Réserve d'Eabametoong

La Première nation d'Eabametoong (parfois appelée Première nation de Fort Hope) est établie à environ 320 kilomètres au nord de Thunder Bay, en Ontario. Elle est accessible par avion à longueur d'année et par une route praticable durant les mois les plus froids de l'hiver. Elle compte quelque 2 173 membres, dont environ 1 225 vivent dans la réserve

Les membres de la réserve  de Fort Hope observent un hydravion arrivant
à l'embarcadère de Lansdowne House au   temps du traité, Juin 1956
John Macfie

Transparency
Reference Code: C 330-14-0-0-95
Archives of Ontario, I0012712

 

Superficie des terres (en kilomètres carrés) 245,58

Eabametoong, également connu sous le nom de Fort Hope, c’est une nation Ojibway dans le district de Kenora , Ontario , Canada . Situé sur la rive du lac Eabamet sur la rivière Albany, la communauté est située à environ 300 kilomètres au nord de Thunder Bay et est accessible seulement par avion ( Fort Hope, Aéroport ) par l'eau, ou par les routes glacées en hiver , qui relient la communauté par les sentiers de l'Ontario des ressources du Nord .

Eabametoong est surveillée par le Service de police-Aski Nishnawbe , un service autochtone.

L'information qui suit est adapté à partir du site web Eabametoong First Nation:

Eabametoong est venu pour être au cours de la traite des fourrures époque où la Hudson's Bay Company a mis en place un poste de traite au bord du lac Eabamet en 1890. Le canoe a été utilisée comme source principale de transport de sorte que le poste devait être près de l'eau. La reserve de Fort Hope a vu le jour en 1905 lorsque le traité a été signé par 500 personnes. La nouvelle communauté d'Eabametoong a commencé en 1982 aprés que le nom officiel de la Première nation Eabametoong fut adopté en 1985.

 

Le chef Moonias attendant la cérémonie de signature du Traité à Fort Hope, le 19 juillet 1905
fonds Duncan Campbell Scott
Photographie noir et blanc
Code de référence : C 275-1-0-6 (S 7528)
Archives publiques de l'Ontario, I0010653

Le non d’ Eabametoong a une signification importante dans la langue Anishinaabe , dont le nom signifie, "l'inversion de la Waterplace.(textuelleemnt l’endroit de l’eau)" Le débit d'eau du lac Eabamet dans la rivière Albany revers de chaque année, résultant de l'eau de ruissellement, tels que l'eau s'écoule dans le lac Eabamet de la rivière Albany pour une courte période de temps. L'attraction principale pour les habitants de Eabametoong avant la traite des fourrures a été la multitude peche de poissons divers, y compris: l'esturgeon, le doré et le corégone, qui habitent encore les eaux aujourd'hui.

Le poste de traite a été abandonnée dans les années 1960, mais plus tard, un nouveau magasin a été construit sur la réserve sur le lac. Il ne reste rien de l'ancien poste de traite, mais il aurait été agréable si elle était. Deux églises ont été construites sur le site de Old Bay, l'Eglise catholique romaine et l'Église d'Angleterre. Les églises sont encore debout et le cimetière est encore en usage aujourd'hui.

Le site dénommé «Old Bay" ou "Old Fort Hope" est de 6 km au sud de la réserve à travers le lac Eabamet.

présentation des drapeaux:

Notre propre drapeau?

L'idée d'avoir notre propre drapeau d'Eabametoong (Fort Hope) a été confirmé dans le début des années 70

En 1974, un concours de logo a été menée parmi les étudiants de la John C. Yesno l'école primaire. Le Conseil de bande dirigée par le chef Cornelius Nate choisi ce logo qui représente un canot entre deux tipis.

A cette époque, ce logo sélectionné été conçu par un étudiant du nom de Peter Nate. Toutefois, les couleurs n'ont pas été choisies avant 1983. Les trois couleurs principales ont émergé lors de l'impact d'étude dirigé par Andy Road Yesno. Au cours de cette étude, la recherche a montré que les gens de Eabametoong ont et continuent de dépendre lourdement de la terre pour survivre.

Notre drapeau sera représenter les gens de Eabametoong, qui font partie de la nation Ojibway de la nation Nishnawbe-Aski.

Les symboles

Les symboles indiquent les méthodes traditionnelles d'abris et de Voyage de notre peuple comme comme ils erraient Nishnawbe-Aski il ya longtemps et continuera à le faire jusqu'à ce jour.

Le tipi est une maison mobile qui a légere à porter d'un endroit à l'autre. Le canot d'écorce a été le principal mode de Voyage sur les nombreuses rivières qui ont formé les routes dans tout le pays. Le tipi a été remplacé par des tentes de toile de toutes formes et tailles. Le canot d'écorce a été remplacée par la toile et canots de bois ou de bateaux en aluminium.

