Roman Nose

 

 220px henry roman nose

 

Roman Nose 1830-1868



Chef Cheyenne    


 

Roman Nose, chef Cheyenne à la carrure athlétique fut un contemporain de Dull Knife. Il savait entraîner grand nombre de jeunes guerriers avec lui et on dit de lui qu'il en avait sacrifier au combat plus que n'importe quel chef. Alors que ce dernier combattait des indiens, Roman Nose fit ses armes contre les blancs. Il fut d'ailleurs celui qui attaqua le plus les colons entre 1860 et 1868, et notamment les mormons.
Né en 1830, il devint très vite un guerrier et un leader de guerre. Il combattit à la bataille de Platte Bridge en 1865, ainsi que dans la guerre contre l'itinéraire Bozeman. En 1867, il participa à des raids et aux pourparlers qui précédèrent le Conseil de la Médecine Lodge. Il refusa de signer le traité rédigé par le Conseil.
Ses attaques étaient surtout concentrées sur tout ce qui empruntait la piste de l'Oregon entre 1860 et 1868 : chariots et militaires.

Il avait un caractère fier et montait un cheval racé, de conformation assez fine contrairement aux autres chevaux indiens. Il portait aussi des habits richement décorés.

En 1868, des indiens pénétrèrent dans un camp de colons blancs, et tentèrent de voler les chevaux. Roman Nose ne les accompagnait pas du fait de sa trop grande célébrité, qui le démasquait immédiatement où qu'il aille. Lors d'une attaque en 1868 contre un corps de troupe dirigé par le général Forsythe, ce dernier parvint à isoler les Indiens sur un îlot de la rivière Latte. Roman Nose déclara alors à ses braves que le premier à arriver sur cet îlot pourrait porter une coiffe de guerre. Mais les soldats se défendirent avec tant d'ardeur qu'aucun indien n'y parvint. Pour les motiver encore plus, Roman Nose chargea à son tour vers l'îlot. Les soldats rapportèrent plus tard que ce moment avait été terrifiant et ceux-ci crurent leur dernière heure arrivée jusqu'à ce qu'un tir n'atteigne mortellement le chef Cheyenne, sur les bords de la rivière Arickaree. Par vengeance, ses guerriers continuèrent à attaquer mais les autres chefs cheyennes présents finirent par les convaincre de se retirer. Les Cheyennes appelèrent cette bataille "Le jour où Roman Nose trouva la mort", alors que les militaires la nommèrent "l'attaque de l'île Beecher", du nom d'un militaire tué alors.

Il fut un brillant chef de guerre, fier et brave.

 

Des histoires curieuses ont été racontées sur son compte :

Un ami intime Sioux qui courtisait une jeune fille Cheyenne, mais sans succès, car pour un sioux courtiser une Cheyenne n’était pas courant. Cette jeune fille était très jolie et cela l’affectait. Roman Nose lui dit de le laisser faire qu’il allait s’en occuper. Il arrangea un rendez vous la nuit suivante. IL expliqua à son ami quoi faire. Le sioux suivi ses instructions et emmena la jeune fille, ils passèrent leur lune de miel chez les sioux. On dit qu’elle ne l’a jamais admis mais qu’ils vieillirent heureux ensemble. Ce ne fut peut être pas une erreur !!!!

Une autre histoire. Alors qu’il allait chasser  le bison avec son beau frère, celui ci ayant choisi son animal, il s’apprêtait à tiré, mais tira   si fort  sur le tendon qu’il se cassa. Roman Nose pendant ce temps avait tué son propre animal et courrait à coté quand le malheur arriva.  Les deux chevaux allaient à  pleine vitesse et la flèche monta  par saccades  en l’air.  Chose incroyable Roman Nose l’attrapa et  tua la bête pour lui.

