Pauvreté Kitcisakik obtient de l'aide

mercredi 7 octobre 2009

 

Photo: Les Rendez-vous du cinéma québécois

Image du film Le peuple invisible

Une organisation humanitaire, les Architectes de l'urgence Canada, et la Fondation Frontière ont décidé de venir en aide aux Algonquins de la communauté de Kitcisakik. Des résidences de ce village situé dans la partie nord de la réserve faunique de La Vérendrye seront donc rénovées.

C'est après avoir visionné le documentaire de Richard Desjardins et de Robert Monderie, Le peuple invisible, que l'organisation Architectes de l'urgence Canada a décidé d'aider cette communauté. Ce film dénonce les conditions difficiles dans lesquelles vivent les résidents de ce village.

Les familles de Kitcisakik n'ont pas accès à l'eau potable ni à l'électricité et vivent entassées dans de petites résidences.

La section canadienne des Architectes de l'urgence, en collaboration avec la Fondation Frontière, a commencé la rénovation de maisons en plus d'offrir de la formation dans le domaine de la construction aux membres de Kitcisakik.

Un des résidents de Kitcisakik, Jimmy Papatie, affirme que cette aide est très appréciée. Il ajoute qu'il espère que d'autres organisations humanitaires se sentiront concernées.

Par ailleurs, les Architectes de l'urgence Canada et la Fondation Frontière souhaitent élargir leur mission au sein de la communauté au cours des prochains mois.

Les deux organisations veulent tenter de trouver des solutions au manque d'accès de la communauté à l'eau potable et à l'électricité.

http://www.radio-canada.ca/regions/abitibi/2009/10/07/002-aide_Kitcisakik_pauvrete.shtml