Entente pour la gestion du complexe Nadagam

Réserve faunique La Vérendrye

lundi 17 mai 2010

Le ministre Pierre Corbeil (archives)

Le Conseil des Anicinapek de Kitcisakik va accroître sa participation financière sur le site Nadagam dans la Réserve faunique La Vérendrye. L'annonce a été faite en présence du ministre des Affaires autochtones, Pierre Corbeil.

La communauté algonquine et la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) y louent six chalets depuis une dizaine d'années. Ils sont situés sur les rives du réservoir Dozois.

Le Conseil de bande de Kitcisakik retirait 18,6 % des profits de la location selon la première entente qui le liait à la SEPAQ.

Une aide de 300 000 dollars, provenant du Fonds de développement pour les autochtones, permet à la communauté d'augmenter sa participation dans le projet. Elle détient maintenant 49,9 % des profits de l'entreprise.

Le ministre des Affaires autochtones, Pierre Corbeil, mentionne que l'aide financière permet d'appuyer la communauté de Kitcisakik dans son développement socioéconomique.

Les décisions seront prises en partenariat avec la SEPAQ. Le président-directeur général, Alain Cloutier, soutient que la société doit demeurer majoritaire. « Les décisions vont se prendre en échange mutuel. On est persuadé qu'on est capable de s'entendre sur les différentes façons de gérer et sur les projets à venir », indique M. Cloutier.

L'entente permettra à la communauté algonquine de Kitcisakik de percevoir des profits de près de 50 000 dollars par année. Les bénéfices générés depuis l'ouverture du site, en 1999, totalisent 600 000 dollars.

http://www.radio-canada.ca/regions/abitibi/2010/05/17/003-Kitcisakik_sepaq.shtml