondation. Les maisons n'ont pas d'eau courante, pas d'électricité et pas de téléphone. Les habitants doivent utiliser le bloc sanitaire communautaire où l’on retrouve six toilettes, six douches et une petite buanderie. C’est par le fait même le principal lieu où l’on peut s’approvisionner en eau potable. Une maison sur dix possède un réfrigérateur et les habitants doivent cuisiner sur des réchauds de camping et s'éclairer avec des lampes fonctionnant au kérosène, à moins qu’ils ne possèdent une génératrice portative.
 
La communauté n’a pas le statut de réserve au sens de la Loi sur les Indiens. Les gens de Kitcisakik sont plutôt vus comme des « squatters » sur leur propre territoire, créant ainsi un contexte peu favorable à leur développement. Toutefois, depuis 2003, un plan d’aménagement pour un futur village a été élaboré, il s’agit du projet Wanaki, terme Anicinape signifiant : « Paix ». Le plan demeure en 2008 un projet, rien n’est encore concrétisé avec le Ministère des affaires indiennes et du Nord Canada.
 
Malgré des conditions de vie rudimentaires, la fierté de la population est palpable et l’accueil qu’elle réserve aux gens de l’extérieur en fait bonne foi. Les Anicinapek tiennent à rester debout et continus de croire à un changement positif au sein de leur communauté. Un projet d’école de musique est un exemple significatif d’apport bénéfique pour toute une communauté, et François Gerardin peut en témoigner personnellement.
 
La communauté se constitue de 482 personnes. En tout, 75% de la population à moins de trente ans et les aînés sont de l’ordre des 7%.
 
Depuis 2005, une école primaire fut aménagée dans le village, ce qui est totalement nouveau puisque jamais une école n’avait pris forme dans la communauté. Cette étape marquante pour la communauté est porteuse de beaucoup d’espoir. Pour l’année scolaire en cours, sur un total de 113 jeunes âgés de 5 à 17 ans, 23 enfants, de la maternelle à la 2e année, sont scolarisés à l’école Mikizicec de Kitcisakik. 85 autres jeunes d’âge primaire et secondaire sont scolarisés à Val d’Or et vivent en foyer scolaire et en ressource de type familiale (famille d’accueil), 4 sont dans un centre de réadaptation et 3 à la formation pour adultes. 7 adolescents ne fréquentaient pas d’établissement scolaire au moment du recensement. Les jeunes de Kitcisakik ont besoins de sources de motivations afin d’être plus assidus sur les bancs d’école, et la musique en est une avérée.

C’est pourquoi Bâton de Parole avec l’aide de Fred Delforge et son association              
Avons décidé de les aider à réaliser leur projet mis en place par François Gérardin soit établir une école de musique spécialisée (musique, conte et danse traditionnelle Anicinape avec soutient psychologique) dès juillet 2008 pour les jeunes pour par la suite aider à la réalisation du nouveau village. Notons ici le partenariat avec l’organisme Jeunes musiciens du monde (www.jeunesmusiciensdumondeorg) dans l’établissement de l’école.  Nous avons besoin de l’aide de tous pour que leur projet se réalise. Si vous décidez vous joindre à nous vous pouvez envoyer vos dons :
 
POUR L’EUROPE à :
Vous pouvez acheminer les dons (avec mention "pour Kitcisakik" sur le chèque) à notre adresse
 
Association l'appel de la nature,
Résidence centifolia, 680 chemin de la rouguière, 06480 la colle sur loup

POUR LE CANADA  à :
Vous pouvez acheminer les dons (avec mention "pour Kitcisakik" sur le chèque) à notre adresse :
 
Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL)
211, rue Jarry Est
Montréal (Québec)  H2P 1T6
 

Pour tous renseignements vous pouvez joindre
 
• François Gerardin (au Québec)
Tél : Conseil des Anicinapek de Kitcisakik
tel : 819.825.1466
fax : 819.825.5638
Courriel
: francois.gerardin@kitcisakik.ca;
 
• May Rimbert pour Bâton de Parole  (France)
Tel : 06 77 48 54 39
Courriel
: mayrimbert@hotmail.com
Adresse du site : http://groups.msn.com/LeBatondeParole
 
• Fred Delgorge  (France)
Tel : 06 19 43 29 74
Courriel
: fredaster06@msn.com;
Site de l’association :

François Gerardin est à votre entière disposition pour répondre à vos interrogations concernant ce projet et la communauté de Kitcisakik. De plus, nous vous invitons fortement à lire le rapport complet sur la communauté de Kitcisakik sur « Bâton de Parole.

 S.O.S communauté de Kitsisakik  

Ainsi que dans les messages (Général)


Nous restons à votre disposition pour tous renseignements

Cordialement

May, François et Fred