Brian Jungen artiste

Brian Jungen, né le 29 avril 1970 à Fort St. John (Colombie-Britannique), est un artiste domicilé à Vancouver. Il est membre de la tribu amérindienne Dunne-za.

Il avait créé un squelette de baleine, à l'échelle un, avec des chaises de parterre en plastique.

Une exposition de chaussures de sport découpées en s'inspirant de l'art amérindien a eu lieu à la galerie d'art municipale en 2006.

Diplômé de l'Institut Emily Carr en Art & Design de Vancouver en 1992. Il est le premier récipiendaire du prix artistique Sobey, le plus important prix canadien décerné tous les deux ans à un artiste de moins de 40 ans.

Brian Jungen est de ces artistes qui ont rapidement conquis la scène internationale, tant du point de vue d'une attention particulière de la critique que du point de vue de participations à d'importantes manifestations artistiques à l'étranger. Il a été en 2002 le premier récipiendaire du Sobey Art Award, une important prix décerné à un jeune artiste canadien qui se distingue par la qualité de son travail et son rayonnement.

 

voir ses oeuvres :

http://www.ici-orbits.fr/2009/04/01/brian-jungen-lhomme-qui-a-trouve-chaussure-a-son-pied/

http://images.google.fr/images?source=ig&hl=fr&rlz=1R2RNTN_frFR334&q=Brian+Jungen&lr=&oq=&um=1&ie=UTF-8&ei=KuxyS7akN4yTjAfi04TECw&sa=X&oi=image_result_group&ct=title&resnum=1&ved=0CBkQsAQwAA

 

L’un des leaders de la nouvelle génération, Brian Jungen, s’est fait connaître dans le monde grâce à ses masques traditionnels autochtones fabriqués à l’aide de morceaux de chaussures de sport Nike. “Tout est là : la culture locale du sport, les racines ancestrales et le désir de consommation, peut-être le seul lien qui unisse toutes les communautés de la région”, dit Marina Roy.

article sur Vancouver

Une ville bien dans ses baskets

http://www.courrierinternational.com/article/2010/02/11/une-ville-bien-dans-ses-baskets