Kitcisakik Un nouveau chef

jeudi 24 décembre 2009

 

Les Algonquins de Kitcisakik ont élu une nouvelle chef à la tête de la communauté. Adrienne Anichinapeo succède à son conjoint Edmond Brazeau. Elle assume ses nouvelles fonctions depuis lundi.

Des défis plein les bras

Adrienne Anishinapeo veut continuer le combat pour améliorer les conditions de vie des résidents de Kitcisakik. Elle dit vouloir se battre pour la construction du nouveau village et pour le développement économique de sa communauté.

« Amener de l'espoir dans la communauté. Je ne dis pas que c'était désespérant avant. Ce n'est pas ce que je dis. De se prendre en main et de travailler ensemble. Moi c'est ça que je prône. C'est que les gens puissent être capables de travailler ensemble pour nos enfants, nos familles. Il y a beaucoup de défis à relever », dit-elle

Mme Anishinapeo affirme que sa priorité demeure le bien-être de ses membres. La population de Kitcisakik est jeune et Adrienne Anishinapeo dit vouloir travailler pour l'avenir de sa communauté.

« Moi je crois qu'on peut tendre la main aux messieurs. Parce que la reconstruction sociale ne se fait pas juste par les femmes. Les hommes aussi peuvent s'impliquer », affirme-t-elle.

La continuité

Quant à Edmond Brazeau, l'ancien chef de la communauté algonquine, il est heureux que sa conjointe continue son travail.

« Moi je suis très satisfait et en même temps je suis épuisé. Ça a demandé beaucoup. On n'a pas arrêté de dénoncer nos conditions », commente-t-il.

http://www.radio-canada.ca/regions/abitibi/2009/12/24/001-kitcisakik-chef.shtml