Kitcisakik :Changements longs à venir

 

Le Parti québécois accuse le ministre des Affaires autochtones, Pierre Corbeil, de défendre le gouvernement fédéral plutôt que les Algonquins dans le dossier du village de Kitcisakik. En campagne électorale, Pierre Corbeil s'était engagé à faire de ce dossier une priorité.

« Ça serait le temps qu'on botte le derrière au fédéral là-dedans et je m'attends à ce que le ministre Corbeil se lève debout et d'une voix très ferme dise: Ça a assez duré. Alors, vous allez acquiescer à ce que ces gens-là puissent s'installer dans un endroit qui a de l'allure et vous allez le faire le plus rapidement possible », commente le porte-parole de l'opposition officielle en matière de relation avec les Premières Nations, le député de Vachon, Camil Bouchard.

Selon M. Bouchard, Pierre Corbeil refuse de fixer un échéancier pour l'électrification du site actuel, situé dans la réserve faunique de La Vérendrye. Le ministre affirme de son côté qu'il faut d'abord s'entendre sur le choix d'un nouvel emplacement.

Le fédéral remet en ce moment en cause le choix du nouveau terrain, situé sur les rives du lac Barker, et étudie deux autres sites. Selon Pierre Corbeil, l'évaluation des deux nouveaux sites devrait être complétée d'ici le début du mois de juin.

« Maintenant, si on s'entend très très rapidement sur la localisation d'un site où tout le monde est d'accord, je pense qu'on pourra faire des améliorations temporaires sur le site actuel et se mettre tout de suite à l'oeuvre pour réaliser un projet d'avenir pour les Algonquins de Kitcisakik », affirme le ministre Corbeil.

Les Algonquins de Kitcisakik caressent le projet d'un nouveau village depuis près de cinq ans. Actuellement, ils vivent dans des maisons mal isolées, sans eau courante ni électricité.

http://www.radio-canada.ca/regions/abitibi/2009/05/07/004-kitcisakik-site_n.shtml