Tom Longboat (1887-1949)

Né dans la réserve des Six-Nations, Thomas Longboat, dont le nom autochtone était Kakwe.ik (Tout), était un membre du clan du Loup de la nation o-nun'-dä-ga-o-no' (onondaga). Il a été champion de course de fond et a remporté le marathon de Boston en 1907.

Tom Longboat, 1907, photo de Charles Aylett
Gracieuseté : Bibliothèque et Archives Canada, C-014095

 

Soldats autochtones - Terres étrangers

Thomas Charles Longboat, le coureur


Tom Longboat continua de courir après s'être enrôlé dans le Corps expéditionnaire canadien. Le célébre coureur de fond des Six-Nations devint estafette du 107e bataillon. En outre, il participa aux épreuves sportives de l'armée et remporta la course de huit milles qui se déroula dans le cadre de la fête du Dominion en 1918. (Temple de la renommée des sports du Canada / AN / PA-49901)

Longboat fut blessé à deux reprises et il fut déclaré mort par erreur à une occasion. Il survécut à la guerre. On le voit ici achetant un journal à un camelot français en 1917. (MDN / AN / PA-1479)

Thomas Charles Longboat n'a pas reçu de décoration pour bravoure. Il n'a pas été tué au cours des combats en accomplissant une prouesse audacieuse et exceptionnelle. Il est plutôt un exemple de cette abnégation dont firent preuve les Canadiens face au chaos qui se répandait à travers l'Europe.

Longboat était un Onondaga de la réserve Grand River des Six-Nations. Il avait une excellente raison de ne pas s'enrôler : il était champion mondial de course de fond. En 1907, il remporta le marathon de Boston (une distance d'environ 40 kilomètres) en un temps record. Son concurrent le plus proche se trouvait à quatre cinquièmes de kilomètre derrière lui.47 Sa célébrité devint encore plus importante en 1909 lorsqu'il remporta le championnat mondial de marathon professionnel au Madison Square Garden à New York.

Ses exploits de coureur lui avaient permis de gagner des milliers de dollars quand, en février 1916, à l'âge de 29 ans, il abandonna sa carrière d'athlète pour s'enrôler. Bien que les récompenses fussent dès lors d'un autre ordre, il continua de faire de la course. Longboat était estafette du 107e Bataillon de pionniers en France et livrait des messages et des ordres entre les unités. Il se tenait aussi en forme en participant à des compétitions de course entre les bataillons, lesquelles il gagna à maintes reprises. Lors des compétitions du Corps expéditionnaire canadien, qui eurent lieu dans le cadre de la fête du Dominion en 1918, Longboat remporta la course de huit milles [13 kilomètres].48

Le fameux coureur fut blessé à deux reprises au cours de son service. À une occasion, il fut déclaré mort, mais il survécut à la guerre et revint au Canada sain et sauf en 1919. Tom Longboat mourut en 1949 à l'âge de 62 ans. Il fait partie du Temple de la renommée des sports du Canada et du Temple de la renommée des Indiens.

http://www.vac-acc.gc.ca/souvenir/sub.cfm?source=histoire/varia/soldatsautochtones/longboat

Prix Tom Longboat

Tom Longboat a été l'athlète le plus célèbre et le plus accompli de l'histoire du Canada. Membre de la nation Onondaga située sur le territoire des Six Nations de la rivière Grand, Tom Longboat était l'un des coureurs de fond les plus doués de son temps. Lors de sa troisième compétition de course, il a battu le record mondial pour le marathon par plus de cinq minutes et demie. Durant les années précédant la Première Guerre mondiale, Tom Longboat a remporté la plupart des courses de fond en Amérique du Nord et en Europe, y compris le marathon de Boston et le marathon Powderhall à Édimboug en Écosse. À une époque où les marathons en stade attiraient des foules nombreuses, il était le champion professionnel mondial. Au cours de sa carrière, il a détenu chacun des records canadiens, de la course de un mille jusqu'au marathon.
 
Tout au long de sa vie, Tom Longboat a parlé avec beaucoup de fierté de son appartenance à une Première Nation. Il ne s'est jamais effacé, même en période de grande controverse. C'était lui qu'on venait voir partout où il courait. Il attirait des grandes foules et une longue suite de supporters. Le magazine Maclean's en 1999 a choisi comme la personnalité canadienne du monde sportif au XXe siècle.
 
Créé en 1951, le Prix Tom-Longboat est un symbole national de fierté pour tous les peuples autochtones du Canada.
 
- Contribué par Dr. Bruce Kidd, participant aux jeux Olympiques et biographe de Tom Longboat
 
Le prix
 
Le Cercle sportif autochtone (CSA) reconnaît tous les ans les réalisations d'athlètes autochtones doués. Chaque année, le CSA choisit les meilleurs athlètes autochtones masculins et féminins de chaque province et territoire pour recevoir le Prix Tom-Longboat dans leur région. La candidature des lauréats régionaux est ensuite soumise pour le prestigieux prix national, qui est décerné à l'athlète autochtone féminin et l'athlète autochtone masculin le plus exceptionnel au Canada.
 
Avantages conférés par le prix national
 
Les lauréats nationaux reçoivent :
 
1. un voyage tous frais compris pour recevoir le prix;
2. le médaillon commémoratif du Prix Tom-Longboat;
3. une bague sur mesure du Prix Tom-Longboa;
4. une bourse en espèces de 500 $;
5. une inscription sur le trophée du Prix Tom-Longboat Trophy;
    qui est exposé au Temple de la renommée du Canada.
 
Qui est admissible?
 
Le CSA invite tous les échelons du monde sportif à soumettre des candidatures. Pour être admissible, un candidat doit satisfaire aux critères suivants :
 
  • être de descendance autochtone.
  • avoir le statut d'athlète amateur dans la discipline pour laquelle sa candidature a été posée.
  • être mis en candidature pour ses prouesses athlétiques réalisées durant l'année civile.
  • Il faut que le formulaire de mise en candidature dûment rempli soit soumis avant la date limite (à remettre à l'organisme de sports autochtones provinciaux ou territoriaux ou le Cercle sportif autochtone).
  • Date limite est le 31 janvier 2009
 
Pour connaître la liste des organismes de sports autochtones provinciaux et territoriaux, consultez la section des organisations membres contenue dans le site.
 
Mise en candidature
 
Comment poser la candidature d'un athlète… Il y a trois étapes faciles à franchir.
 
1. Remplir le formulaire de mise en candidature. (Veuillez fournir des renseignements détaillés       sur le candidat et, s'il y a lieu, sur l'auteur de la mise en candidature)
2. Rédiger un texte justifiant la mise en candidature.
(Voir le dépliant pour de plus amples détails.)
3. Envoyer le formulaire de mise en candidature et le texte à l'organisme de sport autochtone de votre province ou territoire.
Un Livre
Sa biographie et photos