 

Il a été dit aussi qu’On croyait que Roman Nose, le célèbre guerrier de la Société du Chien ne s'était pas marié à cause d'une interdiction faite par un médecine man. Le tabou exigeait que Roman Nose ne s'accouple pas avec une femme. Cela ne ferait pas que mettre en colère les Esprits de l'eau qui était très proches  de Roman Nose, mais affaiblirait sinon détruirait totalement sa vaillance guerrière. Plus tard, toutefois, le métis Cheyenne, George Bent attesta que Roman Nose avait eu au moins une femme et un enfant.


Roman Nose est né aux environ de 1830. Un guerrier Cheyenne,  lui a à l'origine donnée le nom  de Woquini. Lorsqu’il était  un jeune homme, un sorcier, White Bull, lui  a fait un chapeau de guerre spécial avec des plumes d'aigle. White Bull lui a dit que le chapeau le protégerait des flèches de ses ennemis et des balles à condition qu'il obéisse à des tabou  strictes et certains rituels. Il ne devait pas toucher de métal en mangeant sinon il serait tué dans la bataille suivante.
Roman Nose est resté en paix avec les colons blancs et les soldats jusqu’au massacre de Sand Creek. Il est devenu une des figures les plus importante dans les attaques de vengeance qui ont eu lieu à cette époque.

la défaite de Roman Nose par le Colonel Forsyth peint par Rufus Zagbaum en 1901

http://www.loc.gov/rr/print/list/picamer/paWestern.html

 

Roman Nose était à la Bataille de Platte River (juillet 1865) et  à l'attaque de  l'Expédition Powder River (septembre 1865). Il s’est opposé à la construction des chemins de fer du Pacifique à travers le pays des buffles. Il a effectué des raids sur les hommes qui travaillaient sur la ligne. En septembre 1868, Roman Nose a par mégarde mangé en touchant du métal et comme  White Bull l’avait prédit Roman Nose fut tué pendant la bataille suivante à Beecher Island

 

Quelques paroles rapportées à Roman Nose


Nous ne voulons pas des chariots de feu qui font du bruit (trains à vapeur) sur les terrains de chasse aux bisons. Si les Visages Pâles s'avancent encore sur nos terres, les scalps de vos frères seront dans les wigwams des Cheyenne. J'ai dit !"
Roman Nose, chef-guerrier des Cheyennes, s'adressant au général Palmer en 1866 dans le Kansas


« Regardez mes frères, le printemps est venu, la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour. Chaque graine est éveillée, et de même, tout animal est en vie. C’est à ce pouvoir mystérieux que nous devons nous aussi notre existence. C’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même nos voisins animaux, autant de droit qu’à nous d’habiter cette terre. Cependant écoutez-moi mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race, petite et faible quand nos pères l’ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui, elle est devenue tyrannique. Fort étrangement, ils ont dans l’esprit la volonté de cultiver le sol, et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à toute, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins. Ils défigurent la terre avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme le torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. »
Tatanka Yotanka, ou Sitting Bull

 Apparemment pendant un certaine pèriode un nombre d'Indiens de plaines de 1875 à 1878 ont été emprisonnés au fort Marion,  Floride . Un membre de ce groupe était le chef Henry Roman Nose. . La raison de cet emprisonnement est inconnue. Le  résultat de cet emprisonnement fut la prise d'une série de photographies dont une ( à gauche) est dit inclure Roman Nose.

 

 

 

 

Sources :
http://surledosdelatortue.free.fr/10ESSAI.htm
 http://www.indigenouspeople.net/romannos.htm
http://www.spartacus.schoolnet.co.uk/WWroman.htm
http://perso.wanadoo.fr/metasystems/MessageIndiens.html

http://www.lesogres.org/article.php3?id_article=327&var_recherche=indiens

http://library.ucok.edu/archives/images/thmb-160pxW/thmb-M0273-RomanNoseCheyCh-1910.jpg
http://www.medarus.org/NM/NMPersonnages/NM_10_03_Biog_Natives/nm_10_03_roman%20nose.htm

  

 

Date de dernière mise à jour : 31/12/2014