Ces symboles sur le drapeau sont des rappels du mode de vie et de la culture du peuple ojibway.

Les couleurs

Le tipi noir symbolise nos ancêtres qui nous ont précédés (morts) et leur contribution à notre culture. Le tipi rouge représente la vie (sang) du peuple ojibway d’ Eabametoong aujourd'hui. Le canot blanc représente le Grand Esprit, qui nous a guidés, et continuera à nous guider dans notre Voyage dans la vie.

Les trois couleurs principales qui forment le fond de notre drapeau symbolise notre détermination et notre foi pour continuer à survivre à Eabametoong.

Jaune - aussi longtemps que le soleil brillera

Vert - aussi longtemps que l'herbe poussera

Bleu - aussi longtemps que les rivières couleront

Nous sommes des Ojibway Anishinabeg d’ Eabametoong. Nos ancêtres étaient des nomades et fluviaux.

Le symbole de notre drapeau représente les méthodes traditionnelles d'abris et de Voyage de notre peuple comme quand ils erraient sur les grands lacs et les rivières de cette grande nation Nishnawbe-Aski.

Notre culture et patrimoine est réalisée à travers cet indicateur par l'interprétation de ses différentes couleurs.

Le noir représente ceux des gens qui sont allés vers l'avant de cette vie.

Le rouge représente ceux des personnes qui vivent encore aujourd'hui.

Le blanc représente le créateur comme notre ange gardien.

Grâce à la puissance et la miséricorde du grand esprit nous allons continuer à survivre aussi longtemps que le soleil brille (jaune)

aussi longtemps que l'herbe pousse (vert)

aussi longtemps que le débit des rivières (bleu)

Nous sommes la nation des Ojibway.

Le drapeau Eabametoong

Le drapeau identifie notre passé, le présent et notre avenir.

Le drapeau identifie notre culture et notre patrimoine.

Le drapeau identifie notre unité, et à l'autodétermination.

Le drapeau identifie notre peuple d'Eabametoong qui fait partie de la grande nation des Ojibways.

Valentin Poposki, le 10 avril 2006

http://flagspot.net/flags/ca_efn.html

 

Réserve : FORT HOPE 64

Province : Ontario

Groupe autochtone : Premières nations

Renseignements sur la réserve

Carte géographique – Google Maps

Ce lien vous mènera à des images-satellites ainsi que des photos aériennes superposées de la collectivité autochtone.

Carte géographique – L'Atlas du Canada

Ces cartes illustrent en détail le relief, les lacs et rivières, le couvert forestier, les zones administratives, les zones habitées, les voies et infrastructures de transport et les éléments anthropiques.

Profil – Affaires indiennes et du Nord Canada

Le site « Profil des Premières nations » des Affaires indiennes et du Nord Canada permet aux utilisateurs d'avoir un accès rapide et facile aux coordonnées de la collectivité, aux renseignements concernant l'administration des fonds fédéraux ainsi que la gouvernance.

Profil de connectivité

Accédez à des renseignements sur les profils de la connectivité des collectivités autochtones. Ces données proviennent des renseignements fournis par les collectivités elles-mêmes en 2006.

Profil – Statistique Canada

Ces profils présentent des renseignements au niveau des collectivités tirés du Recensement de la population de 2006.

Liste de Premières nations dans cette réserve

• Eabametoong First Nation

voir toutes les explications sur le site :

 

http://www.autochtonesaucanada.gc.ca/acp/community/site.nsf/fra/rn06296.html

à voir

http://translate.googleusercontent.com/translate_c?hl=fr&sl=en&u=http://eabametoong.firstnation.ca/index.php%3Fmodule%3DContentExpress%26file%3Dindex%26func%3Ddisplay%26ceid%3D28%26meid%3D36&prev=/search%3Fq%3Dreserve%2Bde%2BFort%2BHope%26hl%3Dfr%26sa%3DG%26rlz%3D1G1GGLQ_FRFR329&rurl=translate.google.fr&twu=1&usg=ALkJrhhvYvOmA6obfHmNF4uh04joQgUzdw

Le 23 Octobre 2010, chef Lewis Nate a déclaré un état d'urgence en raison de la violence communautaire excessive et la criminalité, y compris la tentative d'incendie criminel de la seule école de la réserve . Depuis Janvier 2010, il ya eu trois homicides confirmés et environ 50 incidents d'incendies criminels dans la communauté. Les spéculations de la police locale a suggéré l'abus de médicaments chez les jeunes qui alimente la violence. [1]

pour plus de détail voir le forum (actualité)

http://lebatondeparole.e-monsite.com/forum-lire-292034.html