Robert Seven-Crows

Le Métis/Mi’kmag Robert Seven-Crows est auteur/compositeur/interprète et A’tukwiwenu, conteur traditionnel. Sa musique est un « métissage » de ses racines amérindiennes de R&B et de folk. Il nomme son style « Swamp Folk ». Dans plusieurs de ses pièces, le tambour traditionnel et la crécelle en corne côtoient le Hammond B3 ou le Fender Telecaster. Sa discographie comprend  : l’album Chants Traditionnels, Production Kwé Kwé, 2005, et l’album Native Soul, Production Kwé Kwé, 2007.

 

Robert seven crows

Robert Seven-Crows est né à Lachine au Québec, lieu des grands départs des voyageurs. Son enfance est partagée entre la Gaspésie et Lachine. Très jeune, il chante dans la chorale des Frères Maristes, une expérience qui l'a marqué. «Entouré de trente voix, j'ai senti vibrer la puissance de l'harmonie».

Au secondaire, avec les Jésuites, Robert s'investit dans le théâtre musical en tant que chanteur, comédien et musicien. Il fait ses premiers pas sur scène avec des " bands ".

Au collège Loyola de Montréal, il étudie l'harmonie et la composition avec le professeur Thomas Legrady et est reçu comme élève privé de Frank Mella, ancien arrangeur de Stan Kenton.

À dix-sept ans, Robert devient l'un des directeurs musicaux du groupe "A package of care", une chorale de soixante voix accompagnée de douze musiciens. Il écrit les arrangements pour cuivres et voix. Avec ce groupe, il enregistre un disque 33 tours vinyle, sur lequel figurera sa première composition " Alone ".

C'est avec Harrison Tabb and the Body of Soul qu'il découvre l'univers du Rythm and Blues de Motown. Dans ce groupe de quatorze musiciens, il joue de la basse électrique et du trombone. Il participe également en tant que chanteur à plusieurs jingles et annonces pour la radio.

En 1995, il enregistre un CD avec le trio "Coyote sings" et tourne avec Audrey et Chip MacKenzie. Il anime également Solstice 2003, un grand événement de musiques et de contes amérindiens diffusé à la télévision APTN et Radio-Canada. En 2003, dans le cadre du Festival Présence Autochtone présenté à la Place des Arts de Montréal, il est invité par l'Orchestre Symphonique Métropolitain et interprète des chants traditionnels au tambour. En 2004, il participe comme artiste et animateur au Lion d'Or pour le spectacle de clôture du onzième Festival International de la Littérature.

En 2005, il enregistre un album de chants traditionnels avec la précieuse collaboration de Erik West-Millette et de Stacy Le Gallee.

En 2007, il enregistre son premier album solo, "Native soul", qu'il co-réalise avec Erik West-Millette. Encore une fois, Stacy Le Gallee assure l'enregistrement, le mixage et le mastering.

En décembre 2007, il est porte-parole de l'événement Joyeux Décembre à Montréal.

Depuis 2006, il participe et tourne en tant que conteur et chanteur aux chorégraphies de danse contemporaine amérindienne «Manitowapan» et «Mon père m'a raconté» de Gaétan Gingras.

Il œuvre auprès des hommes amérindiens du milieu carcéral, à titre de personne ressource traditionnelle. Depuis plusieurs années, la "Kumik Elders Lodge" du Ministère des Affaires Indiennes et du Nord du Canada, fait appel à sa présence à titre d'Aîné. Avec sa compagne, Joan Pawnee, il œuvre auprès des jeunes en réinsertion sociale pour le Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative de France.

Conteur, musicien, auteur, compositeur et interprète, Robert Seven-Crows participe depuis de nombreuses années à différents festivals de contes et de musique au Québec, au Canada, en Europe, au Liban, en Angleterre, aux États-Unis et à l'île de la Réunion.

  aller sur son site et écouter sa musique

http://www.robertsevencrows.com/index.htm

Date de dernière mise à jour : 31/12/2014